Chuuuut !

Avez-vous déjà réalisé combien c’est désagréable d’essayer d’écouter un cours ou un exposé, quand des personnes de la rangée à côté n’arrêtent pas de parler ? Ou bien lorsque vous essayez de vous concentrer dans le train pour lire lorsque le voisin parle bruyamment au téléphone, ou lorsqu’un bébé pleure toutes les larmes de son corps justement à ce moment-là ? Bref, ce qui vient naturellement à la pensée, c’est « Chuuuut! ». Mais ça ne marche pas toujours…

Le psaume 46 parle de qui Dieu est pour nous et nous invite à contempler l’étendue de tout ce qu’il fait. Et Dieu lui-même nous invite à « arrêter et le reconnaître pour Dieu » Psaume 46.11

Mais arrêter de faire quoi ?… Arrêter tout simplement, arrêter le volume de tout le bruit de nos vies. Prendre le temps de se poser, dans tout le remue-ménage de nos vies… Il nous dit « Chuuuut ! Écoute-moi, reconnais-moi comme ton Dieu ».

 

En effet, le monde moderne dans lequel nous plongeons est rempli de bruit : dès le matin, le réveil fait bip-bip, puis la machine à café ou le micro-ondes ou le grille-pain font dring quand le p’tit déj est prêt… ensuite c’est le transport en commun, ou en voiture. Dans les deux cas on est submergé par le bruit de la ville qui se réveille, ou bien de la radio (les infos) ou la musique dans notre lecteur MP3 ou autoradio fidèles à leur poste! Et puis la journée continue, on rencontre des gens… blablabla… on rentre le soir et ce sont les bruits du soir qui prennent le relais, entre préparation de dîner, infos ou film…

La question est de savoir : dans tout cela, à quel moment ai-je pris un break pour penser calmement à Dieu, pour le reconnaître autour de moi ? C’est peut être parce que la « civilisation » technologique nous comble de bruit, que si peu de gens sont réceptifs à Dieu ? Parce qu'on nous dicte les choses auxquelles ont doit prêter attention, qu'on nous vend des films, infos et autres sans aucune mention de Dieu ?

Le silence fait peur. Dans une conversation ou chez soi, rares sont ceux qui supportent encore de rester silencieux un instant. La dictature du bruit a réussi à s’imposer presque dans tous les domaines! J’en suis une victime, mais je me soigne :)

Mais Dieu n’a pas pour autant fait ses bagages… Il est toujours là, et essaie de se révéler à chacun. Malheureusement nos yeux sont sous l’emprise de la culture du visible et nos oreilles sous la dictature du bruit. Nous sommes formatés à ne nous fier qu’à ce que l’on voit, et avoir les tympans constamment sollicités. Ca fait un peu théorie du complot, hein ! Il doit bien y avoir un fond de vérité, non ? La bonne nouvelle (oui, il y en a toujours une !) c’est qu’on peut changer de direction une fois que l’on prend conscience de ça!

On peut se ré-habituer à écouter Dieu. On peut redécouvrir les bienfaits de faire silence, et méditer sur toutes les choses que Dieu a faites, et sur sa personne. Mais pour redécouvrir l’intimité avec son Saint-Esprit, il faut se bouger! Donc à chacun de nous d’évaluer à quel degré nous sommes dans « la matrice » et prendre des actions pour en sortir. Est-ce une habitude pour moi de tout éteindre, portable inclus, pour me concentrer sur Dieu (dans la prière ou la lecture de la Bible) uniquement ? Si nous nous laissons absorber par le système-monde, il ne faut pas se demander pourquoi « on n’entend pas la voix de Dieu ».

Il n’y a pas que la matrice qui nous parasite la communication avec Dieu –notre péché aussi notamment - mais ses effets ne sont pas à négliger !

Allez, bonne semaine @ tous.

 

Jo


Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire