As-tu refait le plein de puissance ?

As-tu refait le plein de puissance ?

Nous devons être très attentifs quant à la source de notre puissance, etc., mais ne serait-il pas génial d’aplatir les géants de nos épreuves comme Superman écrase le méchant, ou de dévier le faisceau des problèmes dirigés contre nous grâce au bouclier de Captain America ?

Les programmes télévisés de Fantasy et les films de super-héros accaparent les projecteurs ces derniers temps. J’ai passé des heures à dévorer des comics décrivant les aventures de Superman quand j’étais enfant et je serais presque embarrassé de te dire combien de fois j’ai lu ou regardé « Le Seigneur des Anneaux. »

Une Super-héroïne

Ou comme… Attends ! Regarde ! Une super-héroïne ! Est-ce Captain Marvel ? Non, c’est… eh bien, elle ressemble à Bessie Deloney, ma grand-mère. C’était la plus grande guerrière spirituelle que j’aie jamais rencontrée. Elle aurait fait passer ces super-gars imaginaires pour de véritables mauviettes. Elle savait comment faire fuir le diable.

Toi et moi, nous pouvons aussi être des héros. Je le lis dans la Parole de Dieu : « fortifiés à tous égards par sa puissance glorieuse… » (Colossiens 1.11). Moi, fortifié à tous égards par la puissance glorieuse de Dieu ? Oui, j’aimerais voir ça !

Et je vois comment Paul a lutté avec toute l’énergie de Dieu qui agissait puissamment en lui (Colossiens 1:29) et je dis :  « Moi aussi, Seigneur ! »

Je ne sais pas trop où ces autres super-gars ont eu leur « pouvoir », mais ici Dieu me promet Sa puissance ! Il la promet à tous Ses enfants. Oui ! « Bim, bam, boum, bang, paf ! » Je vais être un vrai dur ! Mais attends une minutes. Il dit qu’Il nous donne Sa puissance pour une raison...

« …en sorte que vous soyez toujours et avec joie persévérants et patients. Rendez grâces au Père … » (Colossiens 1.11-12). Endurance et patience ? Ce n’est pas ce que je veux. Je veux la puissance d’écraser tous mes problèmes et toutes mes épreuves. Je veux accomplir de grandes choses que tout le monde pourra voir. Je veux être un dur.

Qu’est-ce que c’est que ce truc de patience et d’endurance ? Et de reconnaissance ?

Attends, ça devient encore pire. Paul dit que cette énergie de Dieu qui œuvrait puissamment en lui l’aidait à prier, à intercéder et à enseigner le peuple de Dieu (Colossiens 1.29-2.1-2). Ça a l’air ennuyeux, pas vrai ?

Tu sais quoi ? Je te garantis que Paul a changé ce monde davantage que les Avengers n’en ont jamais rêvé. Tu peux le faire aussi. La vie n’est pas un roman de Fantasy. C’est une lutte à la vie à la mort.

Un cercle vertueux

Je pense que la puissance glorieuse, la joie et la reconnaissance se nourrissent les unes les autres. C’est un cercle vertueux. L’une tend à produire l’autre. Mais nous devons le désirer. Nous choisissons la chanson qui joue sur le « juke-box » de notre vie.

Le diable veut toujours mettre une pièce dans le juke-box pour faire jouer une chanson de « Quelqu’un d’autre a fait quelque chose de mal ».

Nous pouvons faire jouer des chansons de reconnaissance pour le Seigneur sur le « juke-box de notre cœur ». Ou nous pouvons nous lamenter sur notre sort toute la journée. C’est notre choix.

Pourquoi sommes-nous reconnaissants ? Parce qu’il a fait de nous les bénéficiaires de l’héritage de Ses enfants. Il nous a sauvé du royaume des ténèbres et nous a déposé dans le royaume de Son cher Fils. (Colossiens 1.12-13). Parfois, nous oublions à quel point son héritage est merveilleux, à la fois dès maintenant et surtout dans l’éternité.

Et ça a été un sauvetage. Nous étions perdus, emprisonnés, destinés à la damnation et le Seigneur Jésus a payé le prix pour nous. Il nous a sauvés. Nous ne parlons plus beaucoup de la punition éternelle. Nous ne voulons pas être considérés comme naïfs ou d’une autre époque.

Mais l’enfer est toujours une réalité. Il est tout aussi réel que le Ciel et ce que notre Salut a coûté au Père. Spirituellement, nous avons quitté le royaume de la mort et Il nous a placés dans Son royaume de Vie.

Comment agissent les gens puissants

Quelle est notre réponse à ce que Dieu a fait ? Comment devons-nous vivre cette nouvelle vie puissante ?

Colossiens 1.10-12 le résume :

    Nous portons du fruit. Nous faisons ce que Son cœur désire.

    Nous connaissons Dieu de mieux en mieux (à travers Sa Parole, la prière, Son peuple, en accomplissant la mission pour laquelle Il nous a placés ici, en grandissant à travers les épreuves, etc.)

    Nous « téléchargeons » Sa puissance afin de pouvoir tenir et ne pas abandonner. Sa puissance est la clé et nous devons la recevoir pour gagner (Actes 1.4,8 et chapitre 2).

    Nous exprimons notre reconnaissance avec joie pour notre Père céleste. Paul est un peu fanatique quand il s’agit de reconnaissance (Colossiens 1.12, 2.7) mais c’est un peu normal, pas vrai ? Une personne reconnaissante est heureuse de ce qu’elle a. Sans un cœur reconnaissant, nous sommes misérables, pensant constamment à ce que nous n’avons pas ou à ce que quelqu’un d’autre a et pas nous, ou à une chose que nous avons perdue. Le manque de reconnaissance sape notre puissance spirituelle.

Alors arrête-toi et réfléchis avec attention. Portes-tu du fruit ? Connais-tu Dieu de mieux en mieux ? (Ouah, ralentis, tu continues à lire sans prendre le temps de réfléchir). Télécharges-tu Sa puissance ? Lui exprimes-tu ta reconnaissance avec joie ?

Si la réponse à tout ce qui est au-dessus est « Oui ! » alors continue. Progresse, même. Et si tu as répondu « non » une ou deux fois, que vas-tu faire pour commencer à changer tout cela ?

Regarde, regarde ! Voilà une autre super-héroïne. Elle s’appelle Sue. C’est une amie. Récemment, l’école de commerce où elle travaillait a fait faillite et a fermé. Seulement, ils ont oublié de prévenir les employés et les ont mis devant le fait accompli.

Notre amie s’est retrouvée sans emploi et j’étais un peu inquiet pour elle. « Que vas-tu faire ? »

« Je ne m’inquiète pas. Dieu s’en occupe » a-t-elle répondu.

Extérieurement, j’ai acquiescé, mais intérieurement, je me demandais ce qu’elle allait faire. Elle n’était pas encore vraiment âgée, mais elle n’était plus toute jeune non plus.

Elle persistait à dire que Dieu prendrait soin d’elle. Tu sais quoi ? Peu après, elle a trouvé un nouveau travail. Elle l’aime beaucoup. Je me suis plus inquiété qu’elle.

Une super-héroïne !

Hmmm …

« C’est nous qui déterminons le niveau de notre intimité avec Lui, pas Lui. Il a déjà ouvert la porte qui mène à Ses appartements. Il attend, nous invite à entrer. Il ne tient qu’à nous de répondre. Plus nous nous approchons, plus Il se révèle et nous révèle ce qu’Il désire. »
John Bevere



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

11 commentaires