Cette génération de "ouf" ...que Dieu aime!

Cette génération de "ouf" ...que Dieu aime!

Ils avaient appelé ça une grève sauvage, c'était il y a quelques annés. La gare Saint Lazare a fermé ses portes. Plus de trains de 10 heures du matin à 19 heures le soir et bonjour la galère pour les voyageurs, les travailleurs franciliens, les banlieusards qui avaient la malchance de passer par la case " Gare Saint Lazare " . La raison de cette grève ? " Un conducteur de train agressé à coup de barres de fer par plusieurs jeunes éméchés ". Ouèche, mais où va-t-on ? Je m'étais retrouvée là devant le quai de gare, avec le commentaire qui défilait en boucle sur les écrans d'informations : " Suite à une agression sur un de nos conducteurs… ". Sans aucune raison on agresse, on " tabasse ", on détruit, on insulte… Un geste de trop, un mauvais regard, parfois c'est le cas. Mais quand il n'y a aucune raison et que c'est juste de la méchanceté gratuite, cela interpelle non ?

Le lendemain matin, à nouveau sur un quai de gare, j'ai vite compris que la circulation des trains était encore perturbée. Mon train était annulé et le prochain n'était que dans une demi-heure. Comme le boulot n'attend pas, me voilà partie à grandes enjambées pour essayer de " dégoter " un bus qui pourra m'emmener à bon port. Quelques minutes plus tard, je me retrouve dans un car envahi de lycéens qui me regardent tous en " chien de faïence ". Une fois mon ticket payé, j'aimerais bien aller m'asseoir, mais trois jeunes gens bloquent le couloir du bus déjà bondé. Ils n'ont visiblement pas l'intention de me laisser passer vu leurs regards insolents qui me détaillent. Sans me démonter pour autant, je fonce dans le tas, je joue des coudes et " ô miracle ", je passe ! J'aperçois même une place assise libre, là dans un coin, et je me précipite. En face de moi, une femme d'une soixantaine d'année, recroquevillée sur son siège me regarde. Je lui souris et un peu surprise elle me répond.

Je jette un œil autour de moi et franchement comme disent les jeunes, " j'hallucine ! ". Tous les regards des lycéens et des collégiens me fustigent. J'ai l'impression d'être une extra-terrestre, moi la jeune femme souriante qui prend le bus pour aller à son boulot et qui tombe sur des jeunes " tristes à pleurer ". Je suis sidérée parce qu'ils respirent tous l'animosité, l'antipathie, la haine de l'autre… " Mais qu'est-ce qu'ils ont ? " Mon cœur se serre. Si je pouvais leur dire à tous ces jeunes, comme il y a de l'espoir dans une vie quand on a Dieu pour ami.

Je ne suis pas encore bien vieille, mais même si ma génération n'est pas des plus brillantes, aujourd'hui je ne peux m'empêcher de faire une comparaison. Ma génération a mis du temps à grandir, à prendre ses responsabilités et ce n'est pas sûr que ce soit vraiment gagné. Encore aujourd'hui, elle aime chanter les génériques de ses dessins animés préférés et joue à tout va aux jeux vidéos. Elle n'est pas une génération de saints pour autant mais elle a encore des valeurs à la différence de celle d'aujourd'hui.

Cette génération actuelle fait peur car certains d'entre eux semblent capables du pire. Ils ne croient presque plus en rien sinon à la violence, à l'alcool, au sexe, à la drogue, au " fric " facile et au " star système ". Les valeurs, le respect, la considération, la politesse, ils ne connaissent pas ! Ils peuvent cracher sur un enfant comme sur une femme enceinte ou une personne âgée. A partir du moment où ils " kiffent grave ", c'est l'essentiel. Ils n'en ont rien à faire des autres, ce qui compte c'est eux. La mode dernier cri c'est de marcher dans la rue, n'importe où, en écoutant sa musique favorite. Pas dans des écouteurs attention mais à fond les manettes pour en faire profiter tout le monde. Générosité me direz-vous ? Non, pure provocation, histoire de dire : " J'aime ça et ce qui m'importe c'est de l'écouter. Si ça vous casse les oreilles, c'est pas mon problème ! " Ils ingurgitent de l'alcool comme un véritable défi, histoire de comme ils disent " se mettre une mine " et même pas peur du coma éthylique. De vrais caïds ! Leur rage intérieure me terrifie tant elle est féroce. Ils frôlent la mort sans s'inquiéter, comme si elle ne pouvait pas être pire que leur avenir, leur vie. Le suicide en France est chez les 13-26 ans, la deuxième cause de mortalité après les accidents de la route.

