Dieu accorde ou refuse-t-il la foi ?

Dieu accorde ou refuse-t-il la foi ?

Question d'un Internaute : "La foi ne vient-elle ou ne grandit-elle pas des efforts que nous faisons à la rechercher ? Ou, d'après Éphésiens 2.8, est-ce tout simplement un don que Dieu veut ou ne veut pas nous accorder même si on la cherche ? Donc comment avoir la foi ?"

Pour répondre à votre question, il convient de citer le texte en entier :

"Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie."

Il est exact que la foi vient de Dieu, mais rien ne nous autorise à penser qu'il la donne ou qu'il la refuse. Dans ce texte, la foi nous est présentée comme un moyen. Appliquer le texte : "cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu" à la foi ne me semble pas une interprétation logique. Il est ici question d'être sauvé par la grâce, qui est un don de Dieu, et non par nos œuvres humaines. A. Monod écrit (Bible annotée, Éph. 2.8) :

"La grâce est la cause première du salut ; la foi est le moyen par lequel il nous est approprié ; ou, si l'on veut, la première est le principe objectif du salut, la seconde en est le principe subjectif. Celle-ci peut être appelée la main de l'homme, celle-là la main de Dieu."

Voyez aussi l'article ci-après :

Comment avoir la foi ?

(http://www.topchretien.com/topmessages/?/1766)

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

2 commentaires
  • justeme Il y a 10 années, 3 mois

    La foi est un don de Dieu mais c'est aussi une démarche de l'homme. "Croyez à la Bonne Nouvelle" (Marc 1;15) proclamait Jésus. Si la foi n'était qu'un don de Dieu cette invitation à croire n'aurait aucun sens! J'aurais tendance à dire que la foi vient d'une interaction entre le Dieu Sauveur et l'homme pécheur. Elle ne vient pas sans le consentement et la libre adhésion de l'homme et elle ne vient pas sans qu'il n'y ait au préalable une action divine dans le coeur de l'homme. C'est l'action de l'Esprit-Saint qui rend le coeur de l'homme disponible à l'accueil du Christ ressuscité et c'est l'homme qui choisit librement de s'associer à cette démarche dans laquelle il n'est pas passif. Dieu nous précède toujours mais cela ne dispense pas l'homme de se tourner vers Celui qui vient à sa rencontre. La quête de Dieu est expression du désir de la foi et trouver Dieu est la réponse de la foi...