Des enseignements texte et audio pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Est-ce que la Bible parle de l’abus spirituel?

Sommaire
Est-ce que la Bible parle de l’abus spirituel?

La réponse est : oui !

Dans l’Ancien Testament, le prophète Ezéchiel parle de mauvais bergers, donc de mauvais leaders qui ne s’occupent que d’eux-mêmes, abusent des brebis du troupeau que Dieu leur a confiées ; ils n’en prennent pas soin, ne les protègent pas mais les dominent avec violence. 

Dans le livre de Samuel, le prêtre Héli a 2 fils qui sont également prêtres et qui utilisent leur position pour abuser de femmes qui servent dans le temple. Et Dieu décide de les faire mourir. Dieu est en colère contre les responsables spirituels corrompus. 

Le vrai leader imite Jésus : il ne se sert pas des fidèles mais il se met à leur service.

Dans le Nouveau Testament, Jésus est très sévère avec les hommes religieux qui empêchent les gens d’entrer dans le Royaume des cieux à cause de leurs mauvais comportements. Il les traite d’aveugles, d’hypocrites, de menteurs.

Jésus dénonce publiquement les mauvais comportements des hommes religieux. Il a même fabriqué un fouet et renversé les tables de ceux qui transformaient le temple, c’est à dire le lieu de la présence de Dieu, en un lieu de trafics et de vols. Jésus n’était pas tendre avec les gens religieux de son époque qui abusaient du peuple.

Jésus enseigne de n’appeler personne maître ou père sur cette terre mais seulement Dieu. Ce qui signifie que personne ne doit faire écran entre nous et Dieu. 

Il explique aussi que ceux sont une occasion de scandale ou de chute pour les plus fragiles, les plus petits, les plus jeunes, les plus vulnérables, seront jugés pour cela. 

Il raconte comment l’ennemi (le diable) sème l’ivraie parmi le bon grain. L’ivraie est une plante qui ressemble au blé mais qui donne des maladies. Lors de la moisson, l’ivraie sera séparée du bon grain et jetée au feu.

Jésus montre l’exemple :

- il n’utilise par les autres mais se met à leur service,

- il ne prend pas de vie mais donne la sienne,

- il n’est pas dur et dominant mais doux et humble de cœur,

- il n’écrase personne mais considère les plus petits : les enfants, les étrangers, les femmes, les esclaves,

- il nous apprend à regarder notre prochain comme étant au-dessus de nous et non comme inférieur, 

- etc

L’abus spirituel est profondément anti-chrétien et va l’encontre de tous principes bibliques.

Ezechiel 34.2 à 6

« Fils de l’homme, prophétise contre les bergers d'Israël ! Prophétise et dis-leur, à ces bergers : ‘Voici ce que dit le Seigneur, l'Eternel : Malheur aux bergers d'Israël qui ne prennent soin que d’eux-mêmes ! N’est-ce pas des brebis que les bergers devraient prendre soin ? Vous mangez la graisse, vous vous habillez de laine, vous abattez les bêtes dodues, mais vous ne prenez pas soin des brebis. Vous n’avez pas assisté les bêtes affaiblies, vous n’avez pas soigné celle qui était malade ni pansé celle qui était blessée, vous n'avez pas ramené celle qui s’était égarée ni cherché celle qui était perdue, mais vous les avez dominées avec violence et cruauté. Elles se sont éparpillées parce qu'elles n'avaient pas de berger. Elles sont devenues la nourriture de toutes les bêtes sauvages et elles se sont éparpillées. Mes brebis sont en train d’errer sur toutes les montagnes et sur toutes les hautes collines, mes brebis sont éparpillées sur toute la surface du pays, mais personne ne s’occupe d’elles, personne ne va à leur recherche.’

1 Samuel 2.22 à 25

Eli était très âgé lorsqu’il apprit comment ses fils agissaient vis-à-vis de tout Israël. Il apprit aussi qu'ils couchaient avec les femmes qui se rassemblaient à l'entrée de la tente de la rencontre. Il leur dit : « Pourquoi faites-vous de telles choses ? En effet, tout le peuple me parle de vos mauvaises actions. Non, mes enfants, ce que j'entends dire n'est pas bon, vous faites pécher le peuple de l'Eternel. Si un homme pèche contre un autre homme, Dieu le jugera, mais s'il pèche contre l'Eternel, qui pourra intercéder en sa faveur ? » Mais ils n'écoutèrent pas leur père, car l'Eternel voulait les faire mourir.

Jean 2.15 à 17

Alors il fit un fouet avec des cordes et les chassa tous du temple, ainsi que les brebis et les bœufs. Il dispersa la monnaie des changeurs et renversa leurs tables. Et il dit aux vendeurs de pigeons : « Enlevez cela d'ici, ne faites pas de la maison de mon Père une maison de commerce. » Ses disciples se souvinrent qu'il est écrit : Le zèle de ta maison me dévore.