Bref, si cette génération de " ouf " m'interpelle, c'est à cause de leur regard éteint et de leur détresse silencieuse. Car je dois bien l'avouer, j'ai beaucoup de mal à m'approcher de tous ces jeunes. Je me sens à " l'ouest " de leur manière de faire, de leur mode extravagante, de leur langage bien à eux. A ma plus grande honte, bien souvent, ils m'agacent, ils m'énervent, ils créent en moi de l'irritation. Je les cognerais bien les uns contre les autres, si vous voyez ce que je veux dire, mais…
ce n'est pas ce que Dieu me demande.

Ce qu'Il me demande, c'est de les aimer comme ils sont, c'est de prier pour eux, c'est de leur rendre témoignage, de leur parler de cet espoir qui existe pour eux dans ce monde, Jésus ! A bien y réfléchir, je ne regrette pas d'être entrée dans ce bus ce jour-là parce que j'ai réalisé combien mon propre raisonnement était faussé vis-à-vis de cette génération là. Je bénis Dieu pour cet électrochoc que je peux partager ici sur le Top Chrétien. Je crois sincèrement que nous ne prions pas assez pour nos jeunes. Ce sont les adultes de demain et nous ne pouvons pas nous permettre d'être négligents.

Non, cette génération n'est pas vouée à l'échec ! Ces jeunes ont besoin de Dieu, de savoir combien Il les aime, combien ils comptent, combien ils ont de la valeur pour Lui. DIEU LES AIME. Dans ce monde qui leur semble sans avenir, c'est Dieu seul qui peut leur redonner la confiance, l'espoir, la joie de vivre. Dans ce monde où la famille, l'éducation nationale, la société ne semblent plus avoir de solutions, c'est Dieu qui peut leur inculquer les vrais valeurs, leur transmettre l'amour et le respect pour leur prochain. Et vous savez quoi ? Si nous prions pour que ces jeunes s'engagent pour Dieu, ils deviendront sans aucun doute des " ouf " pour Lui, dans le bon sens du terme bien sûr ! Entendez par ce mot, des " engagés " ou des " passionnés ", prêt à tout pour leur Dieu.

Que Dieu nous donne d'avoir un cœur suffisamment sensible et ouvert, pour prier, pour aimer, pour aider, pour porter cette génération qui est la relève de demain. Et je veux sans plus tarder réaliser que Dieu nous demande d'avoir pour eux dès aujourd'hui une attitude différente, une main tendue, un regard d'amour, une prière de foi, un engagement véritable… Que Dieu les bénisse !

" Car je connais les projets que j'ai formés sur vous,
dit l'Éternel,
projets de paix et non de malheur,
afin de vous donner un avenir et de l'espérance. "
Jérémie 29 : 11

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

25 commentaires
  • adef1234 Il y a 4 années, 9 mois

    Seigneur c'est toi qui a créé ces jeunes. Et le Diable veut les détruire d'une manière ou d'une autre. S'il te plaît Père intervient dans leur différente vie afin de les sauver et les racheter et donne-nous un cœur de chair afin d'aimer et de prier pour nos jeunes et aussi de les supporter pour la gloire de ton nom. Amen.
  • Emilienn Il y a 4 années, 10 mois

    Oh Seigneur,aie pitié de cette jeunesse !Viens puissament les envahir de ta grace et remplis les d'esperance! Amen
  • ALLADESON Il y a 4 années, 10 mois

    Merci pour le message. Nous devons vraiment prier pour cette génération de jeunes en proie à toute sorte de vice. Dieu a besoin de nos prières pour changer cette génération. N'oublions pas que la prière agissante du juste à une grande efficacité ! Que le Seigneur Jésus bénisse les jeunes. Amen !
  • jencail Il y a 10 années

    j'ai 19 ans et je suis passer par la je ne suis heureusement plus dans cette catégorie de jeune mais je ne suis pas encor dans la catégorie passion j y arriver
  • Marisa Stalder Il y a 10 années

