Comment être utile en temps de crise ?

Comment être utile en temps de crise ?

Alors que l’État a pris LA mesure qui s’imposait - un confinement total et général - pour gérer cette crise sanitaire sans précédent, beaucoup d’entre nous se demandent comment rester unis et solidaires face au virus sournois qui se propage partout à travers le monde.

Je n’ai pas pu m’empêcher, comme tout le monde, de regarder les actualités et force de constater que je ne sais toujours pas ce que ma commune organise pour venir en aide aux malades, aux personnes seules et souffrantes, effrayées et démunies. Certes, je vis à Bordeaux, en Gironde, peu impactée en comparaison d’autres régions comme le Grand Est et l’Ile de France. Mais ce n’est pas une raison pour ne pas se retrousser les manches et passer à l’action. Juste avant de me glisser derrière l’écran pour écrire cet article, Dieu m’a rappelé combien “Je peux faire face à toutes les difficultés grâce au Christ qui m'en donne la force.” (Philippiens 4.13)

Comment se mobiliser pour répondre aux besoins des uns des autres, pour continuer à répandre les valeurs du Christ alors que nous sommes tous (ou presque) isolés chez nous ?! 
Comment se montrer utile tout en restant chez soi… sans “rien à faire”, autrement dit, sans le flux habituel de nos occupations quotidiennes ?

Dans ces temps de confinement exceptionnel, comment “s’aimer les uns les autres” alors qu’on ne ne peut même plus se voir ? Les contacts physiques sont à écarter, il est vrai, pour notre propre sécurité et celles de nos proches. Et il est très important de suivre ces consignes malgré notre confiance en Dieu, qui nous appelle à faire preuve de sagesse et à montrer l’exemple. 

En revanche, il existe d’autres solutions pour faire face à la solitude et la détresse qui menacent beaucoup de monde, y compris les chrétiens.

En voici quelques-unes, à étoffer et partager sans modération !

Se montrer présent(e) quoi qu’absent(e)

À commencer par nos proches

Nous devons prendre soin de nos familles sous notre propre toit, cela tombe sous le sens.

Profiter de ces temps de repos forcé pour passer des moments privilégiés avec ses enfants alors qu’en période normale, notre planning surchargé ne le permet parfois même pas, comme :  

Et puis, appeler nos parents, surtout s’ils sont âgés, loin de nous ou privés de nos visites, s’assurer qu’ils vont bien me paraît aussi essentiel que prioritaire.

Enfin, il y a notre seconde famille - la famille de Christ - où nous connaissons forcément des personnes qui vivent seules : célibataires, séparés ou veufs, qu’elles soient jeunes ou moins jeunes  Un petit coup de fil et hop, on glisse une parole encourageante, pourquoi pas PassLeMot à partager par SMS chaque jour !

Et nos voisins 

Une jolie carte dans la boîte aux lettres, où on leur manifeste toute notre empathie dans ces temps difficiles. Je crois qu’on peut en “profiter” et saisir cette opportunité alarmante pour parler de Jésus. Je crois aussi qu’il est bon de leur dire que nous sommes présents en cas de besoin, peut-être n’en avions-nous pas pris la peine, jusque-là, et leur dire que nous prions pour eux, pour notre pays… 

  • Faire les courses
  • Sortir le chien (ou les poubelles ou les deux en même temps 😊)
  • Prendre son mal en patience dans la longue file d’attente à la pharmacie à leur place, nous qui sommes jeunes, vigoureux et bonne santé !
  • Proposer de tondre la pelouse

Bref, se montrer là où d’autres fuient, tant la peur d’être contaminée - et cela se comprend - est forte. Nous sommes protégés, oui, mais nous ne faisons pas n’importe quoi et n’importe comment. Je ne vous rappelle pas les consignes de sécurité, non, les médias s’en chargent chaque jour et c’est très bien.

Offrir ses services à plus large échelle

Ce n’est pas la première fois que la France montre sa générosité dans les catastrophes naturelles, au sein du pays mais aussi à l’étranger.
Je ne sais pas si votre église a engrangé des solutions pour venir en aide aux personnes souffrantes ou si votre mairie recrute pour contribuer au mieux-être des habitants de votre commune et de votre quartier en offrant des services de proximité.

Quoiqu’il en soit, faites-vous connaître ; dites-le à votre pasteur, à votre maire : 

  • Je suis prêt(e) à rendre des services pour les personnes qui n’ont pas de véhicule
  • Je veux bien faire les courses de Mme Unetelle qui est âgée
  • Je m’engage à prendre des nouvelles de M. et Mme Unstels régulièrement

Devenir bénévole en ces temps exceptionnellement graves peut transformer la vie de quelqu’un ! Refléter l’amour de Jésus nous permettra alors de glisser plus facilement notre foi dans des conversations car le climat de confiance aura été instauré.

Et puis, peut-être que ces belles initiatives va déclencher chez vous un autre déclic, celui de devenir un Ambassadeur. De Christ, pour les autres.

