Etat d'urgence

Etat d'urgence

Personne d'entre nous n'aurait l'idée de prendre de force une personne dans la rue pour l'emmener à l'Eglise écouter l'Evangile. Ni même d'entrer dans une maison sans frapper et sans attendre que l'on vous propose d'entrer.

Pourtant... il y a "état d'urgence" car les hommes sont en danger, atteints par une "maladie" incurable qui s'appelle le péché et qui détruit tout sur son passage. La mort guette à chaque moment de l'existence et l'homme sans Christ s'en va immanquablement en enfer loin de Dieu !

Si l'on considère tout cela, ne vaut-il pas la peine d'arracher au danger ceux que l'on mène à la boucherie ? De réveiller ceux qui dorment du sommeil de la mort ? D'entrer dans les maisons qui bientôt s'écrouleront parce qu'elles ne sont pas fondées sur le roc ?

C'est ce que fît un chrétien : alors qu'il se promenait avec un ami, il vit de la fumée sortir d'une maison. Ils se précipéterent ouvir la porte, entrèrent dans la maison et se mirent à chercher s'il y avait des habitants et finirent par trouver dans une pièce une famille entière "scottchée" au poste de télévision insousciants qu'ils étaient du danger imminent. Par la suite il se fît la réflexion suivante qu'il ne se saurait jamais permis d'entrer dans cette maison sans frapper et s'en y être invité, ni même aller de pièces en pièces s'il n'y avait eu un tel danger.

Même si nous ne sommes pas invités à forcer les gens ou à les "bassiner" avec l'évangile, il y a bien "état d'urgence". Notre rôle est de les avertir en toute occasion favorable ou non, et de les inviter à se sauver sans attendre, car l'amour de Dieu nous presse à ne laisser personne périr.

Lu 14:23 Et le maître dit au serviteur, Va dans les chemins et le long des haies, et ceux que tu trouveras, contrains-les d'entrer, afin que ma maison soit remplie.

2Co 5:20 nous vous en supplions au nom de Christ, Soyez réconciliés avec Dieu !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire