Dieu nous sanctionne-t-il ?

Dieu nous sanctionne-t-il ?

Plusieurs traductions de la Bible mentionnent le châtiment de l'Éternel. Que signifie exactement cette expression ?

S’applique-t-elle pour tous, ou seulement pour “ceux qui craignent Dieu” ?

Premièrement, parlons du "châtiment"

Si le texte grec de base est le même pour tous, les traductions varient selon les époques et la sensibilité des traducteurs. Prenons par exemple Hébreux 12.5-6 :

Mon fils, ne méprise pas le châtiment du Seigneur, et ne perds pas courage lorsqu'il te reprend; car le Seigneur châtie celui qu'il aime, et il frappe de la verge tous ceux qu'il reconnaît pour ses fils.
Louis-Segond 1910.

Mon fils, ne prends pas à la légère la correction du Seigneur et ne te décourage pas lorsqu'il te reprend. Car le Seigneur corrige celui qu'il aime : il châtie tous ceux qu'il reconnaît pour ses fils.
Bible du Semeur 1992.

Le mot "châtiment" (en grec paideiva) peut aussi être traduit par "correction" ou "instruction", comme dans le verset de 2 Timothée 3.16 : Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire [paideiva] dans la justice.

Notre compréhension de la Bible peut aussi dépendre de l'image que nous nous faisons de Dieu. Nous rappelle-t-il notre père terrestre ? Un bon papa tout mou ou un maître exigeant ? Un vieillard fatigué et impatient ? Un guerrier sans pitié ? Un appui et un consolateur ? ...

Ce qui est sûr : Dieu nous aime. Il veut notre bien et notre maturité. Pour cela, il va employer l'enseignement et la correction.

Qu'est-ce qu'une correction ?

Prenons l'image d'une fusée lancée vers une autre planète. Elle va d'abord prendre de la vitesse autour de la Terre. Puis, grâce à une correction de trajectoire, elle va changer de direction pour filer vers sa destination. Il ne viendrait pas à l'idée des savants de la laisser éternellement tourner en rond ou de la frapper à coups de missiles.

Corriger un enfant c'est lui apprendre à suivre un bon chemin par toutes sortes de moyens les plus positifs possibles, quitte à appliquer des sanctions en cas de non-respect de certaines limites.

Alors oui, Dieu veut nous enseigner et nous corriger. Il va parfois permettre des épreuves.
Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein.
Romains 8.28

Qu'en est-il des non-croyants ?

Dieu désire aussi leur parler et va employer divers moyens : le témoignage des chrétiens, la nature, des circonstances, voire des épreuves. Quant à donner une explication à tous les malheurs et catastrophes du monde, là les réponses lui appartiennent.

En résumé

Gardons à l’esprit que Dieu nous aime encore mieux qu’un père terrestre. Il ne veut pas que nous nous égarions. Pour cela, il nous accompagne dans notre marche quotidienne, nous encourage souvent, nous reprend et nous “corrige” quand nous en avons besoin.

Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu ! Et nous le sommes.
1 Jean 3.1

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

35 commentaires
  • Yann Il y a 5 mois, 2 semaines

    L'amour de Dieu surpasse les choses visible et invisible,car aucun amour humain nous séparera de notre sauveur quelque soit les circonstances de la vie, ainsi que les épreuves qui peuvent nous arrivé toutes ces choses sont conçues pour nous permettre de garder une ferme foi, afin que le père se glorifie dans vies quotidienne
  • Kouadio Amoin Solange Il y a 1 année, 4 mois

    Amen
  • Olivier Philippon Il y a 1 année, 4 mois

    A t'il vraiment besoin de nous chatier? Nos mauvais choix, l'injustice et les conséquences des péchés de l'humanité ne suffisent Ils pas a nous eprouver? Je n'aborderai même pas les actions du diable!!! Mais Dieu transforme les cicatrices en étoile, Le saint Esprit nous dirige, nous enseigne et bien plus encore...La manifestation de Dieu est bienveillante. Ou me réfugier si même Dieu me châtie?
  • Afficher tous les 35 commentaires