Abraham: Peureux ou homme de foi?

Abraham: Peureux ou homme de foi?

Dans le cadre de notre ministère, nous revenons en France tous les ans. Nous travaillons avec nos amis et couple hôte, dans leur magnifique maison au centre de la France. Le jardin, entretenu avec grand soin et savoir-faire, a un charme fou.

Le lilas est mon arbre fleuri préféré, mais depuis 8 ans, nous arrivons en France après la mi-mai et je n’avais jamais eu l’occasion de voir celui du centre de retraite fleuri. C’est le même arbre, année après année mais cette fois-ci, il a un visage tellement différent!

Si je m’étais arrêtée sur mon expérience des 8 années passées, je pouvais facilement “juger” cet arbre et le cataloguer comme “un arbre plutôt bien, mais qui ne porte pas de fleurs”. Et pourtant, ses fleurs sont absolument magnifiques tant pour la vue que pour l’odorat!

N’est-ce pas ce que nous faisons parfois, souvent même, avec les autres autour de nous ? “Oh tu sais, un tel, il est bien mais…”

Regardez Abraham. C’est un homme de foi qui reçoit des promesses de Dieu extraordinaires pour sa famille, qui fait preuve de grandes lâchetés, mais aussi d’audace et de courage. Tout cela en un seul homme!
 

Genèse 12:2-3: “Je ferai naître de toi un grand peuple, je te bénirai et je rendrai ton nom célèbre. Je bénirai les autres par toi. Je bénirai ceux qui te béniront, je maudirai celui qui te maudira. Par toi, je bénirai toutes les familles de la terre. »
Genèse 12:7 : “C’est à ta descendance que je donnerai ce pays. »


La promesse de Dieu pour sa vie est une bénédiction sur sa famille et sur nos familles encore aujourd’hui. Et pourtant…

Devant le danger représenté par les Égyptiens, il demande à sa femme de mentir pour sauver sa vie à lui! En faisant preuve de tant de lâcheté, il met sa femme dans le lit de Pharaon! (Genèse 12;12-20)

Il recommencera avec Abimélec qui lui, sera averti par Dieu dans un rêve et ne prendra pas Sara pour femme. (Genèse 20:2-14)

Quel horrible sentiment de trahison pour une femme par son mari, n’est-ce pas?

Un peu plus tard, Abraham se comporte en guerrier, rempli de courage et de vaillance. Il prend les armes pour aller délivrer son neveu Lot et remporte la bataille contre Kedorlaomer et sur les rois qui étaient ses alliés. (Genèse 14:14)

Abraham le courageux, ne fait pas preuve de beaucoup de sagesse ni de discernement quand sa femme l’approche pour lui présenter sa servante comme une solution de “remplacement” à la promesse de Dieu… C’est sans doute mon côté thérapeute qui réagit fort ici, mais Abraham aurait bien mieux fait de dire à sa femme qu’elle était bien plus importante qu’un enfant, que tous les deux choisiraient de faire confiance à Dieu pour la réalisation de Sa promesse et qu’il ne prendrait certainement pas la servante de sa femme pour coucher avec elle… Mais rien de tout cela, juste un “ah oui, bonne idée!”… de la part d’Abraham.

Nous voyons encore aujourd’hui les fruits de l’abandon par le père du fils de la chair, Ismaël en faveur du fils de la promesse, Isaac. (Genèse 16, 21)

Abraham fait ensuite preuve d’audace et négocie avec Dieu pour sauver la famille de son neveu Lot. Il parle avec vigueur et courage avec Dieu. (Genèse 18)

Il fait preuve aussi d’une foi immense dans la promesse de son Dieu lorsqu’il lève le couteau pour sacrifier son fils Isaac.

Malgré ses grands hauts et ses grands bas, Abraham nous est présenté dans le nouveau testament comme un des témoins de la foi dans Hébreux 11 et le père des croyants.

Romains 4:16-18: “C’est donc par la foi que l'on devient héritier, pour que ce soit par grâce et que la promesse soit assurée à toute la descendance, non seulement à celle qui dépend de la loi, mais aussi à celle qui a la foi d'Abraham. En effet, Abraham est notre père à tous, … Espérant contre toute espérance, Abraham a cru et est ainsi devenu le père d'un grand nombre de nations, conformément à ce qui lui avait été dit : Telle sera ta descendance.”


Vous voyez où je veux en venir?

Nous ne pouvons pas mettre dans une boîte, arrêter notre jugement sur une personne simplement, sur un évènement, une réaction, un comportement.

Quelle injustice si nous décrivions simplement Abraham comme un homme manquant de courage… Ce n’est pas ce que Dieu dit de lui !

Ne mettons pas d’étiquettes les uns sur les autres, mais prions pour qu’avec l’aide de Dieu, nous portions les fruits de l’accomplissement de ses promesses dans nos vies, comme ce magnifique lilas qui aujourd’hui, pendant que j’écris ces quelques mots, embaume l’atmosphère tout autour de nous…!



 



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Le livre de Rachel Miquel Dufour est sorti !

A l’heure où le mot « sexe » est utilisé pour vendre tout et n’importe quoi et que beaucoup se posent des questions sur comment aborder le sujet en couple, en famille et même entre amis, Rachel Miquel Dufour nous offre une vision de la sexualité équilibrée, avec un angle novateur… Sexualité et spiritualité pourraient donc être associées (?!). Découvrez "Hourra pour le va-jay-jay" (en partenariat avec Paul et Séphora)

11 commentaires
  • Myriam Medina Bénévole du Top Il y a 4 années, 4 mois

    Oh oui! Je vois bien où tu veux venir Rachel... Merci pour ce partage.
  • luceda Il y a 4 années, 4 mois

    Seigneur Jésus pardonne-moi pour tout jugement de valeur et toute étiquettes collés de manière précipitée contre mes semblables. Aide-moi à apprécier l'accomplissement de tes promesses de grâces et d'amour envers tous ceux qui se confient en toi! Amen!!!
  • Jean Pierre Tati Il y a 4 années, 5 mois

    Je suis tres ravi de l'approche que vous avez developpe sur les hauts et les bas de notre Patriarche Abraham auxquels Dieu n'a nullement tenu pour rigueur suite aux voltes-faces de ce dernier juges tres positifs aux yeux de l'Eternel des Armees. Soyez recompense au centuple !
  • Afficher tous les 11 commentaires