Comment combattre la crainte ?

Comment combattre la crainte ?

Question d'un Internaute : "Comment vaincre la crainte ?"

Il nous faut être bien au clair sur un point, qui n'est peut-être pas évident, de prime abord. C'est que l'opposé de la foi n'est pas l'incrédulité, comme beaucoup se l'imaginent. L'incrédulité, c'est l'absence de foi, la foi au niveau zéro. Par contre, l'opposé de la foi, c'est la crainte.

La crainte est une foi négative, une foi en la victoire du mal, en la puissance de l'ennemi. Cette foi négative suit, dans les sphères spirituelles, le même processus d'action que la foi positive en Dieu. Comme notre foi en Dieu permet à la puissance de Dieu d'agir dans nos vies, la foi dans le mal favorise l'action de Satan.

Lorsque Job s'écrie : "Ce que je crains, c'est ce qui m'arrive ; ce que je redoute, c'est ce qui m'atteint." (Job 3.25), il constate un fait. Pourtant, il ne s'agit pas ici d'une simple coïncidence, mais bien d'une relation de cause à effet.

C'est pourquoi Jésus dit à plusieurs reprises : "Ne crains pas, crois seulement." (Marc 5.36 ; Luc 8.50).

Jésus a également dit à ses disciples : "Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l'ennemi ; et rien ne pourra vous nuire" (Luc 10.19). Nous n'avons donc aucune raison de nous laisser effrayer par la puissance de Satan, aussi impressionnante qu'elle soit. Nous avons des armes efficaces pour lutter victorieusement, et la plus redoutable pour l'Ennemi, c'est la foi. C'est pourquoi il s'efforce de mettre son opposé, la crainte dans notre cœur.

Rappelons-nous que c'est à nous, par un acte de notre volonté, de nous revêtir des armes de Dieu :

"Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. C'est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. Tenez donc ferme : ayez à vos reins la vérité pour ceinture ; revêtez la cuirasse de la justice ; mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l'Évangile de paix ; prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin ; prenez aussi le casque du salut, et l'épée de l'Esprit, qui est la parole de Dieu." (Éph. 6.11-17)



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

11 commentaires