Mathieu 23.8 et 9

Mais vous, ne vous faites pas appeler maîtres, car un seul est votre maître, [c'est le Christ, ] et vous êtes tous frères. N'appelez personne sur la terre votre père, car un seul est votre Père, c'est celui qui est au ciel.

Matthieu: 18.7

Malheur au monde à cause des scandales ! Car il est nécessaire qu'il arrive des scandales ; mais malheur à l'homme par qui le scandale arrive !

Luc 17.1 et 2

Jésus dit à ses disciples : « Il est inévitable qu'il y ait des pièges, mais malheur à celui qui en est responsable ! Il vaudrait mieux pour lui qu'on attache à son cou une meule de moulin et qu'on le jette à la mer, plutôt qu’il ne fasse trébucher un seul de ces petits.

Mathieu 13.24 à 29

Il leur proposa une autre parabole : « Le royaume des cieux ressemble à un homme qui avait semé une bonne semence dans son champ. Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de la mauvaise herbe parmi le blé et s'en alla. Lorsque le blé eut poussé et donné du fruit, la mauvaise herbe apparut aussi. Les serviteurs du maître de la maison vinrent lui dire : ‘Seigneur, n'as-tu pas semé une bonne semence dans ton champ ? Comment se fait-il donc qu'il y ait de la mauvaise herbe ?’ Il leur répondit : ‘C'est un ennemi qui a fait cela.’Les serviteurs lui dirent : ‘Veux-tu que nous allions l'arracher ?’ ‘Non, dit-il, de peur qu'en arrachant la mauvaise herbe vous ne déraciniez en même temps le blé.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Découvrez la vidéo et, ensemble, bâtissons le Royaume !

Aujourd'hui, une majorité de Français affirme ne pas croire en Dieu. Peut-être êtes-vous troublé(e) et découragé(e) de ne pas voir le royaume de Dieu avancer et de voir, au contraire, la foi du plus grand nombre défaillir...

C’est pourquoi, au TopChrétien, nous avons à cœur d’annoncer l'Évangile et de vous aider en tant que disciple à progresser et à faire d’autres disciples. Nous sommes heureux de vous offrir de nombreux contenus dont les séries textes TopMessages.

Nous croyons que rien ne pourra arrêter un mouvement de disciples en action. Nous sommes à l’aube de vivre le livre des Actes en mode 2.0 !

Pour les années à venir, nous mettons le focus sur l’Amour en action dans notre société et le discipulat. La campagne annuelle de dons débute et nous avons besoin de votre aide pour continuer notre mission et donner vie à cette vision que Dieu a placée sur notre cœur. ❤️

                  JE FAIS UN DON      JE VEUX EN SAVOIR +

Abus sexuel, viol, drogue, divorce, deuil, maladie,  excision, handicap, rejet, violence conjugale… 14 histoires de femmes. 

Drames exceptionnels ou tragédies ordinaires, aventures extrêmes ou péripéties plus légères… Ces 14 femmes ont pour point commun la guérison, la reconstruction, la réconciliation par l'action de Dieu dans leur vie et grâce à leur foi

Téléchargez un extrait de  « C'est leur histoire » en cliquant ici.

1 commentaire
  • dhellin Il y a 9 mois, 2 semaines

    Bonjour. Je crois en Jésus, qui nous délivre. Mon compagnon s'est fait baptiser d'eau. Mon fils Julien observe, il a 15 ans. Nous venions d'arriver dans une église dans le 92. J'étais heureuse et pleine d'entrain. Puis, des paroles lors de prêche, insistant sur l'amour d'une mère pour son enfant, disant que c'était trop d'implication vis à vis de Dieu. Puis, des agressivités gratuite de sa femme. Il faut savoir que c'était un homme en formation pour être pasteur. Des demandes incessantes pour fabriquer des choses au pied lever. Ils dirigeaient tout, voulaient que tout passe par eux. Jusqu'au jour, ou, en ayant marre, puisque les infos ne passaient pas, pour certaines activités et se trouvant devant le fait accomplis, il m'entendit parler avec une autre personne de l'assemblée qui expliquait le ras le bol général de beaucoup de personnes dans l'assemblée. De là, il se tourne vers moi, et me dit: " Je te chasse, comme ci j'étais un démon". Même si je me suis remis en cause, parce que je n'avais sûrement pas à critiquer ce qui se passer, comment admettre toutes ces agressivités gratuites? Il semblerait qu'il ne soit plus à prêcher dans l'église. Sa femme est toujours dans l'église, qui chante. Elle critique aussi le pasteur. Certainement de la jalousie, en rapport avec son mari. Cela fait maintenant 2 ou 3 ans que nous n'allons plus à l'église. Nous regardons sur internet l'église de mulhouse. Ce n'est évidemment pas comme des chrétiens qui se soutiennent, qui prie ensemble....
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.