Des enseignements texte et audio pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Ce que « faiblesse » n’est pas !

Sommaire
Ce que « faiblesse » n’est pas !

Cette faiblesse dont parle la Parole, ne désigne pas ces défauts de caractère dont on ne prend pas la responsabilité : nos colères, jalousies, mauvaises habitudes….

Elle n’englobe pas ces penchants de la chair avec lesquels on pense pouvoir cohabiter, cette tendance à la médisance, ce péché dont on ne veut pas se détacher.

Non, il ne s’agit pas de cela car Dieu nous tiendra pour responsable de ce que nous aurons fait de notre vie.

Cet « état de faiblesse » nous parle plutôt :

  • De cette chose dans ta vie qui, indépendamment de ta volonté, est une cause de souffrance, de tristesse, de honte, d’opprobre : une maladie affligeante, cet incident de vie, ces choses mauvaises et injustes que les autres t’ont infligé, ces situations négatives qui te sont arrivées et que tu subies, les peines et les souffrances du cœur et de l’âme.
  • Elle fait référence à cette écharde, ce handicap qui te fait mal depuis tant d’années.
  • Cette expérience de vie douloureuse que tu traverses impuissant, sans arriver à t’en défaire.
  • Mais il peut également s’agir de souffrances, dues à des erreurs de choix de vie, tu as demandé pardon à Dieu mais tu en subis encore les conséquences.

L’apôtre Paul, celui qui a écrit la plus grande partie du Nouveau Testament, celui qui était revêtu d’onction et de puissance, celui dont l’ombre suffisait pour guérir les malades, confesse lui aussi être affligé d’une « faiblesse », une « écharde » qui lui cause beaucoup de souffrances.

Bien qu’il ait supplié Dieu de l’en délivrer, sa prière semble ne pas avoir été exaucée…

Mais pourquoi donc, ce Dieu qui lui avait délégué une telle puissance pour sauver les autres, pourquoi ne l’aidait-Il pas ?

Plusieurs explications possibles sont avancées sur ce que pourrait avoir été cette écharde : des tentations incessantes, des adversaires tenaces, une maladie chronique (problèmes de vue, paludisme, migraines, crises d’épilepsie), problèmes d’élocution. 

Personne ne le sait avec certitude, mais c’était probablement un trouble physique et nous savons que cette affliction venait d’un messager de Satan.

 « Et pour que je ne sois pas enflé d'orgueil, à cause de l'excellence de ces révélations, il m'a été mis une écharde dans la chair, un ange de Satan pour me souffleter et m'empêcher de m'enorgueillir.  Trois fois j'ai prié le Seigneur de l'éloigner de moi, et il m'a dit: Ma grâce te suffit, car ma puissance s'accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi. C'est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses, pour Christ; car, quand je suis faible, c'est alors que je suis fort. » 2 Corinthiens 12

Cette écharde était LA protection qui allait permettre à ce puissant disciple d’être épargné de ce qui aurait pu lui voler l’onction : l’orgueil !

Avec Dieu, même les « échardes » deviennent une source de bénédiction cachée. Tu ne comprends peut-être pas tout aujourd’hui, mais fait confiance au Seigneur au travers de ce que tu traverses car Dieu sait ce qu’Il fait et ce qu’Il fait, Il le fait toujours pour notre bien.

Dieu prend les choses folles, les revers que nous subissons, et, si nous restons fidèles malgré l’épreuve, il les transforme en bénédictions.

Garde la foi.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
0 commentaire
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.