AIME, tout simplement !

AIME, tout simplement !

J'ai toujours eu un sentiment d'admiration, mêlé de joie et d'espérance, lorsqu'il m'arrive de croiser un couple de personnes d'âge mûr se tenant par la main.

L'été, dans mon quartier, je me surprends à les observer, assis parfois sur un banc dans un parc, la tête de l'un posée sur l'épaule de l'autre, prenant le temps de se poser après quelques heures de marche, ils se regardent, s'embrassent tendrement ; une complicité se dénote dans leur étreinte.

J'aurais presque envie de dire « OH ! de jeunes mariés ».

A cette vision mes pensées divaguent, un certain nombre de questions agitent mon esprit ... Pourrais-je à mon tour, après d' innombrables années de vie conjugale, regarder l'élu de mon cœur avec autant de tendresse et jouir d' un semblable bonheur ?

Ce fût à ce moment le vœu de mon cœur ; j'aurais voulu les assaillir de questions, leur demander la clé de cette intimité partagée, et leur dire que les voir ainsi enlacés me donne de l'espoir et me laisse entrevoir une possibilité....

De nos jours un mariage sur deux finit par un divorce après cinq ans de vie commune, alors comprenez-moi, j'ai besoin de me projeter dans une autre conception, plutôt que dans les statistiques.

Mes questions ont finalement trouver réponse, lorsque je fis la connaissance d'une
dame mariée depuis plusieurs années. Voici son histoire :

«Je n'ai pas eu un mari aimant, tendre et communicatif, nous n'étions pas heureux. Nos rapports étaient tendus, mais moi je pris conscience que j'avais ma part de responsabilité.

Je pris la résolution de l'aimer, de rendre mon amour manifeste au quotidien dans ma façon d'être et de faire de ce verset l'une des valeurs sur laquelle ma vie serait fondée : ''Que votre façon de vivre soit inspirée par l'amour''. Ephésiens 5.2

Je n'attendrai pas d'être aimée pour aimer, je l'aimerai tout simplement, puis elle ajouta : je n'étais pas seule dans ce projet, son initiateur, Dieu lui même, était à mes côtés.

L'amour est un sentiment qui s'apprend, alors j'apprendrai à aimer.

Je puisais chaque jour de nouvelles forces dans la prière, lui réclamant sa grâce, son amour et sa force. Je compris que le secret de l'intimité réside simplement dans le fait de manifester de l'amour au jour le jour, et d'user de gentillesse, de respect et de prévenance envers l'autre.

L'amour se communique et, à la longue, devient contagieux ; la personne qui en est bénéficiaire est touchée et commence à vous imiter. Votre positionnement en tant que vecteur et porteur d'amour, influence l 'attitude de l'autre.

Ces petits détails et ces petites attentions, au fil des années, renforcent l'amour et procurent à la vie à deux un goût de miel, une quiétude et une paix.

Après autant d'années de vie commune, je vous laisse deviner la suite de cette histoire avec ce verset : «Toute l'eau des océans ne suffirait pas à éteindre le feu de l'amour et toute l'eau des fleuves serait incapable de le noyer» (cantique 8v7).

Alors n'attends plus. AIME, TOUT SIMPLEMENT !!!

Voici ce que j'ai compris :

- Bien qu'ayant des raisons légitimes pour ne pas manifester de l'amour, le choix d'aimer a pris le dessus sur toute forme de sentiments.

Pourquoi ? A cause des valeurs qui étaient les siennes. Elles étaient tirées de la parole même de DIEU.

- Elle a admis dans un premier temps sa propre responsabilité dans ce mariage, et a décidé d'être actrice et non victime.

- Ensuite, elle a prié pour recevoir les ressources nécessaires pour faire face à cette situation.

Puis elle a cru en celui qui pouvait lui donner la capacité de mettre en œuvre des actes qui disent : « Je t'aime ».

- Enfin elle a remercié le Seigneur de lui avoir fait passer par ce chemin riche en enseignements.



