Croissance artificielle

Croissance artificielle

Cher Pasteur,

Lorsque Jésus a dit : " Ne crains point, petit troupeau ; car votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume" (Luc 12.32), son but n'était certainement pas de faire l'apologie de la médiocrité, de la stagnation et de la vertu du petit nombre. Le livre des Actes des Apôtres nous rapporte une prédication de Pierre qui eut pour résultat une augmentation du nombre des disciples d'environ trois mille âmes en un seul jour (Actes 2.14-41). Et il nous est précisé que cette croissance ne s'arrêta pas là, mais que le Saint-Esprit continua son œuvre dans les cœurs :

" Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l'Église ceux qui étaient sauvés." (Actes 2.47)

La croissance est une des lois de la nature. "Labourage et pâturage sont les deux mamelles de la France", aimait à répéter Sully, l'ami et le ministre du roi Henri IV. Or, ces deux activités agrestes dépendent fondamentalement de cette loi de la croissance. Il est toutefois dommage que l'homme, dans sa recherche effrénée du profit à tout prix, ait voulu favoriser artificiellement cette croissance par différents moyens chimiques et biologiques, obtenant ainsi une production accrue, mais de bien moindre qualité.

Malheureusement, ces techniques de croissance artificielle ont réussi à s'infiltrer insidieusement dans le domaine spirituel. Des méthodes nouvelles, faisant leur profit de la psychologie des masses et de manipulations pseudo-spirituelles, sont parfois utilisées, la plupart du temps en toute bonne foi d'ailleurs. Je ne les mentionnerai pas ici en détails, en ayant déjà parlé dans mon livre "La séduction du pseudo-spirituel". Je veux simplement évoquer leur caractéristique commune, qui est le spectaculaire.

Sans vouloir faire le moindre amalgame, cela me rappelle un texte de l'Écriture concernant Simon le magicien :

" Il y avait auparavant dans la ville un homme nommé Simon, qui, se donnant pour un personnage important, exerçait la magie et provoquait l'étonnement du peuple de la Samarie. Tous, depuis le plus petit jusqu'au plus grand, l'écoutaient attentivement, et disaient : Celui-ci est la puissance de Dieu, celle qui s'appelle la grande." (Actes 8.9-10)

Le peuple de Samarie avait tout naturellement fait le lien entre le spectaculaire dont ils étaient témoins et la puissance de Dieu, bien qu'en réalité il n'y en eût aucun. Et le même phénomène se reproduit, bien qu'il ne s'agisse pas de magie, lorsque des manifestations pseudo spirituelles spectaculaires sont recherchées, et déclarées comme étant " la puissance de Dieu, celle qui s'appelle la grande."

Devant ce phénomène, je me suis personnellement interrogé. Après tout, si les gens sont bénis, et que l'église grandit, qu'importent les méthodes ? Si le spectaculaire "booste" nos réunions, c'est tout à l'avantage du royaume de Dieu ! Oui, mais l'ennui, c'est lorsque ce spectaculaire-là n'est que du pseudo, n'a rien d'authentique, n'est — faut-il le dire ? — que du mensonge ! Et je me souviens soudain du texte de Paul :

" Et si, par mon mensonge, la vérité de Dieu éclate davantage pour sa gloire, pourquoi suis-je moi-même encore jugé comme pécheur ?" (Rom. 3.7)

Non, décidément, Paul ne semble pas militer en faveur du pseudo, c'est le moins qu'on puisse en dire. Dans le royaume de Dieu, la fin ne justifie pas les moyens !

L'église n'a nul besoin d'hormones de croissance pour grandir en nombre et en stature, ce qui ne peut se faire que par l'œuvre authentique du Saint-Esprit dans les cœurs.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire
  • Laurence Il y a 11 années, 1 mois

    Je l'ai malheureusement expérimenté à mon grand regret. Au début je pensais naivement que cela venait vraiment de Dieu. Mais au bout d'un moment, constatant une très grande exaltation, je me suis reculée. Ma conclusion a été qu'il ne s'était rien passé entre le début et la fin de cette réunion soi disant conduite par le Saint Esprit. Nous sommes tous repartis tels que nous étions arrivés, mais avec en plus une forme de déprime, de déception. Lorsque le Saint Esprit conduit une réunion, comme il fait toujours tout à merveille, il y a des guérisons (souvent intérieures) qui ne sont pas spectaculaires, mais profondes. Et beaucoup de coeurs transformés ne l'ont certainment pas été au milieu du bruit et de l'agitation que produit ce genre de réunion. Merci à Jean-Claude Guillaume pour son excellent livre "La Séduction du pseudo-spirituel" que j'ai lu il y a un certain temps déjà et qui nous ouvre les yeux sur tous ces dangers. Laurence