Est-ce que Dieu répond à toutes nos requêtes ?

Est-ce que Dieu répond à toutes nos requêtes ?

Un jour, j’ai découvert une vieille maison, au cours de mes promenades à St Maur des Fossés. J’aime marcher et, quand nous vivions dans cette vieille cité de la banlieue parisienne, j’ai dû parcourir plus de mille kilomètres dans ses rues et le long de la Marne.

Cette maison était en mauvais état, mais quelqu’un avait entrepris de la restaurer. J’ai parfois pensé que j’aimerais habiter dans un château et, quand j’étais enfant, j’aimais chanter à l’église : « J’ai une belle demeure, au sommet de la colline » (Jean 14.2).

Alors, je me suis demandé ce que cela ferait d’être propriétaire de cette maison un peu miteuse mais encore belle. 

  • « Je ne pourrais jamais me l’offrir » me suis-je dit.

  • Et je me suis répondu : « Et si quelqu’un te donnait l’argent pour l’acheter ? »

  • « Eh bien, je ne pourrais pas me permettre de la rénover. Elle est quand même en piteux état. »

  • J’ai continué à insister : « Et si quelqu’un te la donnait et la rénovait pour toi ? »

  • J’ai réfléchi : « Ouais, mais même comme ça, je n’aurais pas les moyens de payer les taxes. On est dans la banlieue parisienne, après tout. »

Ce qu’il fallait, en fait, c’est que quelqu’un me la donne, la rénove, paye les taxes et m’y fasse emménager. Là, j’aurais peut-être dit 'oui' !

Où habites-tu ?

Je suis certain de ne jamais avoir de palais de ce côté-ci du Ciel. Mais l’endroit où je vis est important. Écoute ce que Jésus a dit à ceux qui L’aiment :

« Demeurez en moi, et moi je demeurerai en vous. Un sarment ne saurait porter du fruit tout seul, sans demeurer attaché au cep. Il en est de même pour vous : si vous ne demeurez pas en moi, vous ne pouvez porter aucun fruit… Mais si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, vous l’obtiendrez. » (Jean 15:4,7 version Semeur).

Si nous demeurons, c’est à dire vivons, en Jésus, nous pouvons demander ce que nous voulons et Dieu le fera pour nous. Bien plus, nous serons remplis de la joie du Seigneur ! (Jean 15:11). Si nous ne demeurons pas en Jésus, nous serons comme un sarment coupé de la vigne – sans vie, flétri et finalement brûlé.

« Hummm. David, n’est-ce pas un peu dangereux pour Dieu de dire qu’Il va nous donner tout ce qu’on demande ? Par exemple, je pourrais dire : ‘Seigneur, je voudrais une Porche rouge et une belle maison à Monaco (libre de taxe). Rends moi séduisant et riche et donne-moi toutes les tartes à la pêche que je puisse avaler. Et ne les laisse pas me faire grossir.’ Est-ce que c’est ce dont Dieu parle ici ? »

Demander Correctement

Si nous vivons en Christ, nous allons demander correctement. Quand nous habitons en Christ, nous gardons Ses commandements en aimant notre frère et notre sœur et en les servant (15:12). Nous aimons le Seigneur de tout notre cœur. Dieu pourvoit à ce dont nous avons besoin quand nous le servons. Quand nous faisons de l’Éternel nos délices, Il nous accorde le désir de notre cœur (Psaumes 37.4).

Si nous demeurons en Christ, nous portons beaucoup de fruits et cela glorifie Dieu (15.5-8).

Quand il est revenu de la seconde guerre mondiale, mon père s’est installé dans une petite ville du sud de l’Arkansas et ne s’est que très rarement aventuré ailleurs. Il a donné sa vie au Seigneur quand il avait environ quarante ans et, alors qu’il grandissait en grâce, il a commencé à servir les autres de plus en plus.

