FERMER

Des enseignements texte, audio et vidéo pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Heureux les pauvres en esprit

Heureux les pauvres en esprit
Introduction
 
Série : Les béatitudes 1/8
 
A quand le bonheur ?

Une station radio parlait sur « le moral des Français ». Les journalistes mesuraient le moral en fonction des achats effectués !

Selon les instituts de sondage, si les Français possèdent des choses, alors ils ont le moral. Sinon, ils sont dépités !

J.J. Goldman : "J'ai donc je suis".

Tous les hommes, de leur naissance à leur mort recherchent le bonheur.

Citation de Blaise Pascal : « Tous les hommes recherchent d'être heureux. [...] C'est le motif de toutes les actions de tous les hommes. Jusqu'à ceux qui vont se pendre. Et cependant depuis un si grand nombre d'années jamais personne, sans la foi, n'est arrivé à ce point où tous visent continuellement. »Pensées (1670).

Les gens pensent que le bonheur est dans le champ du voisin, dans un autre pays, dans telle activité… alors nous partons à la quête du bonheur.

Lecture Matthieu 5.1-12

Jésus est la source d’eau vive qui peut désaltérer ceux qui ont soif du véritable bonheur.

Citation de Gaston Bonheur : « Le premier bonheur d’un village, c’est sa fontaine. »

1. La réalité de l’âme

La Bible dit que nous sommes : corps, âme et esprit.

        L’Esprit : La conscience de Dieu en nous ;

        L’âme : la conscience de notre ego ;

        Le corps : la conscience de notre chair.

A. Doit-on être riche pour vivre dans le bonheur ?

Les gens mettent tous leurs efforts pour nourrir leurs corps en délaissant leurs âmes. Ils pensent que plus ils vont nourrir leurs corps, plus ils obtiendront le bonheur.

Lecture Luc 12.16-21 (Diapo)

Cet homme fait un amalgame entre sa chair et son âme. Il croit que l’âme se nourrit par l’acquisition de bien matériel.

Lecture Esaïe 55.1-3 (Diapo)

Le bonheur ne s’achète pas, même ceux qui n’ont pas d’argent peuvent être désaltérés.

B. Doit-on être pauvre pour vivre dans le bonheur ?

Personne de psychologiquement équilibré ne prend plaisir à voir l’assiette de son enfant vide.

Certains ordres religieux faisaient le vœu de pauvreté. Ils pensaient que le bonheur se trouvait dans la pauvreté.

Il n’y a rien de réjouissant à voir des personnes vivre dans une pauvreté totale.

2. Une âme simple

Ne vous chargez pas de superflu.

Montgolfière chargée au maximum. Pour aller plus haut il faut jeter l’excédent de poids.

Ne devenons pas orgueilleux de nos richesses mais restons simples.

Les pharisiens se croyaient riches en esprit.

Jésus parle à une foule qui se trouve pauvre spirituellement en comparaison aux Pharisiens.  

Mission à Thiers avec une dame très humble qui me dit : "c’est comme si vous êtiez Jésus !"

Ne soyons pas suffisants mais reconnaissons notre pauvreté spirituelle.

3. Une âme qui soupire après Dieu

Psaume 42.1

Il n’y a que Dieu qui peut nourrir et désaltérer notre âme.

Citation de Billy Graham : « Si l’âme n’est pas nourrie et exercée journellement, elle s’affaiblit et s’atrophie, elle reste mécontente, troublée, inquiète. Dieu seul satisfait complètement, parce que l’âme a été faite pour Dieu et sans Lui, elle est inquiète et dans un secret tourment. »

En reconnaissant notre besoin d’être aidé par Dieu, alors celui-ci agit pour nous en nous délivrant de nos inquiétudes et de nos malheurs.

Conclusion

Marie avait choisi la bonne part car elle pensait d’abord à la nourriture de l’âme alors que Marthe pensait en premier lieu à la nourriture du corps.

Même si ce dernier à besoin d’être nourri, notre âme a besoin d’écouter le Seigneur. Nous avons désespérément besoin d’être aux pieds du Maître car il est la source du véritable bonheur.

1 commentaire
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...