    Merci pour ton partage et d'oser dire ce que l'on ressent vraiment au fond de ses tripes. Je te rejoins également dans ta vision, effectivement il y a des jeunes supers avec des projets ... mais en tant que professionnelle de l'enfance en milieu hospitalier, il est vraiment poignant de voir combien de détresse il y a dans les familles, les gens ne savent plus communiquer, ... effectivement toutes ces personnes qui n'ont pas le privilège d'avoir le Seigneur dans leur vie peuvent se retrouver dans des situations que l'on n'imagine pas. J'aimerai pouvoir dire nos jeunes sont tous supers comme je l'ai lu dans certains commentaires mais la réalité est bien différente hélas pour se convaincre il suffit de vivre certains moments comme tu as eu l'occasion de le faire Lydie. Il est essentiel que nous prenions conscience de la détresse de ces jeunes et que nous puissions vraiment prier pour cette génération que l'ennemi veut détruire mais Christ les aime et il est également mort pour eux sur la Croix. Sois bénie. Shalom. Marisa
  • mfdesportes Il y a 10 années

    Oui moi aussi j'étais révolté, mais Dieu me dit que se sont des enfants qu'il aime comme moi,ils ont du prix a ces yeux,ils les aiment plus que nous. J'ai apprit cela dans la prière des mères et c'est formidable Je suis d'accord avec le témoignage de jéannyl de la Gouadeloupe Courage a tous ceux qui ne comprennent pas" prier pour eux.Dieu dit si vous vous rassembler 2 en mon non je serais au milieu de vous.
  • jeannyl Il y a 10 années

    Comme vous avez vu juste pour les jeunes de notre époque. Il n'y a que la prière et notre Dieu qui pourraient renverser la domination de l'ennemi sur la vie de nos jeunes. Prions avec ferveur pour le salut de leur âme.
  • reinette Il y a 10 années

    bONJOUR aNGELÖ Je vois que tu te lève tôt le matin l'agressivité... ! Est ce que tu a un contrat avec le Malin ou avec ses copains Démons. Je ne peux te serrer la main car je ne serai pas d'accord ni ne peut prendre parti pour tes "j'm'foutre" Tu es né du monde et pour ta perte Il va te perdre... Tu le revendiques Tu récolte ce que tu va semer ..La haine la rancoeur. A quoi te sert la vie si elle ne te fait ps grandir!! L'Homme le vrai a du l'humanité dans le coeur, fais pas de reproches à ton prochain! tu n'es "pas beau" toi même.La Vérité n'a pas pris Sa Place dans ton coeur endurci et DIEU qui te fais des largesses ne t'a pas recouvert de Sa Noblesse . Pourquoi reste-tu en prison ? il y a eu un passé! Il y ton histoire ! Prends Maintenant ton destin en main Fais le Bien! Crains! et tu aura ce qu'il y a du mieux! Crois -le et tu le verra !Quoi te dire de plus! Puisque DIEU de la Bible Dis! Alors crois ! Arrête de faire le pire, arrête! Crois mon expérience Il a pris soin de moi, de mon être intérieur! Que Dieu te bénisse et t' exauce! Qu'IL devienne ta force et ton courage! A tous les Entendeurs le Salut !
  • Eveline Simonnet Bénévole du Top Il y a 10 années

    Ah, enfin du positif ! Ils sont super nos jeunes ! ceux que je connais, dans ma famille, dans mes amis sont pleins d'ardeur et d'amour pour ce qu'ils font. Vous allez me dire "ce sont peut-être des "exceptions" ! peut-être... en tout cas nous sommes fiers d'eux et nous les aimons, et...ils nous aiment. En tout cas, l'exemple du bus est très dur et donne une très mauvaise image de jeunes. J'espère de tout coeur que ce soit eux les "exceptions" ! Quoi qu'il en soit, un jeune a besoin d'être aimé, entouré, il a besoin de nature, de vie saine, il a besoin d'être estimé, reconnu, admiré, il a besoin de communiquer, il a besoin d'exemples positifs, créatifs, aussi mettons, nous aussi, toute notre ardeur à leur offrir un monde dans lequel ils puissent s'épanouir. Merci Cotterly pour ta vision des jeunes qui rejoint la mienne.
  • Paola Nehoune Il y a 10 années

    En perte de repére par manque d'amour et par ignorance , ses jeunes s'adonnent à la violence comme une solution évidente pour eux. Comme ils se trompent car ce chemin est un cercle vicieux qui les piegent et les gardent dans leur malheurs. Seul échapatoire: Le chemin , la vérité et la vie en JESUS-CHRIST qui brisera par son amour les chaînes de la haine. O, Seigneur, viens au secous de cette génération. Amen!
  • ajwyld Il y a 10 années

