Contentement ou Résignation ?

Contentement ou Résignation ?

Rêve ou fantasme, contentement ou résignation, voilà une réflexion très intéressante. Ces notions sont tellement proches que l’on risque de les confondre et pourtant, il y a un abîme entre elles. D’un côté, (rêve et contentement) on y découvre la vie, de l’autre (fantasme et résignation), on y trouve seulement la mort.

Contentement et rêve sont étroitement liés et dépendent l’un de l’autre.

Ph. 4:4 se prononce comme une formule chimique et peut être appris par coeur comme le verset clé du contentement, bien sûr !
 

“Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur ; je le répète, réjouissez-vous.”

Aviez-vous déjà remarqué que le verset 3, placé juste avant, parle de combat pour l’évangile ?

Dans tout le chapitre 4 de Philippiens, Paul nous explique de quelle manière il a découvert le contentement. Il a appris à être heureux, même au coeur de la difficulté. Il a appris à dépendre de Dieu pour subvenir à tous ses besoins, en toutes circonstances. 
N’oublions pas que lorsqu’il écrit cette lettre à l’église de Philippe, il est en prison !
 

Phil 4:12-13 : “Je sais vivre dans l'humiliation, et je sais vivre dans l'abondance. En tout et partout j'ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l'abondance et à être dans la disette. Je puis tout par celui qui me fortifie.

Le passage de Matthieu 4:24-34 nous donne aussi les clés dont nous avons besoin pour grandir dans la satisfaction de ce que nous avons, de l’endroit où nous sommes dans la vie.
 

V33-34 :Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.
Ne vous inquiétez donc pas du lendemain ; car le lendemain aura soin de lui - même. A chaque jour suffit sa peine.”


Joseph, dans ses diverses prisons, peut aussi nous aider à comprendre comment vivre le contentement, au jour le jour sans abandonner, sans se résigner, sans enterrer les rêves que Dieu a mis dans notre coeur et qu’Il va réaliser.

Joseph, tout au long de son parcours, a appris à être le plus reconnaissant pour ses circonstances et le moins satisfait en même temps ! Encore une fois, cela semble un paradoxe et pourtant, c’est l’équilibre et la complémentarité de ces deux états qui nous permettent de grandir.

Joseph travaillait tellement à être reconnaissant pour la situation dans laquelle il se trouvait que, à chaque fois, Dieu lui a donné de la faveur auprès de ses “geôliers”. Joseph s’installait tellement dans son quotidien qu’il cherchait à faire pour le mieux. Il visait l’excellence dans ce qui lui était attribué. En faisant cela, il honorait son Dieu et pouvait être reconnaissant, satisfait du travail qu’il accomplissait.
Mais en même temps, il n’a jamais abandonné les rêves que Dieu avait placés au creux de son coeur en tant qu’enfant.
 

Genèse 40:14 : “ Mais souviens-toi de moi, quand tu seras heureux, et montre, je te prie, de la bonté à mon égard ; parle en ma faveur à Pharaon, et fais-moi sortir de cette maison.”

Nos rêves peuvent donc nous aider à vivre le contentement sans tomber dans la résignation. Se résigner serait laisser mourir les promesses de Dieu pour notre vie. Se résigner serait renoncer au futur que Dieu à pour notre vie.

Nous ne devons jamais être satisfait tant que nous n’aurons pas gagné notre course et que notre Père nous accueillera au ciel avec cette phrase : “C’est bien, bon et fidèle serviteur, entre dans la joie de ton maître.” (Matthieu 25:21).

À notre petite échelle, je me souviens de la période d’attente pour les visas qui nous autoriseraient à nous envoler, avec nos 5 petits à l’époque, dans le pays d’Asie où Dieu nous appelait à un travail missionnaire.
Nous étions tous les 7, en transit, dans un petit bungalow de colonie de vacances, en Bretagne.
Tous les jours, nous allions vérifier sur nos emails si ces fameux visas étaient arrivés.

Dans mon coeur, il y avait une lutte entre le contentement et la résignation... Je voulais bien m’installer dans cette situation, avec la célèbre et légendaire pluie bretonne, nos lits installés comme ceux des 7 nains, nos 15 valises ouvertes sur le sol, nos 5 petits qui avaient donnés tous leurs jouets à la garderie de notre église... mais pas me résigner et faire comme si ces visas n’arriveraient jamais !