Pendant de nombreuses années, il a passé une bonne partie de son samedi à distribuer des bonbons aux enfants et à les inviter à l’école du dimanche. Les jeudis soirs, il rendait visite à des membres de l’église. Les dimanches matins, il conduisait une réunion dans une maison de retraite, même quand il avait atteint 77 ans et faisait lui-même partie des « personnes âgées ».

Les fruits ? L’éternité nous le dira, mais je sais qu’à ses funérailles qui ont eu lieu un mardi après-midi pendant les heures de travail, la grande salle de l’église était presque pleine.

Nous racontons les histoires d’hommes et de femmes de foi qui nous inspirent à œuvrer pour le Seigneur. Eh bien, la plupart de ces personnes sont des gens ordinaires, comme mon père. Dieu ne s’inquiète pas de savoir si nous sommes célèbres ou pas. Il veut que nous produisions autant de fruits que possible avec les dons qu'Il nous a donnés.

Et, quand nous le faisons, nous avons accès à Son cœur, à Ses réponses et à Sa joie. Nous demandons parce que ca fait plaisir au Seigneur.

Dites-moi en commentaires ce que vous pensez de cette déclaration :

“Vous pouvez mesurer la foi d'une personne par ce qu'elle demande à Dieu. Peu de foi, petite demande. Grande foi, grande demande.”

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
7 commentaires
  • GeorgesLabont Il y a 2 semaines, 3 jours

    Réponse à David Ponten! Je ne suis pas d' accord avec votre conclusion! < Peu de foi petite demande ! Grande foi grande demande .> Ensuite, qui nous arroge le droit de juger la foi d' autrui ? Jésus dit < Si vous avez de la foi aussi grande qu'une graine de moutarde, vous déplacerez les montagnes . > Souvent nous ne savons pas quoi demander ! Mais la foi c' est aussi faire confiance à Dieu. Pour conclure, voici un acte de foi gravé par une main anonyme, sur une tablette de bronze, à l' institut de réadaptation de New-york. J' avais demandé à Dieu la force pour atteindre le succès. Il m' a rendu faible afin que humblement j' apprenne à obéir. J' avais demandé la santé pour faire des grandes choses. Il m'a donné l' infirmité pour que j' en fasse des meilleures. J' avais demandé la richesse pour que je puisse être heureux. Il m' a donné la pauvreté pour que je puisse être sage. J'avais demandé le pouvoir pour être apprécié des hommes. Il m'a donné la faiblesse afin que j'éprouve le besoin de Dieu. J' avais demandé une compagne afin de ne pas vivre seul. Il m'a donné un cœur pour aimer tous les hommes. J' avais demandé des choses qui puissent réjouir ma vie. Il m'a donné la vie afin que je puisse me réjouir de toutes choses. Je n'ai rien eu de ce que j' avais demandé. mais j' ai reçu tout ce que j' avais espéré; même mes prières non exprimées ont été exaucées. Nous ne savons pas ce qu'il faut demander, mais nous savons que toutes choses travaillent ensemble pour le bien, de ceux qui aiment Dieu. J' espère que ce message soit utile à David Ponten!
  • rozange Il y a 2 semaines, 4 jours

    Demeurez en moi, et moi je demeurerai en vous. Un sarment ne saurait porter du fruit tout seul, sans demeurer attaché au cep. Il en est de même pour vous : si vous ne demeurez pas en moi, vous ne pouvez porter aucun fruit… Mais si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, vous l’obtiendrez. Vous pouvez mesurer la foi d'une personne par ce qu'elle demande à Dieu. Peu de foi, petite demande. Grande foi, grande demande.” Amen!!!!!!!"
  • MichelleRaynaud Il y a 2 semaines, 4 jours

    Riche ou pauvre, notre Dieu et Sauveur SAIT ce dont nous avons besoin pour son servie ! Je pense à ce serviteur qui a dit à un handicapé. "Je n'ai ni argent ni or, mais ce que j'ai je te le donne : au nom de Jésus, lèves-toi et marche" et ce miracle a eu lieu ! En son nom, Jésus fait encore des miracles aujourd'hui. Amen
  • Afficher tous les 7 commentaires