    N'enfermons quand même pas nos jeunes dans des stéréotypes. Qu'il y en a qui correspondent à la déscription de Lydie, je le veux bien (ceux qu'elle a vu ce jour là sur le bus...). Mais ce n'est pas la majorité mais un minorité infiniement petit. Bien sur, ils ont besoin de nos prières mais aussi de nos encouragements et notre confiance.
    • ajwyld Il y a 10 années

      J'habite Grenoble, et malgré les 60 voitures qui ont brulé ce w/e je persiste à penser que les jeunes d'aujourd'hui ne sont ni meillieur ni pire que les jeunes de notre temps - qu'ils ont certes besoin de nos prières mais aussi de notre confiance. (J'ai une fille de 14 ans qui est SUPER, et ça m'embête quand on veut l'enfermer dans des stereotypes).
    • Carole Il y a 10 années

      Comme le dit anik , il ne s'agit malheureusement pas d'une minorité.. cela n'empêche pas bien entendu de prier pour eux parce que toutes ces âmes perdues , desespérées ont grand besoin du SEIGNEUR .Que DIEU vous bénisse
    • anik Il y a 10 années

      Je ne sais pas où vous vivez mais dans toutes les grandes villes et leurs banlieues ce n'est pas une minorité, une grande partie des jeunes et parfois même, c'est bien le pire, ceux des familles chrétiennes sont comme cela. C'est pourquoi, il ne faut pas les laisser, mais prier sans arrêt pour eux, pour qu'ils connaissent l'amour du Seigneur qui leur redonnera de l'espoir et de l'estime d'eux même.
  • lerdami Il y a 10 années

    Bonjour, ce message (ainsi que le commentaire de géogui notamment) soulève le vrai problème. Je veux juste souligner que nos jeunes ne sont pas ‘ouf’…Ce sont nous les 40 ans et plus qui les avons rendus ‘vénères’ jusqu’à l’indolence et la perte des valeurs. Aujourd’hui nous ne comprenons plus ce que nous avons pourtant créé, enfanté. (Pas géniteur mais modelé, pétri). Et au grand dam des « bien pensant » il nous faut nous remettre en question et plus que de nous approcher de ces jeunes il faut leur donner envie de vivre comme nous devrions vivre…et ce n’est pas gagné ! Ainsi va le monde les jeunes sont toujours les irresponsables et les vieux- sages…Même en ces lignes des leaders (quadra et quinqua) diront que je suis à côté de la plaque ! Donnez vraiment la parole aux jeunes, ils vous diront sûrement pourquoi le monde (notre monde des vieux dont je suis) pourquoi donc ce monde les ennuie à mourir… au figuré comme au propre ! Amitiés à Lydie et Georges.
  • Simz Malanga Il y a 10 années

    ouais prions pour nos jeunes sincèrement. à commencer par les jeunes de notre société respective. je crois que si nos jeunse de notre propre communauté aient une motivation de croyance incroyable à Dieu, les autres jeunes se demanderont :"comment font ils eux pour garder toujours le sourire aux lèvres quand nous n'avons plus d'espoir??" et ces jeunes transformés leur parleront de la bonne nouvelle.. nos actes parlent plus que nos dires.. GBY
  • Carole Il y a 10 années

    oh la la ma soeur en te lisant , je souris ! je suis certainement de ta génération et combien de fois je me suis dit "mais que ces jeunes m'énervent " !! "mais nous, on n'était pas comme ça " !! on arrive à la fin des temps et tout s'accelère même le mal et le mal plus que tout d'ailleurs . Oui je veux prier pour toute cette jeune génération et demander pardon au SEIGNEUR pour tout mon ressenti négatif à leur égard .
  • parade Il y a 10 années

    Tant que l"on prie pour "ses jeunes" , il ya de l"espoir ! Soyons attentifs et donnons-leur un regard plein d"amour , un geste d"affection ! Merci Lydie pour ton "Message" ! Il n"est pas là pour rien..Il convainct déjà les coeurs des intercesseurs! Amen!
  • Josiane Il y a 10 années

