La vocation du couple chrétien jour après jour

La vocation du couple chrétien jour après jour

Tout en lisant, j'en transposais le contenu à ma vie de couple, que j’aimerais pleine de sens
et qui, au total, me paraît si souvent très ordinaire
.

" La vocation, l’appel de Dieu jour après jour "
C’est le titre d’un petit ouvrage de F. De Coninck que je viens de lire et… relire
et qui ne parle pas expressément des couples, mais de la vocation en général.

Qu’est-ce qui différencie un couple chrétien d’un couple non chrétien ?

Dans les faits, nous avons bien plus de choses en commun  avec les non-chrétiens que de différences.
Si nous réfléchissons honnêtement, nous avons les mêmes rêves,
les mêmes espoirs, les mêmes désillusions, les mêmes disputes,
les mêmes générosités, les mêmes difficultés.

Cependant, nous avons le recours de nous tourner vers Dieu  pour demander son aide, sa sagesse.
Nous avons la lecture et la méditation de la Bible qui peuvent,
par l’action de l’Esprit en nous, nous faire prendre conscience
que nous avons à faire le choix de la vérité, du respect de l’autre, de l’humilité.
En tant que couple chrétien, nous sommes appelés à servir Dieu,
à servir ceux qui croisent notre route.

Pour moi, être un couple chrétien est une vocation en soi

Lorsque j’entends le mot " vocation ",  je pense aussitôt à des vies extraordinaires de missionnaires partis au loin,  aux aventures d’acheminement de Bibles par Frère André et son équipe,  aux exaucements de prière dans la vie d’un Georges Muller … et vous allongerez vous-mêmes la liste.

Mais le Nouveau Testament nous dit que nous sommes tous appelés  donc tous concernés par la vocation.
F. De Coninck nous parle des exemples de Baruch, d’Abraham, de Moïse… qui rejoignent par bien des point nos vies ordinaires.

Notre vie ordinaire avec Dieu est habitée par une richesse et un rayonnement.
Dieu a des réserves d’aventures à nous proposer pour notre quotidien.

La plupart d’entre nous menons une vie qu’on dit ordinaire,
mais avec Dieu, cette vie ordinaire échappe aux règles qui prévalent autour de nous.
Dieu nous appelle à une vie où coulent des fleuves d’eau vive
.
Ce qui compte, c’est que Dieu demeure en chacun de nous.

Il a posé en nous des germes et c’est à nous de leur donner leur pleine mesure :
amour, joie, paix, douceur, maîtrise de soi.
Il existe en nous une dynamique à laquelle nous sommes appelés à laisser libre cours.

Nous sommes présents aux autres mais différents des autres.
La vocation nous concerne tous et à tout moment. Pour en être convaincus, relisons la parabole des ouvriers loués à différentes heures.
Les jeux ne sont pas faits une fois pour toutes.
Si nous pensons avoir perdu beaucoup de temps et d’occasions, la onzième heure démontre qu’il est toujours temps de répondre à l’appel.

Les occasions ratées sont derrière nous
et ce ne sont pas celles-là qui comptent.
Les occasions qui comptent sont celles qui sont devant nous. 
Répondre à l’appel de Dieu est affaire de marche
et c’est en avançant que nous découvrirons de nouveaux horizons.


En partenariat avec
www.famillejetaime.com

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

10 commentaires