Dieu serait-il "colérique" ?

Dieu serait-il "colérique" ?

Peut-on prêter à Dieu des accès de colère, comme à un être humain ? 

Dieu serait-il "colérique" ?

Oui Non Je ne sais pas
1937 participants
Sur un total de 1937 participants
Dites-nous en commentaire pourquoi avoir fait ce choix !

A première vue, certains versets pourraient nous le faire croire :

A ta menace, Dieu de Jacob ! Ils se sont endormis, cavaliers et chevaux. Tu es redoutable, ô toi! Qui peut te résister, quand ta colère éclate ? Psaume 76.7-8

Cependant, nous ne pouvons et devons pas coller une image humaine à Dieu.

Tu ne te feras pas de sculpture sacrée ni de représentation de ce qui est en haut dans le ciel, en bas sur la terre et dans l'eau plus bas que la terre.  Tu ne te prosterneras pas devant elles et tu ne les serviras pas, car moi, l'Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux. Exode 20.4-5

Toute représentation d'un Dieu infini et éternel sera limitée. Il est bien au-delà de tout ce que nous pouvons concevoir.

D'autre part, diverses traductions bibliques d'un même verset peuvent nous aider. Si en grec "orge" se traduit par indignation ou colère, en hébreu, "aph" se traduit aussi bien par nez, visage, face, présence que par colère. Exemple en Genèse 2.7.

Dieu est amour, sa face est dirigée vers nous. Sa colère est un trait de sa nature aussi stable et permanent que son amour. Amour et colère de Dieu vont ensemble*.

Comment ?

Prenons l'image de la pluie. Dans la Bible, elle est souvent un symbole de l'amour de Dieu. Lorsqu'elle tombe sur une bonne terre, elle la vivifie et de bons fruits en sortent. Par contre, si le sol est bétonné, la terre imperméable, l'eau va ruisseler et finira par tout emporter sur son passage, provoquant de gros dommages. Se fermer à l'amour de Dieu aura de mêmes conséquences, comme il est dit dans Colossiens 3.5-6 : "Faites donc mourir tout ce qui, dans votre vie, appartient à la terre, c'est-à-dire : l'inconduite, l'impureté, les passions incontrôlées, les désirs mauvais et la soif de posséder qui est une idolâtrie. Ce sont de tels comportements qui attirent la colère de Dieu sur ceux qui refusent de lui obéir." 

Dieu a construit un système de vie tant physique que spirituel. Se fermer à son amour, c'est s'exposer à sa "face", à sa "colère".

Attention !

Tout malheur, maladie ou catastrophe n'est pas forcément dû à un acte de désobéissance. Les causes peuvent être multiples. De plus, ne confondons pas punition et correction. (Voir la Question Taboue "Dieu nous sanctionne-t-il ?")

Comme il est impossible d'être parfaits pour mériter l'approbation de Dieu, il est bon de se rappeler ceci : Le Christ est mort pour nous. Donc, puisque nous sommes maintenant déclarés justes grâce à son sacrifice pour nous, nous serons, à plus forte raison encore, sauvés par lui de la colère à venir. Romains 5.8-9

Dieu est bien davantage qu'un père humain qui se fâcherait à la première de nos erreurs. Il est  "miséricordieux et compatissant, lent à la colère et riche en bonté." Psaumes 86.15,  103.8 et 145.8.

Le projet de Dieu pour nous

Restons ouverts à l'amour de notre Père, en communion avec Lui. Ce qui est possible grâce à la réconciliation offerte par Jésus-Christ, son Fils, notre Sauveur.

*Note : certains ne classent pas la colère parmi les attributs divins. Pour eux, elle serait plutôt la conséquence de sa justice, de sa sainteté et donc de sa haine du péché.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

98 commentaires