    Merci pour ce message, c'est vrai tous ces jeunes ont besoin de nos prières. Peut-être ne serions pas là si quelqu'un n'avait pas prié pour nous à un moment de notre vie, car comme eux nous étions pécheurs et privés de la gloire de Dieu engageons nous pour tous nos jeunes et tous ceux de leur génération c'est notre devoir.
  • Aglae Il y a 10 années

    effectivement, ce sont les adultes de demain, demain ce sont eux qui seront à notre place ... et dans leur désespoir, ils ne veulent pas s'en rendre compte (ou ne peuvent pas !) alors oui, prions pour eux ! et également pour que "nos" jeunes puissent briller pour leur Seigneur là où Il les a placés, là où ils pourront les atteindre sans doute plus facilement que nous
    • Claire Schmid Il y a 10 années

      J'aime votre commentaire. Tous n'ont pas les parents d'Edward ! Mais je connais bcp bcp de jeunes qui s'engagent et marchent derrière et avec Lui, résolument, encouragés par les parents et les amis qui (chose pas facile!) les laissent prendre des initiatives "de leur temps" et les mettent en liberté ... avec le Seigneur. Le monde est vaste. Le Seigneur tient tout dans Ses mains et veut que TOUS les hommes soient sauvés. C'est un programme complexe, sans culpabilité pour nous. Recherchons ce genre de compagnie, sans juger les autres. Un sourire, une parole à propos peuvent faire tomber des collines ... demandons au Seigneur de nous aider à avoir l'attitude qui fera tilt !
  • geogui Il y a 10 années

    Une réflexion pertinente sur les problématiques de la jeunesse!La tâche peut paraître titanesque! Mais chacun, dans sa sphère, peut recréer l'espoir pour cette jeunesse "gachée".Commençons ou poursuivons notre aide en faveur de tous les jeunes qui nous sont proches: d'abord nos propres enfants ou petits- enfants!Immense responsabilité qui nous incombe!!!
    • geogui Il y a 4 années, 10 mois

      Cinq ans après, mon opinion n'a pas changé! Autant que le constat fait par l'auteure garde toute sa pertinence, autant ,il devient urgent que tous ceux qui ont des jeunes à éduquer, le fassent avec responsabilité et persévérance. Trop de jeunes enfants , baignant dans une atmosphère chrétienne, semblent livrés à eux-mêmes. Que devient l'encadrement familial et de l'église? A nouveau problème, nouvelle solution! Tous, passons à la réflexion et aidons notre jeunesse à trouver le salut et à comprendre le vrai sens de la VIE.
    • lerdami Il y a 10 années

      Bonjour, ce message (ainsi que le commentaire de géogui notamment) soulève le vrai problème. Je veux juste souligner que nos jeunes ne sont pas ‘ouf’…Ce sont nous les 40 ans et plus qui les avons rendus ‘vénères’ jusqu’à l’indolence et la perte des valeurs. Aujourd’hui nous ne comprenons plus ce que nous avons pourtant créé, enfanté. (Pas géniteur mais modelé, pétri). Et au grand dam des « bien pensant » il nous faut nous remettre en question et plus que de nous approcher de ces jeunes il faut leur donner envie de vivre comme nous devrions vivre…et ce n’est pas gagné ! Ainsi va le monde les jeunes sont toujours les irresponsables et les vieux- sages…Même en ces lignes des leaders (quadra et quinqua) diront que je suis à côté de la plaque ! Donnez vraiment la parole aux jeunes, ils vous diront sûrement pourquoi le monde (notre monde des vieux dont je suis) pourquoi donc ce monde les ennuie à mourir… au figuré comme au propre ! Amitiés à Lydie et Georges.
    • lerdami Il y a 10 années

      Bonjour, ce message (ainsi que le commentaire de géogui notamment) soulève le vrai problème. Je veux juste souligner que nos jeunes ne sont pas ‘ouf’…Ce sont nous les 40 ans et plus qui les avons rendus ‘vénères’ jusqu’à l’indolence et la perte des valeurs. Aujourd’hui nous ne comprenons plus ce que nous avons pourtant créé, enfanté. (Pas géniteur mais modelé, pétri). Et au grand dam des « bien pensant » il nous faut nous remettre en question et plus que de nous approcher de ces jeunes il faut leur donner envie de vivre comme nous devrions vivre…et ce n’est pas gagné ! Ainsi va le monde les jeunes sont toujours les irresponsables et les vieux- sages…Même en ces lignes des leaders (quadra et quinqua) diront que je suis à côté de la plaque ! Donnez vraiment la parole aux jeunes, ils vous diront sûrement pourquoi le monde (notre monde des vieux dont je suis) pourquoi donc ce monde les ennuie à mourir… au figuré comme au propre ! Amitiés à Lydie et Georges.