Du mal à me Réjouir?

Du mal à me Réjouir?

Dans ma belle ville de Vancouver, sur la côte Pacifique du Canada, j'ai été élevée dans un voisinage éclectique : dans mon quartier, il y avait une grande variété de gens, ce qui a sans aucun doute influencé ma vie d'une façon ou d'une autre.

 

En haut de notre rue, il y avait une famille ultra pieuse qui ne fréquentait pas le reste du voisinage. Je crois même qu'un de leur fils est devenu pasteur. Entre parenthèses, on peut appeler ça de la bonne évangélisation, non ? En effet, moi, j'aurais bien aimé connaitre le Seigneur plus tôt dans ma vie.

 

Je ne peux pas oublier ces deux soeurs d'un certain âge, qui étaient assez grincheuses. Nous nous faisions un malin plaisir d'aller sonner à leur porte et courir nous cacher pour voir leur réaction, ou encore – dés qu'elles ouvraient la porte – leur envoyer des ballons remplis d'eau. Je ne peux m'empêcher de sourire en écrivant ceci ; mais aujourd'hui, j'aurais bien voulu être allée leur demander pardon quand-même.

 

Une famille que j'aimais bien avait trois garçons. Mon sentiment était probablement guidé par le fait que j'avais un petit faible pour l'un d'entre eux. Mais chut...!

 

Eh oui – même à cette époque – il y avait aussi l'adultère parmi nos voisins. Si vous pensez pour un moment que ce comportement peut rester caché, vous vous trompez. Dans notre bande (on était une bonne vingtaine) ce furent les plus âgés qui découvrirent le pot au rose et nous avons rapidement appris à détecter les stratagèmes qu'une dame utilisait pour signaler l'absence de son mari. Je vous le disais : c'était éclectique !

 

Malgré tout ça, il serait injuste de ne pas mentionner les familles où les choses se passaient très bien et où j'ai fait du babysitting dans un contexte tout à fait serein.

 

Je vous ai gardé le meilleur pour la fin : il s'agit d'une famille qui a provoqué en moi des sentiments contre lesquels je me bats de temps en temps, même aujourd'hui. Nos voisins d'à coté nous donnaient un spectacle Hollywoodien chaque week-end. Vers 22 heures, les voitures de luxe arrivaient chez eux ; les messieurs bien endimanchés (mais pas pour aller à l'église...) et les femmes en robes longues, fourrures et bijoux, bien sûr (au fait, qu'est ce que je faisais debout à cette heure ?). Bref, ils n'étaient pas là pour jouer à des jeux de société, mais pour jouer à des jeux d'argent.

 

Avec le temps, cela m'attristait et me mettait en colère de voir toutes ces belles dames, accompagnant leur mari, si merveilleusement habillées. Il y avait en moi probablement une certaine convoitise et une sensation d'injustice, également. Ma mère, récemment divorcée, était obligée de travailler et c'est elle qui nous fabriquait nos vêtements. En tant qu'enfant, je voyais les choses simplement : selon moi, ceux qui travaillaient auraient dû être davantage récompensés, mais ce que je constatais chez nos voisins, c'était plutôt le contraire.

 

Quand je suis venue au Seigneur, évidemment, j'ai emmené ma valise avec moi, pleine de souvenirs du passé. Comme nous tous, d'ailleurs...

 

Je voyais les bénédictions des autres d'un mauvais œil ; je croyais que je méritais autant qu'eux. En parlant des soeurs grincheuses... il me semble que je leur ressemblais drôlement ! Avec une telle attitude, je suis certainement passé à côté de beaucoup de bénédictions, tellement j'étais concentrée sur celles des autres.

 

Heureusement, et je dis bien 'heureusement' : “Dieu faisait simplement preuve de patience à mon égard.”


 

Avec le temps, j'ai appris que... “auprès de Dieu, il n'y a pas de considération de personne” et aussi “Je ferai grâce à qui je veux faire grâce, J'aurai pitié de qui je veux avoir pitié”. Eh oui, “Il fait luire son soleil sur les méchants aussi bien que sur les bons, et il accorde sa pluie à ceux qui sont justes comme aux injustes». Comme pour mes voisins.

 

Ma plus grande bénédiction, c'est – et cela a toujours été – le fait que je suis une enfant de Dieu. Beaucoup de mes bénédictions sont arrivées dans mon coeur et je ne m'en suis pas rendue-compte. Aujourd'hui, ma prière c'est d'être une bénédiction et de “me réjouir avec ceux qui se réjouissent.......” Yes !

 

Love,

 

 

 

 

 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com

⚠️ Message important : 

Depuis plus de 20 ans, le TopChrétien c’est une histoire jalonnée de miracles et une grande équipe composée de missionnaires, de donateurs, de bénévoles à votre service

Chaque jour, ils mettent à votre disposition la section TopMessages et ses rubriques (Famille & Co., La Question Taboue, les Séries Texte, Lifestyle, etc.) pensées pour vous aider avec des conseils et réflexions pratiques et booster votre quotidien !

La crise économique actuelle affecte l’avenir et complique le financement de beaucoup de missions qui vivent exclusivement de dons. Cette situation ne nous épargne pas et nous impacte de plus en plus…

Aujourd’hui, moins de 1% des utilisateurs du TopChrétien ont fait un don pour la mission. Sur la durée, cette situation sera difficilement tenable… 

Pourriez-vous prendre un temps et prier avec nous pour la mission s'il vous plaît ? 🙏

Vous pouvez également faire un don pour la mission 🤲 :

Je soutiens la mission

22 commentaires
  • Lily Il y a 10 années

    Gloire au Seigneur! C'est formidable! C'est ce que j'appelle témoignage de vie! Merci Shermion!
  • parade Il y a 10 années

    L"important , c"est de reconnaître nos torts et de vouloir changer ,,,,se rappeler en Qui on a cru ...c"est vraiment "Une Bénédiction " d"être un enfant de DIEU ! Merci Sharmion pour ton texte plein d"émotions venant du passé !
  • SISSIVER Il y a 10 années

    Merci de nous faire partager vos états d'âmes du moment je trouve enrichissant de savoir que finalement nous sommes pas très différents . Le Seigneur fait bien les choses moi aussi j'aurais aimé le rencontrer avant mais bon tout arrive quand cela doit arriver.Merci Seigneur Gloire te soit rendue
  • Afficher tous les 22 commentaires