Au secours, j'ai quatre enfants !

Au secours, j'ai quatre enfants !

Je suis maman de quatre jeunes enfants. Quand on me demande si je travaille, je réponds : « non », puis après quelques instants je rajoute : « enfin si, disons que je sais pourquoi je me lève et pourquoi je me couche…. » Mais bien souvent, je suis encore suffisamment orgueilleuse pour croire que je vais y arriver par moi-même : une maison impeccable, des enfants tirés à quatre épingles, une humeur toujours des plus radieuses, un amour totalement désintéressé…. N’est-ce- pas le message que nous délivre la société à longueur de temps ?

A force d’y croire, je me rends compte que je ne vis plus vraiment, je suis constamment sur le qui-vive, déjà stressée à l’idée du moindre dérapage.

Pourvu que j’y arrive, pourvu que j’y arrive… Alors la moindre faille dans mon programme : une fatigue imprévue, des maux de tête, une nuit mouvementée par des enfants malades, mais aussi un mot de trop, une réponse pas assez rapide à mes injonctions, un manque d’obéissance, une trop grande excitation des enfants, tout ce qui risque de faire déraper ma vision des choses me projette alors soit dans un état d’hystérie, soit dans un état dépressif. Je m’en prends alors à tous. Tout le monde est coupable, tout d’un coup, même celui qui ne l’est pas, car je m’arrange pour lui trouver une faute. Le résultat est vite désastreux.

Quel calvaire je fais donc vivre à mon entourage, sous prétexte de vouloir tout contrôler ?
Ai-je oublié en qui je crois ? Ai-je oublié ce grand Dieu capable de déplacer des montagnes ?

Mon manque de confiance en Lui mène ma vie au désastre. …Très vite mes pensées vagabondent : J’aimerais tant être proche de mes enfants plus tard, j’aimerais tant pouvoir me dire que j’ai réussi, j’aimerais tant être fière d’eux, mais je me mets une telle pression, un tel poids sur les épaules, que bien vite je m’écroule, désespérée.

Ô Dieu, viens-moi en aide, je me sens si petite tout d’un coup, avec cette peur au ventre qui me dévore. Ô Dieu, apprends-moi à te faire confiance, à croire qu’avec ton aide je vais y arriver.

Ces paroles alors me reviennent comme un baume sur mes peurs :

« Ôtez-lui les vêtements sales !
Puis il lui dit : Vois, je t’enlève ta faute pour te revêtir d’habits précieux »
Zacharie3 :4

« L’Eternel, ton Dieu, est au milieu de toi un héros qui sauve ;
Il fera de toi sa plus grande joie ;
Il gardera le silence dans son amour pour toi ;
Il aura pour toi une triomphante allégresse. »
Sophonie3 :17


Merci Seigneur de venir à mon aide dans mes détresses. Je me confie en Toi, je veux croire que Tu mèneras tout à bonne fin pour moi et ma famille.


en partenariat avec : wwwfamillejetaime.com
 



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

27 commentaires
  • CHRISTIANAJO Il y a 2 années, 4 mois

    Amen.
  • Jean-Pierre HÉRIS Il y a 2 années, 4 mois

    Nous avons eus 3 enfants et je dois dire que j'étais émerveillé quand je voyais ma femme gérer tou cela et en plus elle avait encore un dépôt de blanchisserie-teinturerie pour ne pas mettre les enfants à la crèche - Bien entendu je l'aidais du mieux que je pouvais le soir après mon boulot mais Dieu nous à toujours soutenu et croyez-moi malgré parfois des problèmes comme tout le monde nous en sommes sortis et pour répondre à votre question oui ils sont fiers de nous et nous le rende bien actuellement dans notre vieillesse et le handicapt de ma femme - Dieu soit loué, AMEN
  • joe Il y a 2 années, 4 mois

    Amen,soyez bénie!
  • Afficher tous les 27 commentaires