Avertir, est-ce encore ma responsabilité?

Avertir, est-ce encore ma responsabilité?

Oui, c’est vrai, depuis longtemps mes enfants sont personnellement responsables de leurs décisions. Par contre nous, parents d’enfants adultes, nous sommes appelés parfois à être des porte-paroles pour Dieu si les enfants choisissent de ne plus l’écouter et de marcher sur des chemins de mort.

Même s’ils sont déjà des enfants adultes, il y a certaines circonstances où nous pouvons les conseiller.

Nos 4 enfants sont adultes et déjà mariés. Je ne me précipite pas pour leur donner des conseils. Personnellement, je crois que c’est leur responsabilité de vivre leur vie de famille selon leurs propres convictions et leurs choix de vie. C’est vrai, je ne suis pas toujours tout à fait d’accord sur leur façon de corriger (ou ne pas corriger) leurs enfants mais je me tais. Je préfère renforcer leur méthode de discipline pendant que je garde les petits-enfants à mon tour (avec l’autorité donnée par les parents, bien sûr).

Toutefois je n’hésiterai, pas si nécessaire, d’avertir un de mes enfants adultes si je m’apercevais qu’il se détourne de la Parole de Dieu. C’est toujours ma place de père. Choisir un chemin (mode de vie) qui ne plaît pas à Dieu est grave et des conséquences néfastes peuvent découler. Non, ce n’est pas faire la morale ni rejeter mon enfant. Je lui rappelle simplement combien je l’aime et combien il est précieux pour moi et pour Dieu. C’est important qu’il sache qu’il ne peut pas perdre mon amour mais je l’informe également que son style de vie n’est pas en accord avec le plan parfait de Dieu.

Elie, le grand prêtre d’Israël avait deux fils qui servaient aussi dans le sacerdoce. Malheureusement, Elie a fermé les yeux trop souvent quand il a entendu les bêtises et les péchés que ses propres fils ont commis.

" Alors il leur dit: Quoi? Tout le monde parle de votre mauvaise conduite. Pourquoi est-ce que vous faites des choses pareilles ? "
" Arrêtez, mes fils! Ils ne sont pas beaux, les bruits que j’entends sur vous dans le peuple du SEIGNEUR ".
" Si quelqu’un commet un péché contre un homme, Dieu peut servir d’arbitre. Mais si un homme fait une faute contre le SEIGNEUR, qui servira d’arbitre ? " Les fils d’’Elie n’écoutent pas leur père ". I Samuel 2:23-25

Un jugement de Dieu est ensuite tombé sur Elie et ses fils.

Oui, c’est vrai, depuis longtemps mes enfants sont personnellement responsables de leurs décisions. Par contre nous, parents d’enfants adultes, nous sommes appelés parfois, à être des porte-paroles pour Dieu si les enfants choisissent de ne plus l’écouter et de marcher sur des chemins de mort.

En partenariat avec www.famillejetaime.com

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

12 commentaires
  • fanou Il y a 8 années, 10 mois

    faut-il encore qu'ils acceptent d'écouter!! mon mari n'a jamais donné le moindre signer d'autorité paternelle depuis leur naissance, mais il se plaint à moi quand ça ne va pas, pourtant moi il ne me rate pas sa langue et bien pendue!! j'ai donc fait le père et la mère. Notre aîné a divorcé, notre seconde vient de nous apprendre la même chose pour son futur, le troisième a fait une expérience bien douloureuse avec son amie, ils se disputent une petite fille de 3 ans, la dernière se sert de Dieu (la seule convertie) pour faire carrière!! quand un homme n'assume pas ses responsabilités de père, de pilier voilà ce qui arrive, en plus il leur dit haut et fort de ne pas suivre le Dieu de leur mère!!
  • francoisek Il y a 12 années, 2 mois

    Amen je partage ce message et je prie afin que si le Seigneur me fait vivre longtemps que je puisse être une aide et un moyen d'aider mes enfants sur le chemin du Seigneur.
  • DAVIDOU Il y a 12 années, 2 mois

    Pourquoi quand on veut parler d'éducation de nos enfants, prend-on l'exemple à ne pas suivre, à l'instar d'Elie ou David, pour illustrer nos arguments. Pourtant la Bible nous révèle un exemple assez intéressant qui pourrait nous inspirer nous les parents d'aujourd'hui. C'est celui de Job où il est écrit : "Job faisait venir ses enfants, afin d'accomplir pour eux les rites de purification. Il se levait de grand matin et offrait un holocauste pour chacun d'eux. Car il se disait : Peut-être mes fils ont-ils commis quelque faute et dit du mal de Dieu dans leur cœur. Job agissait toujours ainsi." On constate l'intérêt que Job portait sur ses enfants et sur leur vie spirituelle. Il était un intercesseur pour eux, et un modèle exemplaire. Il ne les jugeait pas mais les protégeait et les entourait de sa présence et de ses prières. Quel exemple !!!
    • geogui Il y a 12 années, 2 mois

      Quel que soit l'exemple que l'on retiendra de la Bible,sur l'éducation à donner à nos enfants,il y aura toujours une leçon à en tirer,en positif ou en négatif,mon frère!L'exemple de Job est certes interessant, mais rappelons nous que TOUT individu est appelé à faire SA propre expérience avec Dieu,fusse-t-il(elle) notre plus cher(e) fils(ou fille)!L'attitude de Job peut être interprétée de plusieurs manières! Toutes,à mon humble avis, cherchaient à prouver que vis à vis des prescriptions religieuses,il était parfait!On ne pouvait le prendre en défaut.Et,à cet égard,il a bien bataillé avec ses amis pour leur démontrer qu'il n'avait rien à se reprocher,malgré leur insistance à vouloir lui faire admettre qu'il avait péché!...Et,voila que je m'éloigne du sujet... L'histoire de Job est passionnante!Si mes souvenirs sont bons,l'histoire ne nous dit pas si ses enfants étaient sensibles à son souci de les savoir en "bonne santé spirituelle".Eclaire- moi,si je suis dans le faux!
  • Afficher tous les 12 commentaires