Je répétais au Seigneur : “D’accord, Seigneur, nous te louons pour la situation dans laquelle nous sommes, mais je ne mettrai pas les décorations de Noël dans notre bungalow !” Pour moi, c’était la limite entre le contentement et la résignation... : pas de décoration de Noël...

Notre attente a duré 6 mois et enfin, nous sommes partis pour l’Asie, ...le 25 décembre !
C’est l’humour de Dieu ! Il avait entendu mon coeur !
 

Héb.13:5 : “Contentez-vous de ce que vous avez ; car Dieu lui-même a dit : Je ne te délaisserai point, et je ne t'abandonnerai point.”

C’est vrai ! Dieu ne nous abandonnera jamais et nous pouvons être dans le contentement parce que Lui s’occupe de donner la vie à nos rêves !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Le livre de Rachel Miquel Dufour est sorti !

A l’heure où le mot « sexe » est utilisé pour vendre tout et n’importe quoi et que beaucoup se posent des questions sur comment aborder le sujet en couple, en famille et même entre amis, Rachel Miquel Dufour nous offre une vision de la sexualité équilibrée, avec un angle novateur… Sexualité et spiritualité pourraient donc être associées (?!). Découvrez "Hourra pour le va-jay-jay" (en partenariat avec Paul et Séphora)

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

8 commentaires
  • Esther Jacques Il y a 4 années, 11 mois

    J'aimerais ajouter une petite description relative à la vie de Joseph en prison. A ma connaissance, on ne voit pas joseph parler de son rêve comme il le faisait, imprudemment, avec ses frères, avant d'avoir été éprouvé. Or, une chose est certaine : puisqu'il est le type de Christ, il a activé sa volonté pour pouvoir rentrer dans le plan de Dieu de ce rêve accordé par Dieu lui-même ("les erreurs viennent de la multitude des rêves" dit la bible. Donc attention. On voit bien que le rêve doit devenir réalité ou qu'en d'autres termes, le prophète doit avoir prophétisé en vérité pour ne pas être sanctionné). Que Dit Joseph à l'échanson ? "Quand tu seras sorti, souviens-toi de moi ("souviens toi de moi", Jésus, dans ton paradis" ! Cette expression de Joseph ne vous fait-elle pas penser au pécheur repentant ? Donc, on comprend que Joseph a péché d'en parler à ses frères). "Parles en ma faveur à Pharaon, car je n'est rien fait de mal" ! Joseph, ici "fais en sorte de ! il y met de sa volonté, de ses efforts, pour s'en sortir... Le Christ, ne disait-il pas : "O père, je suis venu pour faire ta volonté, tu m'as donné un corps pour cela" !!! (on l'a lavé et apprêté en prison : donc son corps est préparé à l'intervention divine pour rentrer cette fois ci définitivement dans le plan de Dieu... "Voici l'heure est venue" disait Jésus !! Joseph a su que son heure était venue d'accomplir la volonté de Dieu et il demandait à sortir. Il a du aidé le sort en s'y essayant. Jésus lui aussi a aidé l'heure de Dieu... Dans cette affaire de Joseph, l'erreur était venue par pharaon et il fallait que Pharaon répare !!!! Certes, le diable ne restera pas impuni d'empêcher les saints de faire l'œuvre de Dieu... Pharaon n'arrivait plus à dormir à cause de ses rêves !!!! En général, les rêves font rêver et là, les rêves paisibles pour Satan, n'existent pas du tout. Gloire à Dieu ! On voit que pour les pêcheurs, les rêvent qu'ils font les ébranlent au point d'avoir besoin de l'intervention divine des chrétiens.... (voir nebucadnestsar, belchatsar et pharaon, le panetier, etc...).
  • Esther Jacques Il y a 4 années, 11 mois

