« C’est moi, n’aie pas peur, je suis avec toi … » 1è partie

« C’est moi, n’aie pas peur, je suis avec toi … » 1è partie

En lisant ces mots, jetons un regard vers un événement qui s'est déroulé voici bientôt vingt siècles. Il y a un homme usé par le service et les tribulations. Il est seul dans une cellule de prison. Il a souffert et souffre. Cependant, ce n’est pas tellement à lui-même qu’il regarde mais plutôt à ses frères et sœurs dans la foi, aux intérêts de celui qu’il sert fidèlement depuis des années. Paul est le nom que Jésus lui a donné après l’avoir rencontré sur un chemin où il s’avançait aveuglément dans son opposition envers ceux qui avaient accepté Christ dans leur vie (Actes 9).

Après avoir été débarrassé des écailles d’incrédulité qui l'empêchaient de croire dans le Fils de Dieu venu sur terre pour sauver tous les hommes, il s’offrit tout entier au service de son Sauveur et Maître au travers de bien des périls et embûches.

Le voilà maintenant prisonnier, détesté des chefs religieux dont il faisait autrefois partie. Oh, il ne regrette absolument pas la décision prise pour Christ et le chemin parcouru avec lui depuis cette fameuse rencontre qui a bouleversé sa vie, mais il réfléchit probablement aux souffrances liées à une telle vie, aux attaques du diable et à l’opposition de ceux qui se disent être serviteurs de Dieu. D’un autre côté, il y a aussi et surtout la joie de connaître et de suivre Jésus, de le servir et d’être béni en lui. Attristé mais toujours joyeux en Christ, tel est son secret (2 Corinthiens 6.10).

Néanmoins, aussi engagé soit-il, Paul est un homme fait de chair et de sang. Dans sa solitude, bien des pensées et des sentiments comme la crainte, l’appréhension, la perplexité, le découragement pouvaient l’assaillir et chercher à prendre place dans son esprit et son cœur. S'il sait par expérience qu'il n'est pas abandonné du Seigneur ni sans ressources (2 Corinthiens 4.7-10), il a besoin que Jésus apparaisse à ses côtés pour lui dire : Aie bon courage; car comme tu as rendu témoignage des choses qui me regardent, à Jérusalem, ainsi il faut aussi que tu rendes témoignage à Rome. (Actes 23.11).

Quelle présence et quelle paroles de consolations, d’encouragement et d’approbation du divin Maître! Jésus s’adresse directement à lui et lui dit en sorte qu’il a été avec lui, qu’il est avec lui et qu’il sera avec lui! Jésus rappelle à son bien-aimé serviteur ce qu'il lui avait dit en d'autres temps où il avait rendu témoignage à Corinthe au milieu de l'opposition : Ne crains point, mais parle et ne te tais point, parce je suis avec toi. (Actes 18.9).

Sans être dans de telles circonstances affligeantes, nous pouvons tous entendre ces même paroles du Seigneur Jésus si du moins nous l’avons accepté comme Sauveur et suivi comme Seigneur.

Voici, moi je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la consommation du siècle. Matthieu 28.20

Nous avons à prier quotidiennement pour nos frères et sœurs dans la foi qui endurent la persécution, la prison, les tortures physiques et psychiques, la séparation des êtres qui leur sont chers. Nous sommes tous un dans le Christ Jésus, et s’ils souffrent nous souffrons avec eux (1 Corinthiens 12.26). Et si les épreuves qu’ils traversent les rapprochent du Seigneur Jésus, nous ne pouvons pas, cachés derrière nos privilèges, nous passer de la présence du Seigneur, la rechercher moins qu’eux. Faudrait-il que nous attendions les tribulations pour Christ et la prison pour goûter combien le Seigneur est bon et jouir d’une réelle communion avec lui ?



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

4 commentaires
  • Jean Mario Francois Il y a 6 années, 10 mois

    Le Dieu Eternel est toujours présent dans la vie de ses serviteurs fidèles!
  • Smyrne Il y a 6 années, 10 mois

    Merci pour ce message, il est vrai que nous ne sommes pas épargné de la souffrance, lorsque nous croyons en Dieu. Il ne faut juste pas se laisser aller et continuer de croire que Dieu ne nous abandonne pas, car Il est toujours avec nous. Gloire à toi Seigneur, car nous tu ne nous abandonne pas, Amen.
  • noah Il y a 6 années, 11 mois

    "Qui est-ce qui nous séparera de l'amour de Christ ? Sera-ce l'oppression, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée ? "- "Car je suis assuré que ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les principautés, ni les puissances, ni les choses présentes, ni les choses à venir, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature, ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu, qu'il nous a montré en Jésus Christ notre Seigneur." (Rom 8 : Bible Martin)
  • louisette Il y a 6 années, 11 mois

    "Nous sommes "UN" dans un lien d'amour ! Mon esprit un uni à l'Esprit du Seigneur ! Nous sommes UN dans un lien d'amour". Etant unis dans le Seigneur notre devoir en tant qu'enfants de Dieu, est de nous soutenir dans les bons comme les durs moments, dans les épreuves où dans la joie. Et là nous réfléterons l' image réel de notre Seigneur. Qu'Il bénisse son Serviteur. Ne craignons pas, Il est là avec nous.