Répandre la paix pour endiguer la peur

Rester optimiste quoique réaliste

De ne pas surenchérir aux discussions négatives des uns des autres que le stress fait dire n’importe quoi. Ou encore s’insurger contre ceux qui se ruent dans les rayons des supermarchés ou encore qui parlent de la fin du monde en des termes lugubres. Se montrer compréhensifs sans juger personne apaisera les nombreuses tensions et les angoisses qui sont également très contagieuses. 

Utiliser la technologie pour communiquer en rassurant et encourageant

Continuons à communiquer, par tous les moyens que la technologie offre de nos jours. Et en profiter pour partager des ressources encourageantes qu’offrent TopChrétien et les différents pasteurs qui se mobilisent en masse que vous pouvez partager via La Pensée du Jour.

Utilisons ce repos forcé pour répondre à nos emails, pour envoyer des messages, pour poster de belles cartes postales. Multiplions les paroles positives, optimistes dans la douceur et l’amour comme nous l’a enseigné Jésus. 
Sur les réseaux sociaux
En appelant nos amis pour leur proposer écoute, partage et prière grâce aux outils FaceTime et autres moyens de visioconférence comme Skype, Zoom...

Paul l’a recommandé à son fils bien-aimé adoptif Timothée mais aussi à chacun de nous : 

“Je te le demande au nom de la venue du Christ et de son Royaume : prêche la parole de Dieu avec insistance, que l’occasion soit favorable ou non ; sois persuasif, adresse des reproches ou des encouragements, en enseignant avec une patience parfaite.” (2 Timothée 4.2)

Oui, partageons la Parole de Dieu sans modération pour lutter efficacement contre l’isolement tout en se montrant utile, dans l’amour et la paix de notre Seigneur Jésus !



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

25 commentaires
  • giacalone Il y a 1 semaine

    Merci Lisa merci grâce au top chrétien qui m'a sorti de grave problème lié à ma patologie ....J ai garder de l espoir toujours et sus trouver le seigneur grâce au smartphone en tout lieu aussi je garde et garderai toujours un fermé assurance en jésus a vos message et ceux de vos pasteur qui m ont toujours enlever toute sorte d inquiétudes juqu a présent. ..voila ...ce que vous demander croyer que vous l avez reçu. ...mario
  • Mebougben Il y a 1 semaine, 1 jour

    I like this,Lisa! Tu es notre,ma bénédiction! Demeure richement bénie! Shaloooom!
  • Lydie Il y a 1 semaine, 1 jour

  • calina75 Il y a 1 semaine, 3 jours

    amen seigneur mets sur ma route les personnes qui ont besoin d'aide, seigneur bénis les et protége-les amen
  • Suzie Delaunay Il y a 1 semaine, 6 jours

    Amen, merci pour vos encouragements dans ses moments difficiles, je fais du mieux que je peux en prenant des nouvelles et en donnant aussi et faire passer des messages de prières, sa nous remplis de grâce, de bénédictions, notre père éternel nous garde et nous protègent, nous croyons en lui c'est notre force et notre salut. Gloire à dieu amen. Merci d'exister.
    • lisa33g Il y a 1 semaine, 4 jours

      Bonjour Suzie Merci à vous pour vos encouragements. Ces temps particuliers vont nous permettre, en effet, de manifester notre amour et de développer notre foi, en étroite communion avec Dieu ! Soyez bénie
  • Elias kakule sindani Il y a 2 semaines

    Merci Lisa et merci top chrétien.
  • Elise Il y a 2 semaines

    Merci Liza.
  • GeorgetteKaleka Il y a 2 semaines

    Tout les moyens sont bon pour communiquer et surtout pour encourager ceux qui sont dans la crainte ! On ne peut plus se voir ? On ne peut plus se parler ? Mais le Seigneur nous a donné des moyens de communiquer autrement alors utilisons les pour aider et apporter de l'espoir aux autres ! On peut donner de l'amour à tout ceux qui nous entourent mais d'une façon différente , soucions nous d'eux et ils verront que nous les aimons , donc que Dieu les aime !
  • rozange Il y a 2 semaines

    Amen
  • Fabienne Il y a 2 semaines

    Merci Lisa pour cet encouragement. Pour l'instant ces événements restent pour moi un grand point d'interrogation. Oui Dieu est souverain tout est dans ses mains. .....mais pourquoi ? Qu'est-ce qui s'est passé ? Je cherche réponse dans sa Parole. Punition ? Jugement ? Fin des temps? Mise à l'épreuve....le monde ne sera plus pareil après cela....est-ce le résultat d'une bêtise humaine d'un essai bactériologique qui a échoué ? Pourquoi autant d'incohérences ? On est confiné chez soi pourtant il faut aller travailler. Certains ne peuvent pas travailler pourtant on doit payer les factures. Je vis donc maintenant au jour le jour. J'ai confiance en Dieu....mais quel monde allons nous laisser ? Plus de câlins plus de bisous plus d'embrassade? Comment montrer de l'affection de la compassion ? Toucher enlacer est et à toujours été important pour l'être humain....pas de contact physique... interdit....trop bizarre.... combien de temps cela va-t-il durer? Je t'aime Seigneur oui je crois que tu prends soin de moi et de tous ceux qui crient à toi mais là j'ai besoin d'une révélation.... prenez bien soin de vous et de vos proches Lisa.
    • lisa33g Il y a 1 semaine, 4 jours