    Nos rêves doivent venir de Dieu, car bcp rêvent : d'une berline rouge, d'un voyage au cap ver, d'être millionnaire, d'avoir son jet... !! Le Rêve de Joseph venait de la volonté divine pour le préparer aux plans de Dieu. Quels genres de rêvent avons-ns dc qui ne passent par le creuset pour en sortir en oui ou en non ? Je suis certaine que les rêvent envoyés par Dieu se réaliseront. Par contre, j'ai beau rêver à être millionnaire, je ne suis pas certaine que Dieu va m'accorder toute une foule de désirs... sans importance pour le plan de Dieu à mon égard ! "Rendez-grâces, EN TTES CIRCONSTANCES, c'est la volonté de Dieu à votre égard". Ce verset de 2 thess 5 : 22 ns laisse t-il rêver à bcp de choses ? St Paul disait : "je fais une chose...". Oui, Joseph n'a eut qu'un rêve venant du cœur de Dieu et il a fait une chose : travailler à son salut pour lui, sa famille et le peuple en étant fidèle dans sa vie de tous les jours jusqu'à une opportunité particulière : celle d'être présenté à Pharaon de nouveau ! c'est un parcours du combattant... Pharaon l'avait mis en prison et il fallait que Joseph triomphe de celui-ci ! Dieu a agit par une autre rêve, à quelqu'un d'autre (PHaraon) pour mettre de la déroute chez pharaon et de la victoire chez les hébreux ! Gloire à Dieu (on retrouve dans cette partie de l'histoire de Joseph, quelque chose qui ressemble à Moïse avec Pharaon...). St Paul disait : "... mais satan m'en a empêché" ! "grâces soient rendues à Dieu qui nous fait tjrs triompher et qui répand par ns, la bonne odeur de Ch. Avez-vous vu comment Joseph a pu répandre la bonne odeur du Seigneur par son sérieux en prison, puis par l'interprétation des rêves de pharaon... pour le plan de Dieu ? Il a du interpréter les rêves de pharaon avant de voir le sien réalisé... "faites aux autres ce que vs voudriez que l'on vs fasse" ! "Que celui qui veut être le 1er (Joseph devait gouverner), soit votre serviteur". (Joseph a du penser à l'avenir de ts, d'abord, pour montrer de l'intelligence, (10 x supérieurs"). Le rêve donné par Dieu fut éprouvé d'abord !... com Daniel + tard ! Avec le rêve ? la cohérence de vie
  • Yimgos Il y a 4 années, 11 mois

    Amen! Amen! Merci beaucoup Bienaimée Rachel pour ce riche message. Vous aviez écrit quelque chose, qui exprime une pensée profonde que je porte chaque jour, et je ne peux m'empecher de les reprendre: "Nous ne devons jamais être satisfait tant que nous n'aurons pas gagné notre course et que notre Père nous accueillera au ciel avec cette phrase : “C'est bien, bon et fidèle serviteur, entre dans la joie de ton maître.”" Je l'ai toujours su, depuis que Dieu m'a fait grace en me délivrant de la perdition, que pour ce qui concerne ma marche et mon progres avec Lui, jamais je ne peux etre satisfaite! Non, jusqu'a ce qu'Il m'ait pris dans Ses bras quand j'aurais enfin traversé la ligne d'arrivée, j'ai faim, j'ai soif de Lui chaque jour toujours plus, et ne peut me contenter de mon état. En fait, c'est le Saint Esprit Qui a Lui meme allumé Son saint feu en moi, et je prie que jamais il ne s'éteigne. Cependant, Il m'a aussi appris que pour ce qui concerne les choses matérielles, je dois justement apprendre a me contenter de ce qu'Il me donne. Ah oui, le contentement est un signe de gratitude et meme de confiance en Dieu, Qui a promis de toujours prendre soin de nous. Vraiment comme Il a dit, " a chaque jour suffit sa peine", pourquoi me faire du souci pour le lendemain? Mais alors, suis-je deja parfaite en ce qui concerne le contentement? Certainement NON! Loin de la, il m'arrive souvent de me plaindre c'est pourquoi j'ai besoin que Tu m'aide Saint Esprit. Oui continue de me soutenir, afin que je sois toujours reconnaissante pour tout ce que tu m'offre. Merci pour Ta grande Patience envers moi. Je t'aime Eternel mon Rocher! Amen!
  • Afficher tous les 8 commentaires