A travers le cancer, Dieu me montre son amour !

A travers le cancer, Dieu me montre son amour !
Je me réveille d’une bonne sieste… après avoir subi mon traitement de chimiothérapie… cela me fait beaucoup dormir… mes yeux tombent sur un beau cadre avec plein de cœurs à l’intérieur… puis mes yeux tombent sur une étagère à cœurs, puis sur notre lampe en poterie avec des cœurs à l’intérieur… Vous aurez compris… j’aime tout ce qui est en forme de cœur.

Le cœur représente pour moi l’Amour dans la vie. C’est ce qui me fait le plus de bien, c’est de voir réellement l’Amour autour de moi, en moi, l’Amour de Dieu pour moi, malgré certaines circonstances difficiles.

Nous chantons souvent à l’église « Dieu est bon » dans le JEM 1 N° 340

« Dieu est bon, nous voulons le crier, Dieu est bon, le célébrer, Dieu est bon, ne plus jamais en douter, Dieu est bon oui c’est bien vrai ».

Quant tout va bien, pas trop de gros soucis, c’est facile à chanter, notre cœur peut sauter de joie, on peut avoir envie de danser.

En septembre dernier, après une forte toux, après bien des examens médicaux, mon pneumologue m’annonce que j’ai un LYMPHOME. Traduit en français courant, cela veut dire que j’ai UN CANCER DES GANGLIONS. Quel choc sur le moment !

Le dimanche suivant, j’ai été au culte avec mon mari, comme d’habitude. Mais cette fois-ci je n’arrêtais pas de pleurer en entendant le chant cité plus en haut, les paroles étant présentées sur le rétroprojecteur. Je n’arrivais plus à voir la bonté de Dieu dans ma vie, j’étais tellement centrée sur ‘’mon’’ cancer. D’autant plus que ces deux dernières années, j’ai eu envie d’approfondir ma foi avec mon Dieu en faisant plusieurs retraites pour prier, jeûner, réfléchir… pour être plus près de Lui…. Ce dimanche- là je souffrais et je ne voyais plus que mon mal. Cette lutte en moi a duré quelques semaines, je pleurais beaucoup pour un oui, pour un non.

Par mail, une amie me demande un jour si les journées ne sont pas trop longues pour moi avec ce traitement et si je ne m’ennuyais pas ! Le lendemain matin, mon mari observe notre planning hebdomadaire accrochée à la cuisine et me dit : « Te rends-tu compte de toutes les visites que tu as déjà eues, et celles que tu vas encore avoir ??? Et puis tous ces gestes d’amour à notre égard : un tas de personnes par petits groupes prient pour nous, …on nous concocte de bons petits plats,… on se propose pour nous faire le ménage ,…tu reçois pleins de jolies cartes, des mails sympas, des téléphones, des massages, des cadeaux de toutes sortes… ».

C’est vrai, je dois même faire un planning pour les visites pour que toutes les visites ne viennent pas en même temps et éviter ainsi la fatigue… et là encore j’ai pu découvrir l’amour de plusieurs personnes avec lesquelles j’ai eu des entretiens si approfondis…
Non, je n’ai pas le temps de m’ennuyer pendant ces journées très remplies, même si je reste souvent couchée !

« Tu ne trouves pas que Dieu est bon avec toi, avec nous, au travers de tous ces gestes d’amour ??? » me dit mon mari.

Lors de ce petit déjeuner, mes yeux se sont ouverts et là j’ai redécouvert l’amour de Dieu pour moi d’une autre manière.

Oui, depuis ce moment-là, je peux redire que DIEU EST BON POUR MOI, car malgré la maladie, Il prend soin de moi au travers de toutes les personnes qu’Il m’envoie, au travers de tout ce que je reçois par elles… c’est énorme et je n’ai qu’une envie, c’est de lui dire 1000 X merci pour tout ce que je vis aujourd’hui, même si les difficultés ne sont pas à leur terme.


Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

5 commentaires
  • Celisou Il y a 4 années, 8 mois

    Quel témoignage ! Que le Tout Puissant vous accorde la guérison dans le nom de Jésus !
  • Léa Allen Il y a 4 années, 8 mois

    Dieu est bon. Il s'agit là d'une vérité immuable. Tout ce qu'il fait est certainement pour notre bien. Si nous continuons de regarder à Dieu, dos résolument tourné au défi, c'est bien sa bonté que nous verrons et non la difficulté qui restera derrière nous. Nous gardons donc la bonne attitude, regards à Jésus, cécité vis-à-vis du malheur. C'est par nos pensées que la victoire sera manifestée premièrement. Pas de doute, ni de crainte, ceux qui sont avec nous sont plus nombreux que ceux qui sont contre nous. Jésus promis qu'il sera avec nous jusqu'à la fin des temps. Il est sans nul doute là dans les moments de nos douleurs.
  • jeanmarie19 Il y a 7 années, 11 mois

    Oui on peut remercier et glorifier Dieu car il est bon malgré le cancer quand on est entouré de famille, d'amis (e), mais quand on est seul (e) la solitude pèse, la maladie est plus insidieuse, sans famille ou amis (e) proche à qui se confier c'est là qu'il faut implorer et prier le Dieu de miséricorde.
    • Eveline Simonnet Bénévole du Top Il y a 7 années, 11 mois

      Lorsqu'on a un cancer ou autre maladie grave, on a tendance à se renfermer sur soi-même, et si la famille ou les amis ne sont pas présents, c'est un sentiment d'abandon total qui nous habite. C'est normal. Dans ce cas il est impératif de se faire aider, de ne pas rester dans son coin à ruminer. La Présence de Dieu n'est pas seulement dans la famille ou les amis, elle est aussi dans les thérapies naturelles qui sont d'une grande aide dans ces moments de solitude. Lorsque j'ai eu "mon cancer", en plus des chimiothérapies etc... je me suis tournée résoluement vers les médecines naturelles qui m'ont apportées un grand réconfort et qui m'ont aidé à supporter chimie, rayons etc.... grâce à elles, je me suis ouverte à autre chose, j'ai rencontré des personnes très intéressantes et j'ai adoucit mes souffrances grâce à leurs traitements et à leur soutien psychologique. Dieu est partout, à nous de le rechercher hors des sentiers battus. Bon courage à tous ceux qui sont dans la souffrance.
  • Afficher tous les 5 commentaires