Aujourd'hui

Aujourd'hui

Aujourd’hui…

Un drôle de mot avec un drôle d’orthographe.

Je connais le jour de l’An, le jour de Noël, le jour de Pâques, mais le jour d’hui !

Quelle est la signification de ce suffixe d’hui ? L'encyclopédie précise que dans l'ancien français ‘hui désignait le jour où on est.

 

D’hui, c’est l’instant présent, le seul qui m’appartienne. Il m’apparaît à la fois court et long. Court car il n’arrête pas de passer, long de toute ma vie puisqu’elle n’existe que d’hui en hui.

Les jours d’hui se suivent et ne se ressemblent pas, le suivant s’appuie sur le précédent, s’en nourrit ou s’en démarque.

 

D’hui, c’est assurément le moment qu’il faut vivre pleinement, conscient qu’il est unique, qu’il ne se retrouvera plus. Le jour d’hui est une opportunité : des rencontres, des lectures, la nature qui change, les circonstances que je peux influencer, des lettres, des mails  que je peux écrire, des encouragements que je peux prodiguer, l’adversité que je peux vaincre, les pertes que j’essaie de surmonter, les chagrins que je m’efforce d’apprivoiser, le temps que je peux consacrer à méditer la Bible, celui que je peux passer dans la présence de Dieu.

 

D’hui  est ce que j’en fais et en retour, il me fait passer insensiblement de l’enfance à la jeunesse, puis à l’âge mûr et même plus que mûr. Il rapproche inexorablement ce jour où le d’hui aura fini de passer.

Est-ce que tous les d’huis qui se sont succédés m’accompagneront à ce moment-là ? En aurai-je conscience ?

J’essaye d’imaginer, même plus, je suis sûre, que ce tout nouveau d’hui qui commencera alors, je le vivrai dans la présence de Dieu et Jésus-Christ, avec tous les êtres qui au fil des innombrables d’huis ont compté pour moi.

Et que ce d’hui ne sera plus l’instant éphémère qui chemine entre passé et avenir, mais simplement sera.

 

D'ici là, vivons chaque d'hui pleinement, transformons chacun d'eux en occasions de bénédictions.

 

Encouragez-vous les uns les autres, jour après jour, aussi longtemps qu'on peut dire aujourd'hui… En effet, nous sommes associés au Christ, si toutefois, nous conservons fermement, et jusqu'au bout l'assurance que nous avons eue dès le début…

(La Bible, épître aux Hébreux, chapitre 3, versets 13 et 14)

 

 

 

Vous pouvez avoir une opinion différente voire même divergente de celle de l'auteur de ce texte. Cependant, nous vous demandons de rester fraternels et respectueux dans vos commentaires et de viser d'abord à encourager chacun et chacune, comme nous le faisons nous-mêmes au TopChrétien

 



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

0 commentaire