« L’église, je kiffe ! »

« L’église, je kiffe ! »

Il y a des vagues 🌊 de discréditation de l’église locale qui font des ravages dans les réseaux sociaux, sans parler du Covid qui nous a éloignés physiquement les uns des autres et qui n’a pas arrangé les choses. 

Le principe de l'église

Il est tout de même bon de se rappeler que le principe de l'Église⛪, à savoir le rassemblement de chrétiens dans un temps et lieu donnés, est l’invention de Jésus lui-même. C’est encore lui qui en a donné le mode d’emploi en instituant des apôtres, prophètes, évangélistes, pasteurs, enseignants dont le ministère doit être reconnu collégialement.  Certes, l’Eglise n’est pas parfaite. Il y a eu et il y a encore des mauvais bergers, des faux prophètes, des faux frères… Certes, il peut y avoir encore des élans de « religiosité », des chrétiens charnels. Mais ce serait une erreur de croire que l’église primitive en était démunie. Relisez les lettres aux églises dans l’Apocalypse pour en avoir une petite idée.

Il nous faut apprendre à apprécier un peu plus cette église pour qui Jésus a donné son sang et qui, malgré ses défauts, se prépare pour « les noces de l’Agneau ».

Comprendre son rôle clé 🗝️en tant que lieu de ressourcement spirituel, de solidarité, de base de lancement pour atteindre les non-croyants, mais aussi de protection pour nos enfants dans un monde qui a perdu tout repère.

Mon expérience de l’église ?

C’est Ange, cet étudiant africain qui m’appelle Mamounette et pour qui j’ai pu jouer le rôle de maman en intérim ; Etienne, ce garçon qui s’est retrouvé tragiquement sans père qui a été comme « adopté » par un gentil grand-père, et a bénéficié avec bonheur de cette figure paternelle de remplacement. C’est Marie-Pierre, cette veuve dont la voiture a lâché et pour qui la communauté s’est cotisée en vue de lui en acheter une nouvelle ; c’est encore Micheline, femme seule et affectée dans sa santé, qui a vu des frères et des sœurs lui prêter main forte pour son déménagement.

 Quand je suis allée en Roumanie la première fois, j’ai été scotchée en découvrant une église où les enfants et les jeunes vivaient des amitiés fortes et ne se quittaient pas. Ils trouvaient ce dont ils avaient besoin dans ce lieu sécurisé ; ils étaient protégés de cette façon des mauvaises influences, des tentations de ce monde. 25 ans plus tard, ils sont pour la grande majorité d’entre eux bien mariés et ont formé de belles familles. 

Alors, « veillons les uns sur les autres pour nous encourager mutuellement à l'amour et à la pratique du bien. Ne prenons pas, comme certains, l'habitude de délaisser nos réunions. Au contraire, encourageons-nous mutuellement, et cela d'autant plus que vous voyez se rapprocher le jour du Seigneur. » (Hébreux 10.24-25)

 P.S. : J’ai écrit les paroles d’un clip « L’église, je kiffe » que vous trouverez en suivant ce lien

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com

1 commentaire
  • rozange Il y a 1 année, 2 mois

    Il y a des vagues 🌊 de discréditation de l’église locale qui font des ravages dans les réseaux sociaux, sans parler du Covid qui nous a éloignés physiquement les uns des autres et qui n’a pas arrangé les choses. Il nous faut apprendre à apprécier un peu plus cette église pour qui Jésus a donné son sang et qui, malgré ses défauts, se prépare pour « les noces de l’Agneau ». Alors, « veillons les uns sur les autres pour nous encourager mutuellement à l'amour et à la pratique du bien. Ne prenons pas, comme certains, l'habitude de délaisser nos réunions. Au contraire, encourageons-nous mutuellement, et cela d'autant plus que vous voyez se rapprocher le jour du Seigneur. Amen!!!!!!!!!!!!!!!!!