Aimez la vérité et la paix

Aimez la vérité et la paix

Voici un ordre précis que Dieu adresse à son peuple (Zacharie 8:19). Si, en raison du manque de vérité, et principalement dans notre for intérieur (Psaume 51:6), la paix a fui, il n'y a qu'un chemin pour la recouvrer et la maintenir, celui où l'amour et l'obéissance vont d'un même pas.

S'il nous faut aimer la vérité et la paix, de quelle vérité et de quelle paix s'agit-il ? Dire ses quatre vérités à quelqu'un ou se cabrer sur ses droits parce que l'on s'appuie sur la véracité de faits ne sont pas des comportements selon la Parole de Dieu qui, elle, est la vérité (Jean 17:17). Cette dernière nous exhorte à être ferme tout en étant doux, à ne pas l'utiliser pour notre propre intérêt.

Faute de bois, le feu s'éteint (Proverbes 26:20). Or, trop souvent, nous ajoutons une bûche à la discussion comme pour assommer notre contredisant, mais celle-ci alimente plus la discorde qu'elle ne l'éteint. Aimer la vérité, c'est aimer la paix, et inversément. Il ne peut en être autrement.

Ainsi, tant que cela dépend de nous et de la charité que nous avons à manifester envers tous, soyons des fils et des filles de paix, non pas par contrainte mais par amour, de ceux qui ne sacrifient pas la vérité pour une paix factice ou qui, par dureté de coeur, se privent de paix.

Tour à tour et au fil des ans, car c'est un combat de chaque jour, il y aura donc lieu d'apprendre à connaître la vérité divine, de l'aimer et de chercher la bonne manière pour l'appliquer à toutes nos circonstances. Le livre des Proverbes nous instruit à cet effet en nous prodigant bien des conseils comme celui de se taire ou de parler selon les clartés de l'Esprit Saint (Proverbes 26:4-5).

Ne réponds pas au sot selon sa folie, de peur que toi aussi tu ne lui ressembles. Réponds au sot selon sa folie, de peur qu'il ne soit sage à ses propres yeux.

La vérité n'est donc pas toujours à clamer, mais lorsqu'elle l'est ne manquons pas de le faire, tout en n'oubliant pas que la paix ne doit pas être considérée comme un prix à payer.

S.
En partenariat avec www.famillejetaime.com



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

3 commentaires