5 astuces pour lutter contre l'anxiété

5 astuces pour lutter contre l'anxiété

Vous arrive-t-il, malgré votre foi en Dieu, de ne pas savoir lutter contre certaines formes de stress ? Il faut bien avouer que nos agendas surchargés ont de quoi nous faire perdre pied.  À cela se greffent parfois des difficultés au travail ou en famille, des mauvaises nouvelles ou de fâcheux imprévus qui viennent gâcher nos journées, empoisonner notre existence.

Oui, il est vrai que l’anxiété peut nous faire chanceler, au point de perdre la paix et altérer notre joie de vivre.

Dans ma vie, j’ai subi un grand nombre de situations stressantes, souvent liées au travail, parfois à la famille. Célibataire, ne comptant que sur moi, ne pouvant m’appuyer sur personne, j’ai dû apprendre à me confier en Dieu, en toute situation. J’ai ainsi développé des “stratégies” en fonction des situations que je vivais, puisées directement dans la Parole de Dieu.

Aujourd’hui, c’est en m’inspirant de l’histoire de Josaphat que je souhaite partager avec vous 5 astuces pour lutter contre le stress qui nous envahit si facilement.

Astuce n° 1 : Chercher Dieu

Josaphat allait devoir affronter 3 armées : les Moabites, les Ammonites, et les Maonites, et il a pris peur. Quoi de plus normal ?! Ils étaient trois fois plus nombreux qu’Israël ! Il est allé aussitôt consulter Dieu. Quel beau réflexe ! Je l’ai tout bonnement copié...

Quand on affronte une situation stressante ou compliquée, je vous encourage à faire comme le roi Josaphat : précipitez-vous aux pieds de votre Sauveur, pour épancher votre peur, pour lui raconter tous vos tracas, pour lui demander son aide, son secours...

Quelles sont les armées qui se lèvent contre vous ? Citez-les, et rappelez-vous que Dieu combat pour nous, il est toujours avec nous !

Cela peut être :

  • Une difficulté familiale : votre ado qui dérive, vos parents âgés, des tensions dans votre couple…

  • Des problèmes financiers...

  • Une addiction, une mauvaise habitude…

  • Votre santé, les forces qui vous lâchent...

💡 Avant d’attraper votre téléphone pour appeler un(e) ami(e) et lui raconter tous vos soucis, il y a plus urgent :

  • Cherchez la face de Dieu

  • Allez vous mettre à l’abri sous ses ailes

  • Attendez qu’il vous parle, qu’il vous révèle son plan de secours

Josaphat eut peur et décida de chercher l'Eternel. Il proclama un jeûne pour tout Juda.
(2 Chroniques 20.3)

Josaphat est allé parler à Dieu et a décrété un temps de jeûne pour tout le peuple.

Rien ne vous empêche de mettre à part un temps pour Dieu. De jeûner de tout ce qui vous entrave, vous pollue et vous préoccupe. Pour passer du temps en compagnie de votre libérateur.

Mais avant de parler à Dieu de nos soucis, il y a une approche… Tout en douceur… Josaphat a su mettre les formes. Là encore, “je fais tout pareil” !

Astuce n° 2 - Se rappeler qui est notre Dieu

Eternel, Dieu de nos ancêtres, n’est-ce pas toi qui es Dieu dans le ciel…?
(2 Chroniques 20.6)

Vous souvenez-vous, comme Josaphat, qui est Dieu ? Pas ce qu’il a fait, non pas encore, mais qui il est ?

💡 Préparez-vous une (grande) liste pour citer tout ce que Dieu représente pour vous.

Pour ma part, le psaume 18 m’inspire beaucoup ; je me le suis approprié quand je commence à louer Dieu.

Comme Josaphat, commencez toutes vos phrases par : “N’est-ce pas toi qui est…ma force, mon libérateur, mon bon berger, mon rocher, ma forteresse, mon conseiller, mon abri, mon bouclier, mon salut, ma lumière, ma boussole, mon défenseur”, etc.

Avec vos propres mots, en exprimant de tout votre cœur ce que Dieu est vraiment pour vous.

Astuce n° 3 - Se rappeler de ses exploits passés

N'est-ce pas toi, notre Dieu, qui as dépossédé les habitants de ce pays devant ton peuple, devant Israël, et qui l'as donné pour toujours à la descendance d'Abraham, ton ami ?
(2 Chroniques 20.7)

En face de chaque titre, rappelez-vous de quelle manière et dans quelle occasion Dieu est devenu votre force, votre libérateur, votre rocher, etc.

Si j’aime tant ce psaume 18, c’est parce que Dieu a été TOUT pour moi au moment où j’ai vécu des épreuves douloureuses.

Oui, je me souviens de ses exploits, je les note même dans mon journal intime, même si certains sont gravés pour toujours dans mon esprit. Quand je les relis, je souris et je loue Dieu pour sa fidélité !

💡 Répertoriez tout ce qu’il est, tout ce qu’il a fait (que vous pourrez toujours compléter durant votre cœur-à-cœur avec Dieu). Peut-être que ce chant Compte les bienfaits de Dieu va vous inspirer...

Ces 3 premières astuces prennent beaucoup de temps, surtout quand on fait le tour des bontés de Dieu depuis qu’on est devenu son enfant. Quand on compte toutes les fois où il nous a délivrés… D’où l’importance de tenir un journal intime, pour ne rien oublier !

Les 2 dernières astuces sont à découvrir prochainement et la boucle sera bouclée pour en finir avec le stress !



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

33 commentaires