Dieu, dans sa sagesse, n’a heureusement pas donné de barbe aux femmes

Dieu, dans sa sagesse, n’a heureusement pas donné de barbe aux femmes

C’est la conclusion à laquelle est arrivée un père de famille.
Pour je ne sais plus quelles raisons il avait dû remplacer la maman à la maison,
ce qui ne lui laissait même plus de temps pour se raser…

J’ai souvent pensé à cette phrase pleine d’humour.
En tant qu’épouse, maman, institutrice, animatrice de groupes d’étude biblique pour enfants, maîtresse de maison, où aurais-je pris le temps de me raser ?
Car en plus de tout cela, pour garder l’équilibre,
il ne fallait pas négliger la vie personnelle, culturelle, artistique.

Chacun de ces aspects demande un engagement fort,
beaucoup de temps, de la disponibilité, de l’énergie.
Tout cela s’enchaîne, se croise parfois, se superpose souvent,
avec en prime un sentiment de grande frustration.
Insatisfaction et culpabilité ne sont jamais loin des pensées du genre :
tu pourrais faire mieux, si tu y consacrais plus de temps.

En chacune de nous traîne un idéal de perfection,
d’harmonie, de réussite totale et à coup sûr.
Cela relève de l’utopie, d’un désir de toute-puissance
qui n’est pas du ressort de notre statut de créature.
Par contre, ce qui est dans nos possibilités
c’est de compter sur l’intervention de Dieu.
Lui seul a le moyen de changer en bien ce qui est ou nous semble raté.
A notre niveau, tendons vers la perfection tout en acceptant humblement l’imperfection.

Je suis maintenant à la retraite, je n’ai plus d’enfants à la maison, je laisse à des plus jeunes le soin de préparer des études bibliques pour les enfants.
Bref, j’ai du temps (j’en aurais même pour me raser…si, si…)
Avec du recul, je me rends compte que ce qui me semblait tellement imparfait, renfermait en fait de nombreux moments de bonheur pour et avec les enfants, les élèves, les collègues, les amis...

Ce qui compte, ce n’est pas tant la perfection que l’amour et le respect.
Les enfants et même les adultes nous pardonnent l’erreur et l’imperfection
s’il y a l’amour et la justice.

Dieu, dans sa sagesse, ne multiplie pas ses exigences envers nous.

Jésus nous l’a confirmé :
Tu aimeras le Seigneur ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée…
Tu aimeras ton prochain comme toi-même… Tout ce qu’enseignent la loi et les prophètes est contenu dans ces deux commandements. Matthieu 22/37-40


En partenariat avec www.famillejetaime.com



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

5 commentaires
  • tulipe-cie Il y a 9 années, 8 mois

    "Seigneur change en bien tout ce qui me semble rater, que tout se fasse pour l'honneur et la gloire de ton nom seul!! Je fais tellement tant de choses en même temps, que je ne m'occupe plus de tes affaires. Sois pour toujours mon premier amour et ma priorité. Amen" QDVB
  • lerdami Il y a 9 années, 9 mois

    Humour pour humour: Moi, Papa puis Papy j'ai toujours apporté ma contribution aux tâches dites ménagères ! Voilà pourquoi, peut-être, ai-je toujours gardé la barbe (bien fournie) Heureusement le taille barbe est arrivé car d'aucuns auraient encore trouvé que je descendais du singe. Félicitations à tous ceux qui aident leur épouse et à toutes celles qui trouvent que le travail fait par leur mari est 'bien fait' ! 'cela est assez rare ai-je ouïe' LOL... Sérieusement, maintenant, ce message est instructif. Merci Elfried.
  • christou Il y a 9 années, 9 mois

    OUi si je comrpends bien, je pense que tout ce que nous faisons nous devons le faire avec beaucoup d'amour peu importe que nous le fasions bien ou pas mais l'amour de cette chose nous aidera a bien faire cette chose Amen. l'amour vient de Dieu et la perfection des hommes l'amour mène à la perfection.
  • Afficher tous les 5 commentaires