Êtes-vous différents ?

Êtes-vous différents ?
Êtes-vous différents ?

Je regardais une publicité à la télé qui montrait deux frères préparant le même gâteau : une barre chocolatée assez connue, mais, étant fâchés, ils ont changé les éléments de la fabrication.

Jusqu'à aujourd'hui, je me disais que cette publicité était sans intérêt.

Cependant, un nouveau regard m'a fait réfléchir : "sommes-nous comme ces deux biscuits, égaux, mais soi-disant différents ?"

Je m’explique :

Certains chrétiens vivent de telle manière qu'ils donnent une mauvaise image de la foi chrétienne, leurs comportements étant si peu différents de ceux qui ne connaissent pas Dieu que leur entourage finit par se dire :

"A quoi bon devenir chrétien, et croire en Dieu, si c’est pour rester le même ?"

Attention, je parle de comportement et non pas d’apparence.

Non, voyons, je ne vous vois pas avec une énorme croix sur le dos, ni couvert des pieds à la tête d'un voile, avec une triste mine, un chignon ou des vêtements spéciaux, ou encore un sourire contrit et en train de vous frapper la poitrine pour montrer que vous êtes chrétien et que vous faites la différence.

Entre nous, tout cela fait plutôt penser à un religieux, et non pas à un chrétien, n'est- ce pas ?

Ce n'est pas votre "religiosité" qui fera de vous un chrétien.

Le fait de parler à votre entourage de l'église en mauvais termes, de la critiquer constamment, finit par éloigner les autres plutôt que de les y amener.
Vous voudriez que votre conjoint croit en Dieu, mais vous êtes tout le temps en train de vous plaindre de votre vie : vous êtes tellement malheureux !

Allez mes amis, c'est le moment : changez !

Devenez porteurs d'espérance dans un monde où cette dernière disparaît peu à peu.

Que vos cœurs se réjouissent car vous êtes le sel de la terre, si vous perdez la saveur, qui pourrait voir la différence ?
Matthieu 5-13 « Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on ? Il ne sert plus qu'à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes ».

Au lieu de critiquer votre église, priez pour elle, d'ailleurs, rappelez-vous qu’il n'existe pas d’église parfaite.

Arrêtez de vous plaindre et commencez à voir les merveilles que Dieu fait dans votre vie, auprès de vos enfants, sur votre lieu de travail, pour votre santé, et si une de ces choses manque dans votre vie, n'oubliez pas : "Ton nom est inscrit dans le livre de vie ".

Réjouissez-vous, car vous êtes le bien aimé de votre Sauveur !


Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

6 commentaires