Changer son caractère

Changer son caractère
Cher Pasteur,

En tant que conducteurs spirituels, nous sommes appelés à exercer une influence sur les autres. Cela se fait certainement par différents moyens. L'un d'eux, et non le moindre, est notre comportement. Et notre comportement est étroitement lié à notre caractère.

Je reconnais volontiers qu'il existe chez les humains des tempéraments divers. Certains sont calmes de nature, d'autres plus extravertis et exubérants, ce qui est assez fréquent chez les latins. En revanche, les nordiques, comme mon épouse (elle est norvégienne d'origine), sont généralement beaucoup plus placides.

Il arrive que nous ayons des problèmes avec notre caractère. Mais il est clair que le Saint-Esprit est capable de le transformer, si nous le laissons faire. Pour cela, la première chose indispensable est de bien analyser notre comportement, pour déterminer les réactions que nous ne maîtrisons pas. N'oublions pas que la maîtrise de soi fait partie du fruit de l'Esprit :

"Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance (bénignité), la foi (fidélité), la douceur, la maîtrise de soi (tempérance) " (Gal 5.22 - NEG)

Je sais qu'il est difficile de se changer soi-même, ce qui faisait dire à ma grand-mère "Je suis comme je suis !". Pourtant nous avons d'immenses ressources à notre disposition. Mais il nous faut avant tout prendre conscience de notre besoin de changer. Mon caractère latin d'origine s'est beaucoup transformé durant mes sept années en Norvège, parce que j'ai découvert qu'on pouvait vivre — et vivre mieux — sans constamment "monter sur ses grands chevaux". Cette prise de conscience, induisant un désir de changer, a permis à Dieu de transformer mon caractère. Car Dieu s'est servi de ma faible volonté pour manifester sa puissance.

J'aime beaucoup cette petite "parabole" : Imaginez une station hydroélectrique. D'immenses alternateurs requièrent une force énorme pour produire l'électricité. La force musculaire des employés ne saurait suffire à les faire tourner. Mais elle suffit pour ouvrir les vannes qui permettent à l'eau du barrage de s'engouffrer dans les conduites et d'animer les turbines.

Notre volonté est bien faible, par rapport à la tâche requise. Si pourtant nous l'appliquons à la "vanne" de l'obéissance, la puissance du Saint-Esprit se manifeste, et accomplit ce que nous n'aurions jamais pu faire seuls.

Si tu en sens le besoin, Dieu t'aidera dans la transformation de ton caractère ; mais il faut que tu le veuilles ! Souvenons-nous de la loi des semailles et des moissons, qui s'applique également dans l'élaboration de notre caractère, comme l'exprime cette phrase pleine de sagesse :

Semez une pensée, vous récolterez une action. Semez une action, vous récolterez une habitude. Semez une habitude, vous récolterez un caractère !



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

4 commentaires