Comment est-Il Dieu ?

Comment est-Il Dieu ?

J’ai décidé de faire un décret universel pour le monde entier. Es-tu prêt ?

Le voilà : si tu as soixante ans ou plus, tu as le droit de te répéter et personne ne peut faire de remarque à ce sujet !

Aujourd’hui, je vais en appeler à ma règle universelle et répéter une phrase que j’ai lue, qui vient de l’un des nouveaux athéistes les plus en vue, Richard Dawkins. Je l’ai déjà mise dans une «Tache de Café».

M. Dawkins, dans son livre « Pour en finir avec Dieu », essaye de se moquer de Dieu : « Une telle largeur de bande ! Dieu, n’a peut-être pas un cerveau constitué de neurones, ou une unité centrale faite de silicium, mais s'il a les pouvoirs qui lui sont attribués, il doit avoir quelque chose de non-aléatoire et de bien plus élaboré que le cerveau ou l'ordinateur le plus puissant que nous connaissions. »

Tu sais, si tu veux te moquer de quelqu’un, il te faut être meilleur que cela. Dieu remplit l’univers, mais Il est là quand le plus petit bébé crie « Bonjour » en venant au monde.

M. Dawkins, Dieu est tellement plus que cela.

Mais au fait, à quoi ressemble Dieu ? Nous disons : « tout-puissant, omnipotent, omniscient et éternel. » C’est un bon point de départ, mais ce n’est pas suffisant. Imagine une personne qui aurait ces qualités, avec la personnalité d’Adolph Hitler. Nous aurions de sérieux problèmes.


Donc, il y a quelque chose d’autre à Son sujet qui est vital pour notre bien-être. Dieu est BON, totalement bon.


Je ne pense pas que nous autres prédicateurs, nous clarifions réellement les choses. Certains lisent des morceaux de la Bible et prêchent un Dieu effrayant. Il est vrai que nous devons craindre (respecter) le Seigneur, mais Il est tellement plus qu’un simple Dieu lointain attendant de te foudroyer à la première petite erreur, comme certains voudraient te le faire croire.

D’autres insistent sur la miséricorde de Dieu, mais le Dieu qu’ils dépeignent ainsi finit par ressembler d’avantage à un parent indulgent et dépassé : « Allons, tu devrais arrêter de faire ça, mon chéri, où je vais le dire à ton père et il se pourrait qu’il essaye de te faire manger tes haricots verts. »

Honnêtement, j’ai lu tellement d’avis divergents au sujet de Dieu que je suis un peu confus. Il est impossible de réduire des êtres humains à une seule caractéristique et, dans un sens, il en est de même pour Dieu. Il est beaucoup de choses à la fois.

Mais alors, à quoi ressemble Dieu ?

Il est tel que le décrit la Bible, mais qu’est-ce que ça veut dire en pratique pour ma vie ? J’ai entendu une chanson récemment que j’aime beaucoup. Chris Tomlin chante "Good good father" :
 

« J’ai entendu des milliers d’histoires décrivant à quoi ils pensent que Tu ressembles
Mais j’ai entendu au cœur de la nuit le murmure d’amour le plus tendre
Et Tu me dis que Tu es content de moi
Que je ne suis jamais seul
Tu es un bon, bon Père
Voilà qui Tu es, voilà qui Tu es, voilà qui Tu es
Et je suis aimé par Toi
Voilà qui je suis, voilà qui je suis, voilà qui je suis. 
»*


Et ça m’amène à réfléchir. Je sais que le Seigneur est avec moi tout le temps, mais le nombre de fois où je L’ai senti VRAIMENT proche, et bien, je peux les compter sur les doigts de la main.

La majorité de ces moments ont eu lieu à des points critiques de ma vie. Ils ont tous une chose en commun : quand je L’ai senti si proche, j’ai été submergé par Son amour et par Son acceptation. Nulle part ailleurs, je n’ai ressenti un tel amour.

Je sais qu’il s’agit d’une expérience et que l’expérience est subjective. Mais j’en ai conclu que c’est comme ça que doit être Dieu. Il est plus grand que Son univers. Il existait avant le temps et Il existera encore après.

Mais ce qui fait que tout cela vaut le coup, c’est le fait qu’Il m’aime… et qu’Il t’aime. Il l’a prouvé en envoyant Celui qu’Il aimait parfaitement, Jésus, mourir pour nous permettre de vivre à nouveau une relation avec Lui.

Je pense que c’est la première chose que nous devrions voir quand nous Le regardons. Dieu est amour. Le fruit de l’Esprit, c’est l’amour.

« Voyez combien le Père nous a aimés pour que nous puissions être appelés enfants de Dieu --- et nous le sommes! » (1 Jean 3.1)


Quand je pense à Dieu, c’est avec cela que je veux commencer : « Tu m’aimes, Seigneur ! » Et tu peux commencer par ça, toi aussi, parce qu’Il t’aime aussi.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

8 commentaires