Dieu ne se trompe pas (3ème partie)

 
« Je te salue, toi à qui une grâce a été faite ; le Seigneur est avec toi ».
Pourquoi moi ?
Marie vient d’apprendre qu’elle a été choisie pour enfanter le Sauveur du monde. On peut imaginer sa réaction face à une telle nouvelle. De nombreuses questions ont du traverser ses pensées ; tout un tas de «pourquoi ?».

Cette semaine nous lisons l'évangile de Luc, chapitre 1, des versets 26 à 28

Il arrive que nous nous interrogions et même que nous soyons très étonnées lorsque Dieu décide de nous confier une tâche ou une mission parfois particulières, comme celle confiée à Marie. Ce qui lui est arrivé ne s’est plus jamais reproduit. C’est un fait unique. Pourtant Dieu ne s’est pas trompé sur la personne, n’y sur la façon d’agir.
DIEU NE SE TROMPE JAMAIS.
Lorsque le Seigneur m’a appelée pour le servir, je me trouvais dans un rassemblement régional d’églises. L’orateur, un pasteur qui s’apprêtait à partir pour un pays étranger comme missionnaire, nous expliquait comment Dieu l’avait appelé pour cette tâche. A la fin de son témoignage il disait ceci : «aujourd’hui Dieu appelle quelqu’un pour le servir ».

Mon cœur a été touché et battait très fort, d’une façon inhabituelle, inexplicable. Je ne comprenais pas ce qui se passait. J’essayais de me concentrer, écartant l’hypothèse que cet appel m’était adressé. Cet homme insistait et répétait à plusieurs reprises : « Dieu appelle quelqu’un maintenant». Mes pensées s’agitaient au dedans de moi. C’était impossible que Dieu me parle… à moi ! POURQUOI MOI ?

Au bout de quelques instants je compris que c’était bien le Saint-Esprit qui m’interpelait. Face à cela, quelle fut ma réaction ?... Bien vite j’ai fait une rétrospective de ma vie ; conclusion : BILAN NEGATIF. Je ne peux pas, je ne sais pas, je suis bien faible, je n’ai pas de qualification etc.

Nous nous connaissons et nous savons que nous avons bien des faiblesses, et des manquements, mais gloire à Dieu, il peut nous utiliser car nous ne pouvons compter que sur Lui et Lui seul !

Etant consciente que nous ne pouvons pas faire son œuvre, inutile donc de nous appuyer sur nos propres forces. Nous sommes simplement des instruments entre ses mains. Il sait bien qui nous sommes, puisqu’Il nous a créées. Il nous faut juste lui faire confiance et croire qu’Il peut nous donner la force et la capacité de le servir.

Aujourd’hui lorsque je regarde au chemin déjà parcouru, je peux dire que Dieu est fidèle et bon. J’ai fait des erreurs, mais Il ne m’a pas rejetée pour autant en me faisant des reproches. Il s’est servi de ces erreurs pour m’éduquer et m’enseigner. C’est Lui qui a agi au travers de moi.
L’ange va rassurer Marie verset 30 : « Ne crains pas ». Aujourd’hui encore cette parole est vraie pour chacune de nous. Ne sous-estimons pas la puissance de Dieu dans nos vies. Dieu est le Tout Puissant. Ne Le rabaissons donc pas à nos capacités et nos raisonnements humains. Laissons Le faire et Il agira en nous. C’est lui qui qualifie et fortifie. N’oublions pas qu’avec Dieu nous ferons des exploits.

Alors que je passais par des moments difficiles et que je me posais beaucoup de questions, je me suis mise à douter de mon efficacité à servir Dieu. Il me semblait que mon travail ne portait aucun fruit. Au travers du témoignage d’une sœur, Dieu me parla : « Dieu ne s’est pas trompé lorsqu’Il nous a appelées pour le servir. Il sait qui nous sommes… ». Cette parole s’est gravée à tout jamais dans mon cœur. Je m’en souviens dans le combat, dans le doute ou la crainte. «Je suis là où Tu m’as placée ».

Dieu ne s’est pas trompé non plus avec toi. S’Il t’a choisie, c’est qu’Il avait de bonnes raisons de le faire. Tu ne sais pas encore tout sur la suite des évènements, mais rassure toi, Lui le sait ! Dans quelques temps, tu verras ce que Dieu a pu accomplir dans ta vie. Quel étonnement ! Comme le psalmiste, nous pouvons dire : « Conduis-moi sur le rocher que je ne peux atteindre ».(Psaume 61-2) Notre rocher c’est Christ, Il ne défaille jamais, aussi c’est avec assurance que nous pouvons nous appuyer sur Lui. Que Dieu te bénisse et te donne la victoire sur tes doutes et tes craintes. Détourne ton regard de toi-même et lève le vers Lui. Philippiens 4/13 : «  Je puis tout par Celui qui me fortifie ».

En conclusion, Marie n’a pas regretté d’avoir choisi d’obéir ; elle a reçu une grande bénédiction. Pense à celle qui t’attend. Je t’invite à lire le cantique de Marie (Luc 1/46) et à te réjouir comme elle d’être la servante d’un Dieu si grand, si bon, qui fait de grandes choses avec ses filles, sans se tromper !


 



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire