Du mal à me Réjouir?

Du mal à me Réjouir?

Dans ma belle ville de Vancouver, sur la côte Pacifique du Canada, j'ai été élevée dans un voisinage éclectique : dans mon quartier, il y avait une grande variété de gens, ce qui a sans aucun doute influencé ma vie d'une façon ou d'une autre.

 

En haut de notre rue, il y avait une famille ultra pieuse qui ne fréquentait pas le reste du voisinage. Je crois même qu'un de leur fils est devenu pasteur. Entre parenthèses, on peut appeler ça de la bonne évangélisation, non ? En effet, moi, j'aurais bien aimé connaitre le Seigneur plus tôt dans ma vie.

 

Je ne peux pas oublier ces deux soeurs d'un certain âge, qui étaient assez grincheuses. Nous nous faisions un malin plaisir d'aller sonner à leur porte et courir nous cacher pour voir leur réaction, ou encore – dés qu'elles ouvraient la porte – leur envoyer des ballons remplis d'eau. Je ne peux m'empêcher de sourire en écrivant ceci ; mais aujourd'hui, j'aurais bien voulu être allée leur demander pardon quand-même.

 

Une famille que j'aimais bien avait trois garçons. Mon sentiment était probablement guidé par le fait que j'avais un petit faible pour l'un d'entre eux. Mais chut...!

 

Eh oui – même à cette époque – il y avait aussi l'adultère parmi nos voisins. Si vous pensez pour un moment que ce comportement peut rester caché, vous vous trompez. Dans notre bande (on était une bonne vingtaine) ce furent les plus âgés qui découvrirent le pot au rose et nous avons rapidement appris à détecter les stratagèmes qu'une dame utilisait pour signaler l'absence de son mari. Je vous le disais : c'était éclectique !

 

Malgré tout ça, il serait injuste de ne pas mentionner les familles où les choses se passaient très bien et où j'ai fait du babysitting dans un contexte tout à fait serein.

 

Je vous ai gardé le meilleur pour la fin : il s'agit d'une famille qui a provoqué en moi des sentiments contre lesquels je me bats de temps en temps, même aujourd'hui. Nos voisins d'à coté nous donnaient un spectacle Hollywoodien chaque week-end. Vers 22 heures, les voitures de luxe arrivaient chez eux ; les messieurs bien endimanchés (mais pas pour aller à l'église...) et les femmes en robes longues, fourrures et bijoux, bien sûr (au fait, qu'est ce que je faisais debout à cette heure ?). Bref, ils n'étaient pas là pour jouer à des jeux de société, mais pour jouer à des jeux d'argent.

 

Avec le temps, cela m'attristait et me mettait en colère de voir toutes ces belles dames, accompagnant leur mari, si merveilleusement habillées. Il y avait en moi probablement une certaine convoitise et une sensation d'injustice, également. Ma mère, récemment divorcée, était obligée de travailler et c'est elle qui nous fabriquait nos vêtements. En tant qu'enfant, je voyais les choses simplement : selon moi, ceux qui travaillaient auraient dû être davantage récompensés, mais ce que je constatais chez nos voisins, c'était plutôt le contraire.

 

Quand je suis venue au Seigneur, évidemment, j'ai emmené ma valise avec moi, pleine de souvenirs du passé. Comme nous tous, d'ailleurs...

 

Je voyais les bénédictions des autres d'un mauvais œil ; je croyais que je méritais autant qu'eux. En parlant des soeurs grincheuses... il me semble que je leur ressemblais drôlement ! Avec une telle attitude, je suis certainement passé à côté de beaucoup de bénédictions, tellement j'étais concentrée sur celles des autres.

 

Heureusement, et je dis bien 'heureusement' : “Dieu faisait simplement preuve de patience à mon égard.”


 

Avec le temps, j'ai appris que... “auprès de Dieu, il n'y a pas de considération de personne” et aussi “Je ferai grâce à qui je veux faire grâce, J'aurai pitié de qui je veux avoir pitié”. Eh oui, “Il fait luire son soleil sur les méchants aussi bien que sur les bons, et il accorde sa pluie à ceux qui sont justes comme aux injustes». Comme pour mes voisins.

 

Ma plus grande bénédiction, c'est – et cela a toujours été – le fait que je suis une enfant de Dieu. Beaucoup de mes bénédictions sont arrivées dans mon coeur et je ne m'en suis pas rendue-compte. Aujourd'hui, ma prière c'est d'être une bénédiction et de “me réjouir avec ceux qui se réjouissent.......” Yes !

 

Love,

 

 

 

 

 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com


22 commentaires
  • Lily Il y a 11 années

    Gloire au Seigneur! C'est formidable! C'est ce que j'appelle témoignage de vie! Merci Shermion!
  • parade Il y a 11 années

    L"important , c"est de reconnaître nos torts et de vouloir changer ,,,,se rappeler en Qui on a cru ...c"est vraiment "Une Bénédiction " d"être un enfant de DIEU ! Merci Sharmion pour ton texte plein d"émotions venant du passé !
  • SISSIVER Il y a 11 années, 1 mois

    Merci de nous faire partager vos états d'âmes du moment je trouve enrichissant de savoir que finalement nous sommes pas très différents . Le Seigneur fait bien les choses moi aussi j'aurais aimé le rencontrer avant mais bon tout arrive quand cela doit arriver.Merci Seigneur Gloire te soit rendue
  • Elisabeth Foucard Il y a 11 années, 1 mois

    YES! Oui je suis tout à fait d'accord avec toi Sharmion! Que Dieu te bénisse abondamment et te donne toujours le courage et l'élégance du partage! Au Nom de Jésus, Amen!
  • Andrianavalona Soloniaina Mamy Il y a 11 années, 1 mois

    C'est vrai je rends compte, Seigneur guide mes pas et que je m'abandonne à Toi entièrement
  • Elisabeth Dugas Équipier du Top Il y a 11 années, 1 mois

    Hello Sharmion, c'est vrai que nous avons un drôle de bric à brac dans nos valises ! Heureusement que le Saint-Esprit et les frères et soeurs (comme toi) nous aident à nous délester de nos vieilles casseroles bruyantes et hors d'usage ... Big hugs !....
  • Nannoue42 Il y a 11 années, 1 mois

    Bonjour, Alors que je me sens quelque peu isolée dans ma petite ville, j'ouvre souvent ma valise, et remplie de nostalgie, je repense aux personnes que j'ai rencontrées à chaque étape de ma vie me demandant ce quelles sont devenues. Je prie pour elles en me disant que peut-être un jour, j'aurai l'occasion de les revoir. Que le Seigneur vous bénisse.
  • Eveline Simonnet Bénévole du Top Il y a 11 années, 1 mois

    Quand je regarde ton beau chien et son attitude si douce et si paisible, je me dis qu'il n'y a aucune convoitise en lui. Il est aimé et cela lui suffit ! Se sentir "mal aimé" creer parfois un sentiment de convoitise, de jalousie, vis à vis des autres. Mais cela se transforme avec l'aide de Dieu au fil du temps ! c'est tellement agréable de reconnaître ce qui est beau et bon chez les autres, n'oublions pas que Dieu nous a aussi fait don de "l'admiration" !
  • pierre6 Il y a 11 années, 1 mois

    Ô oui souvent quand on s'identifie aux autres c'est cette parole qui viens de notre bouche j'ai connus le Seigneur trop tard; mais pour Lui rien n'est trop tard car le temps appartiens au Seigneur!!! Sois bénie Sharmion fraternel !!:
  • DominicroiT Il y a 11 années, 1 mois

    J'écrase une larme , et j'appuie sur amen,,, tu me (peut-être nous ,,) rappelles plein de souvenirs ,,,merci Seigneur de nous guérir du passé pour être en bénédiction pour l'avenir ,,, (vous m'avez compris ,,,) @+
  • Vincent Guillemoteau Équipier du Top Il y a 11 années, 1 mois

    Juste "Amen" Sharmion ! Bises !
  • Superdjouma Il y a 11 années, 1 mois

    Ma soeur Sharmoin, tu es une bénédiction pour moi qui te lis chaque fois que tu écris et je pense qu'il en est ainsi aussi pour tous ceux qui te lisent régulièrement. Sois bénie. Et à bientôt pour d'autres témoignages, réflexions et analyses.
  • cedrics Il y a 11 années, 1 mois

    Merci SHARMION pour vos témoignages qui ne me rendent pas indifférents.Vous avez donné une très bonne définition de la convoitise.Soyez béni.
  • nduwimana Il y a 11 années, 1 mois

    Seigneur merci pour ce passage si important, je demande qu'il m'aide pour être une personne de bénédiction pour les autres.
  • Nathalie Texier Il y a 11 années, 1 mois

    Ta prière est exaucée Sharmion, tu es une bénédiction pour ceux qui ont le privilège de te connaître ou de pouvoir être au bénéfice de tes blogs ! Merci
  • KarisNuNyambe Il y a 11 années, 1 mois

    amen!