Comment être un bon conseiller spirituel ?

Comment être un bon conseiller spirituel ?

Question d'un Internaute :

"Qu'est-ce que je peux faire pour devenir un bon conseiller ?

Le travail de conseiller est une tâche délicate. La personne que vous avez en face de vous a, en général, placé une grande confiance dans votre compétence, à la fois humaine et spirituelle, et il est extrêmement important de ne pas décevoir cette confiance. Cela ne veut pas dire que tous les conseils que vous pourrez lui donner seront nécessairement à son goût. S'il est vrai que nous devons être doux et compréhensifs, cela ne veut pas dire que nous devons "caresser les gens dans le sens du poil". Nous sommes parfois obligés d'aborder des sujets déplaisants. À nous de le faire avec tout le tact et l'amour nécessaires.

Les conseils à prodiguer sont, à mon sens, de deux sortes :

  • - Ceux qui proviennent directement de ce que dit la Bible. D'où l'absolue nécessité de bien la connaître, et d'être d'aplomb sur la doctrine. "Si un aveugle conduit un aveugle, ils tomberont tous deux dans une fosse.", nous dit Jésus dans Mat 15.14.
  • - Ceux qui proviennent de notre expérience personnelle : Ce que nous avons vécu avec le Seigneur ; ce que nous avons appris de la vie ; ce que d'autres ont vécu dans des circonstances comparables, etc.

Mais il faut ajouter la nécessité de vivre en communion intime avec le Seigneur, afin que le Saint-Esprit puisse nous inspirer dans notre travail de relation d'aide. Il est capable de nous donner au bon moment une parole de connaissance, une parole de sagesse, bref, les armes nécessaires pour combattre l'ignorance, le doute, l'incertitude, le découragement de la personne qu'on veut aider. C'est, je pense, l'un des aspects les plus importants.

Il y a différents domaines dans lesquels on peut avoir besoin de conseillers. De tout nouveaux convertis ont besoin d'être conseillés sur leur vie nouvelle avec le Seigneur. Attention à ne pas leur présenter la vie chrétienne d'une façon légaliste : "Ne prends pas ! ne goûte pas ! ne touche pas !" (Col 2.20-23), mais selon la vie de l'Esprit abondant en eux. Il faut aussi parfois s'occuper de gens qui se trouvent dans des situations difficiles, voire dramatiques. Ces différents domaines requièrent différents niveaux de compétence.

Bien sûr, un bon conseiller fera preuve de beaucoup de tact et de compréhension. Sa préoccupation principale sera souvent d'écouter beaucoup et parler peu, et à bon escient. Il lui faudra aussi un certain discernement, selon le genre de personne qu'il sera appelé à conseiller. Certaines situations demandent une grande expérience, à la fois humaine et spirituelle, pour pouvoir apporter une aide utile.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire
  • fanou Il y a 4 années, 11 mois

    que j'aimerai revenir 30 ans en arrière, lorsque pour parler du seigneur à mes enfants ma famille je disais surtout, "ne fais pas, de dis pas etc...", aujourd'hui aucun ne cherche Dieu, ils en sont même jaloux et je pleure. Seigneur répare ce que nous avons abimé et attire à toi ceux que nous avons éloigné, PARDONNE nous seigneur