"C'est lui qui me donne la force d'agir, qui fait réussir ce que j'entreprends, qui me donne l'agilité de la gazelle et me maintient debout sur les hauteurs.» Psaumes 18.32-33 


Prière :
Père je viens à toi telle que je suis, sans masque, ma prière est que tu m'aides à aimer comme toi. Je compte sur ta fidélité et ta grâce en Jésus.
Amen.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Vous êtes nombreuses à suivre la nouvelle émission "Nous les femmes" et nous vous en remercions !

Nathalie, Myriam et Carolle vous donnent rendez-vous mardi 26 mai à 14 heures (heure de Paris) pour un Live 100% féminin ! À vous la parole ! 🙋

Ne le manquez pas ! Programmez un rappel 😉

Cliquez sur ce lien pour y participer !

13 commentaires
  • Eveline Simonnet Bénévole du Top Il y a 1 mois, 2 semaines

    Oui ! Aime tout simplement ! Après 60 ans de mariage, j'aime toujours autant donner la main à mon mari... j'aime toujours autant notre intimité... malgré les tourments passagers de la vie, les maladies... lorsqu'on arrive à voir Dieu dans l'autre, on peut tout traverser, ensemble !
  • fanoufatiha Il y a 1 mois, 4 semaines

    oh lala que le récit de cette dame fait écho à ma vie. Mon mari est d'une famille musulmane (comme moi) dans ces familles là l'homme doit montrer à la société combien il a autorité sur sa femme et prouver à ses parents qu'il est bien LE mâle. Il est honteux de montrer la tendresse ou l'amour que l'on ressens pour sa femme ou son mari. Ainsi a grandi mon mari sans modèle et notre couple en a beaucoup souffert car devant sa famille il me dévalorisait systématiquement alors que dans l'intimité c'était tendre et admiratif. J'ai beaucoup pleuré, puis jésus est arrivé dans ma vie 10 après ce mariage plein de larmes. J'avais choisi mon mari bravant mon père qui voulait juste mieux pour moi. Avec jésus j'ai été consolée, puis j'ai choisi d'aimer comme lui à la croix, de bénir cet homme, d'honorer Dieu à travers mes actes. Dans ma bouche il n'y avait à son égard que des paroles de chritiques, puis j'ai appris à voir ce diamant brut. J'ai imploré mon Dieu de remplir mon coeur de l'amour de jésus pour ses ennemis, cet homme se conduisait comme si j'étais sa pire ennemi. Mon défaut c'est que j'étais instruite, pas lui, ma famille était aisée, la sienne était très pauvre, j'étais trop européenne à leurs yeux, j'étais aussi avec un caractère fort, je ne voulais en aucune façon devenir la belle fille du bled!!!! cela fait 47 ans que je suis marié à cet homme, dans la famille ou ailleurs on dit de nous que c'est incroyable la fusion que l'on voit en nous, (ça m'a toujours étonnée car souvent on venait de s'étriper dans la voiture) . Je ne l'ai jamais critiqué à nos enfants, mon mari est très prude, mais j'aime lui faire un bisou dans le cou lorsqu'il est à table avec nos enfants, mes petits enfants dont les parents sont séparés adorent quand je dis papi c'est mon amoureux, oh il m'énerve parfois mais je l'aime. Je rends gloire à mon Dieu sans qui RIEN n'aurait été possible, oh mon mari déteste mon état chrétien (mais en profite bien) il déteste TOUS les religieux et TOUTES les religions, Dieu a un plan pour lui et il l'accomplira certainement, alleluia. Mon humble conseil serait de dire, ne prenons que le meilleur de l'autre et pointons d'abord le doigt sur nous même, si JE CHANGE l'autre changera, oh je sais combien c'est difficile mais vous allez y arriver comme j'y suis arrivée avec l'aide du seigneur. CRIE à la croix pour recevoir l'amour dont tu n'est plus capable et tu verras LE miracle s'accomplir, COURAGE
  • Laurianne Jessica Il y a 2 mois

    Merci. C'est merveilleux. Que Dieu renouvelle notre désir d'aimer comme Lui.
  • Afficher tous les 13 commentaires