      Chère Fabienne Nous n'avons pas toujours d'explications aux événements et personnellement, je préfère m'interroger sur le "comment" : comment traverser ses temps de crise - car il existe beaucoup de réponses, de solutions à cette question, contrairement aux "pourquoi" qui resteront sans réponse. Il existe d'autres moyens pour montrer notre amour, comme parler, écrire, se voir, via les outils que j'explique dans mon article. Dire "je t'aime" a peut-être plus de force maintenant, parce qu'on ne peut pas se toucher, justement. Notre confiance en Dieu nous permet de dire "Dieu, tu sais", alors peu importe si nous ne savons pas ce que le monde va devenir, puisque lui sait, et qu'il nous montrera comment évoluer et le faire connaître encore plus dans ces temps difficiles. La confiance est synonyme d'acceptation dans les plans divins, même sans comprendre ni les voir. Soyez bénie, chère Fabienne, oui, vous pouvez demander à Dieu qu'il vous parle, bien sûr !
  • joscheba64 Il y a 2 semaines, 1 jour

    Merci Lisa tout à fait d'accord avec vous.soyez protégée avec votre famille. Anita
  • domidom Il y a 2 semaines, 1 jour

    Oui c'est dans des moments pareils que le chrétien doit montrer ses fruits de foi. Quand aux évènements actuels, s'ils annoncent que la fin de notre monde approche à grands pas, ce ne devrait pas être de l'angoisse mais bien de la joie. Être chrétien n'est ce pas attendre de vivre éternellement avec notre Sauveur sur une terre purifiée ? Oui parlons de cette espérance, car espérer c'est positif quel que soit ce que l'on vit. Soyez toujours joyeux ! C'est maintenant qu'il faut le montrer, bien sûr en respectant tout ce qui est mis en place pour protéger chacun de tomber malade. Que le Saint Esprit nous donne le discernement spirituelle et la compréhension de ce que nous vivons. Dieu veille sur chacun et rien ne se fait ou n'arrive sans Sa volonté.
    • lisa33g Il y a 1 semaine, 4 jours

      Bonjour Domidom C'est vrai, ce que vous dites. La joie du retour de notre Seigneur est en effet une belle perspective mais il y a urgence pour tous ceux qui ne le connaissent pas. Urgence pour nous, chrétiens, à le faire connaître. C'est le moment d'inviter nos amis à rejoindre des lives, des cultes en ligne, bref, à saisir ces occasions pour interpeller les gens qui ne pensent qu'à leurs besoins fondamentaux sans se préoccuper de leur âme, de l'après-mort... Soyez béni !
    • Fabienne Il y a 2 semaines

      Discernement et compréhension spirituelle oui oui j'en ai besoin aussi plus que jamais....je cherche des réponses dans sa parole....mais là pandémie mondiale.....je ne vois çà nulle part....
  • Micheline Il y a 2 semaines, 1 jour

    Et comment nous rendre utile quand on a 66ans et 71ans
    • lisa33g Il y a 1 semaine, 4 jours

      Chère Micheline Il n'y a pas d'âge pour se rendre utile, si vous permettez que je vous rappelle ceci : le téléphone existe, on peut appeler les uns les autres pour prendre des nouvelles, prier ensemble. On peut aussi envoyer des cartes, écrire des mails, des SMS. Et puis demander à ses voisins s'ils ont besoin de courses quand on y va pour soi-même. Bref, on peut aussi demander au Seigneur de nous inspirer chaque jour être utile, regarder dans son téléphone les personnes qu'on a pas vues depuis longtemps, par exemple et passer un moment à parler ? C'est ce que mon article propose : communiquer, encourager, rester ensemble même séparés physiquement est complètement possible grâce à nos outils internet et le téléphone. Soyez bénie !
    • Fabienne Il y a 2 semaines

      Prier
    • joscheba64 Il y a 2 semaines, 1 jour

      Par la prière. Ma maman a 88 ans , elle est dépendante et plusieurs personnes s'occupent d'elle. Des infirmières, des personnes pour la toilette, pour le portage des repas et le service des repas et ménage. La directrice du ssiad (personnes qui font la toilette) sait que maman est chrétienne, elle a réunis ses employés en leur demandant si ma maman priait pour eux car elle reconnaissait avoir besoin de Dieu dans cette situation. Une employée à répondu oui elle prie pour nous et il m'arrive de l'entendre intercéder dans sa chambre quand j'arrive le matin. Nous sommes tous utiles et nous avons tous quelque chose à faire. Un sourire, un encouragement par téléphone ou mail. Dieu a prévu des bonnes oeuvres pour chacun, demandons lui ce que nous pouvons faire. Soyez bénis et source de bénédictions. Anita