Des opportunités... on en a tous les jours

Des opportunités... on en a tous les jours

Alors que je regardais les informations sur CNN, l'autre matin, une publicité de la Bourse de New York attira mon attention :

"DES OPPORTUNITES…ON EN A TOUS LES JOURS"

Les leaders ne sautent pas d'une idée à une autre.  Les leaders efficaces font plus que vivre simplement un jour à la fois ;  d'un marché haussier à un marché baissier.  Ils préparent un plan d'action, règlent les détails et passent ensuite à la mise en œuvre !

Dany Cox est un formidable conteur d'histoires.  Il raconte cette histoire fictive : La neige tombait en cette belle nuit du début de l'année 1901et plusieurs bons amis se retrouvèrent à leur auberge favorite.  En s'asseyant autour de la table ronde qui faisait face au grand foyer de pierre, ils fixèrent attentivement la question qui avait été écrite sur une carte par l'un d'entre eux, placée au centre de la table.  Qu'est-ce que le monde du 21e siècle réserve à nos descendants ?

Le plus âgé du groupe – un homme à la chevelure épaisse – fut le premier à tenter de répondre à la question : "Moi, je crois que d'ici à l'an 2000, l'homme aura maîtrisé l'énergie électrique au point que l'on pourra faire des choses que l'écrivain contemporain le plus hardi ne pourrait même pas imaginer.  Par exemple, l'homme du 21e siècle sera capable de calculer des sommes astronomiques avec une précision parfaite, en utilisant des petites machines électriques.  Il va pouvoir loger les merveilleux sons d'une symphonie dans un appareil qui tiendra dans la paume de la main et il utilisera des écouteurs miniatures qui permettront à 20 personnes se trouvant dans la même pièce d'écouter 20 morceaux différents, chacun avec une parfaite clarté…"

Le patron de l'auberge en eut assez.  "Edison, tu es un nigaud" lui dit-il.  "Tu vas trop loin.  Je ne laisserai pas mon auberge se transformer en refuge de cinglés.  Il y a des limites, quand même, il y a des limites, Monsieur Edison"

Un garçon de dix ans, qui était assis à la table d'à-côté, se leva et vint se mettre à côté de M. Edison.  Le grand inventeur se tourna vers lui et les deux paires d'yeux brillants se fixèrent.  "Y a-t-il vraiment des limites ?" demanda le garçon.

M. Edison se leva puis s'accroupit afin de pouvoir regarder le petit bonhomme bien en face.  Il mit ses deux mains sur les épaules du gamin et – après un long silence – dit avec beaucoup de sérieux :  "Mon garçon, les seules limites sont celles que nous nous imposons à nous-mêmes. C'est seulement lorsque tu regardes au-delà de ces barrières que tu peux voir… qu'il n'y a pas de limites !"

"Car une énorme porte s'est ouverte toute grande à mon activité, et les adversaires sont nombreux"(1 Corinthiens 16.9)


© MANNE DU LUNDI est un article hebdomadaire de CBMC INTERNATIONAL, un ministère évangélique à but non lucratif qui a pour objet de servir les gens d’affaires et les professionnels qui veulent suivre Jésus, de présenter Jésus-Christ en tant que Seigneur et Sauveur auprès des autres gens d’affaires et professionnel



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

5 commentaires