Comment porter un regard neuf sur la nouvelle année ?

Comment porter un regard neuf sur la nouvelle année ?

Bientôt, nous allons faire le grand écart pour franchir la nouvelle année… qui nous fait déjà signe depuis novembre avec les vitrines alléchantes, où des tenues de soirée pailletées nous invitent à fêter allègrement ce passage.

Bientôt, nous allons faire un énième bilan sur le sens que l’on donne à notre vie. 

  • Suis-je dans les plans de Dieu ? 
  • La vie… c’est vraiment ça ?
  • Dieu a vraiment préparé de bonnes œuvres pour que je les pratique ?
  • Ai-je vraiment les dons, les talents afin de les exercer pour son royaume ?

Il y aura bientôt deux ans, j’écrivais une série sur le sens de la vie : Pourquoi Dieu tu m’as créé(e) ? Où en êtes-vous, avec votre destinée, vos projets, vos plans, vos rêves ? Comment s’est passé 2019 ?

Comme vous le savez peut-être, en 2019 j’ai quitté la barque pour marcher avec Jésus. Et seriez-vous étonné(e) si je vous raconte, que comme Pierre, j’ai parfois bu la tasse, manquant de me noyer ? Enfin, ce n’était qu’une impression car Jésus m’a toujours attrapée la main, le bras, et enlacée par son amour, je me suis remise debout pour continuer à le suivre. La vie continue… 

Encore une année, encore un bilan... 

Oui, vous et moi allons faire ce bilan.

Peut-être allez-vous (a)voir un passif plus lourd qu’un actif, comptabilisé plus de dettes que de recettes, plus de douleurs que de joies.

Peut-être essuyez-vous encore les dégâts causés par les tempêtes ; je ne parle pas d’Amélie, Cécilia, Inès ou Sébastien qui ont balayé notre pays… mais bien des tempêtes appelées maladie, chômage, conflits, dettes, deuil…

Souvent, on pense que les - sont plus nombreux que les + et je crois sincèrement qu’on est atteint de myopie… On ne voit plus rien, on a des poussières dans les yeux, colportées par le vent. Je crois plutôt que, quels que soient les orages, les ouragans, les cyclones, le résultat de notre bilan annuel sera toujours bénéficiaire et non déficitaire !

Vous en doutez ? 

Oui, je comprends… 

  • J’ai tout perdu ! 
  • Je suis toujours seul(e) !
  • Je suis tombé(e) malade !
  • Je n’ai pas réussi mon examen !
  • J’ai des problèmes financiers depuis des années !
  • Rien ne change !

Pourtant, c’est possible !

Car Dieu est là !

“Dieu est là…” Ces 3 mots semblent d’un banal ! Pourtant, c’est Dieu, Dieu en personne qui est avec nous ! “Emmanuel, Dieu avec nous” est bien là !

Le Seigneur marchera devant toi, il sera avec toi, sans jamais t’abandonner. N’aie donc pas peur et ne te laisse pas abattre. (Deutéronome 31.8)

Ne pas se laisser abattre

Tout est dans notre attitude… Notre regard. 

  • Comment regardez-vous les circonstances ? Comme les Montagnes Rocheuses ou comme des cacahuètes ?
  • Comment vous voyez-vous, dans l’épreuve ? Comme une sauterelle ou comme un(e) vaillant(e) héros(héroïne) ?
  • Comment contemplez-vous Dieu, à ce moment-là ? Aveuglé(e) par des mensonges ou rempli(e) par sa Parole-Vérité ? 
  • Peut-être que vous ne le voyez plus…?

Face aux doutes et aux mensonges, à la souffrance et au découragement, à la peur et l’absence de courage, Dieu se tient là, devant nous. Que nous dit-il ?

  • Tu n’es pas seul(e), car je te précède. 
  • Tu n’as rien à craindre, car je ne t’abandonnerai pas.
  • Ne sois pas abattu(e) car je suis avec toi. 

Vous connaissez un discours plus rassurant ?! Moi, pas !

C’est possible que notre année bascule dans le bénéfice, parce que Dieu a été, est et sera toujours là, fidèle, protecteur, généreux ! Nous sommes au bénéfice de sa grâce, nous recevons chaque matin ses bontés illimités. 

Ne pas avoir peur

Je ne minimise pas les épreuves, ces tsunamis qui s’abattent sur nous. Ils nous font souffrir, mais ils ne peuvent pas nous anéantir. Vous savez pourquoi ? Parce que rien ne nous séparera de son Amour ! Rien !

Chaque année, nous essuierons encore des tempêtes et si c’est la peur au ventre que nous les regardons approcher, alors, nous les subirons. Or, nous ne sommes pas seuls ; Dieu est là ! Dieu est avec nous !

Au-delà des tempêtes

Où était Dieu, pendant ce temps où nous étions en train de pleurer, de gémir dans les tempêtes ? Avec nous. À nos côtés. Dans nos tempêtes. Nous n’en sommes pas toujours conscients.

Peut-être a-t-il dû parfois détourner les yeux devant notre attitude remplie d’amertume, de colère, d’incompréhension. Ou encore se boucher les oreilles quand on a déversé des flots de critiques et de plaintes, alors que… Dieu était là. Toujours là.

Durant toutes ces tempêtes, Dieu veut nous apprendre une nouvelle attitude : la foi, doublée de reconnaissance. Sinon, impossible de lui plaire !  

Regarder au-delà de l’énorme vague qui peut s’abattre sur nous nous permet de contempler continuellement la gloire de Dieu, autrement dit, de voir sa bonté. Compter ses bienfaits, en lui exprimant des actions de grâce, même dans les difficultés de la vie, nous donne la possibilité de les traverser sans être ni trempés ni écorchés.

Cette double attitude ― confiance + reconnaissance ―  remonte notre bilan dans le bénéfice, quoi qu’on ait perdu. Dans les + quelles que soient les -. Dans la joie malgré le chagrin qui s’accroche encore.

Quand on fait le tour de tous les domaines de notre vie - la famille, le couple, le travail, la santé, les finances… -, honnêtement, ont-ils été tous négatifs ? Amochés ? Catastrophiques ? Alarmants ? Non, bien sûr. Car Dieu ne permet pas que l’épreuve soit trop lourde, au-delà de ce que l’on peut supporter.

Tout concourt pour notre bien !

Si aujourd’hui vous doutez encore de votre appel, du sens à donner à votre vie, alors faites le tour de 2019. Puis, regardez avec un esprit reconnaissant tout ce que Dieu a fait pour vous, et je vous assure que votre bilan ne sera jamais négatif. Car toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu. (Romains 8.28) Ce verset est la Parole de Dieu qui va vous rendre capable de changer votre regard et votre attitude !

Prions ensemble, alors que l’année est en train de s’achever : “Père, je te demande pardon pour ma mauvaise attitude, d’avoir laissé les difficultés de la vie voiler mon regard et m’empêcher de TE regarder, de contempler tes bontés. Tu as été toujours là, tu es là encore et tu seras avec moi jusqu’à la fin, car ton amour pour moi est infini. Je franchis cette nouvelle année avec toi, en portant un regard neuf sur toi, sur ma vie, sur tes plans de bonheur. Amen.”

Bonnes Fêtes !



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

19 commentaires