CHRETIEN ?

CHRETIEN ?

« Les Apôtres et les Frères se réunirent aux assemblées de l'Église d'Antioche, et ils enseignèrent beaucoup de personnes.
Ce fut à Antioche que, pour la première fois, les disciples furent appelés chrétiens. » Actes 11:26

Chrétien…

Ce qualificatif est devenu bien commun. Il y a des pays ‘chrétiens'... Nombre de personnes sont ‘chrétien de père en fils' et ‘chrétienne de mère en fille'… Quelques gouttes d'eau à la naissance et une inhumation religieuse confirment une chrétienté de bon aloi pour une vie de ‘croyant non pratiquant'…
Mais à quoi bon cette religiosité, diront les ‘bien-pensant', puisque Dieu est tellement bon que nous irons tous au paradis ? L'athée quant à lui, ne s'encombre pas de ces considérations car, après lui la fin du monde ! Mais n'est-il pas étonnant que les athées trouvent la vie ‘sacrée' et se prononcent si volontiers sur la condition de ‘' l'âme '' humaine ? Termes et concepts, pourtant, profondément religieux... (Romain Guilleaumes) « Mais Dieu lui dit : Insensé ! Cette nuit même ton âme te sera redemandée. » (Luc 12:20)

Mais qu'est-ce qu'un Chrétien ?


Notre verset d'introduction nous informe que les dénommés Chrétiens étaient (sont) des disciples. On appelle disciple (latin discipulus, l'élève) celui qui suit l'enseignement d'un maître. Ce terme est généralement utilisé pour désigner ceux qui ont suivi Jésus-Christ.

Le disciple est un  croyant pratiquant une religion fondée sur le Christ, il professe la religion issue du Christ. Sa vie est conforme à la doctrine enseignée par Jésus-Christ, à la morale qu'Il a instituée. Il mène une vie chrétienne, une mort chrétienne, il porte l'empreinte de cette doctrine, de cette morale et s'en inspire. Le disciple présente des qualités humaines inspirées par l'éthique chrétienne.
L'expression : ‘Parler chrétien'  définit un parler intelligible et clair ! « De même aussi, le Seigneur a ordonné à ceux qui annoncent l'Évangile de vivre de l'Évangile. » (1 Corinthiens 9:14)

Le controversé Teilhard de Chardin a déclaré que pour le Chrétien, il n'est pas question de s'évanouir dans l'ombre, mais de monter dans la lumière de la Croix. Car Chrétien n'est pas une religion ! Si elle l'est (ou l'était) il faudrait s'écrier : " La chrétienté est morte. Vive l'évangile ! "

Le terme de ‘religion' rassemble les efforts déployés par les hommes pour parvenir à Dieu. L'évangile, quant à lui, présente une démarche opposée: c'est Dieu Lui-même qui prend l'initiative de venir parmi les hommes. C'est pourquoi l'évangile n'est pas une religion. (Réf info bible)

Friedrich Nietzsche, philosophe allemand issu d'une famille de pasteurs, renonça à la carrière de pasteur, étudia la philologie et déclara : "Dieu est mort ! Dieu reste mort ! ‘' Non ! Nous n'avons pas tué Dieu, comme a dit ce penseur. (Le Gai Savoir. 1882)  Il a déclaré : « Au fond, il n'y a qu'un seul chrétien, et il est mort sur la croix. »… Il sombrera dans la démence pour les dix dernières années de sa vie.

Et si la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu. (1 Corinthiens 1:18) Mais l'homme animal ne reçoit pas les choses de l'Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c'est spirituellement qu'on en juge. (1 Corinthiens 2:14)

Mais revenons au Chrétien

Pour certains la vie chrétienne est un ensemble de questions, de réponses et de vérités ; et le Chrétien est celui qui connaît La Vérité… Mais être Chrétien, c'est avoir accepté Christ comme son Sauveur puis faire sien  Matthieu 25:40 « Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous les avez faites. » Et de pouvoir dire avec assurance : « Ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi. » (Galates 2:20) Être Chrétien c'est revêtir le Christ.

Il n'y a pas de ‘bon Chrétien' mais le ‘Chrétien Christ en moi'.

 Henri Le Saux disait : « En réalité pour trouver Dieu, il faut descendre jusqu'à cette profondeur de soi où l'homme n'est plus qu'image de Dieu ; là même où au jaillissement de soi, il ne se trouve plus que Dieu. »

A Antioche les Disciples ne se sont pas auto proclamés Chrétiens mais ce sont les gens de l'extérieur qui les ont ainsi nommés. Ils voyaient en eux le reflet du Christ.

MAIS AU FAIT : Que voient en moi, en toi, les gens qui nous côtoient ?

Et comme le déclare Antoine Martel : « Si nous étions vraiment chrétiens nous serions contagieux. »
« Les apôtres rendaient avec beaucoup de force témoignage de la résurrection du Seigneur Jésus. » Actes 4:33

Que de chemin reste à parcourir !

5 commentaires