Etre trop occupé(e)

Etre trop occupé(e)

Elle était présidente de plusieurs comités, hôtesse et cuisinière remarquable et son jardin était impeccable. Elle s'impliquait dans beaucoup de bonnes œuvres et, en plus, elle travaillait comme enseignante ! Elle m'a toujours impressionnée et je n'osais jamais lui dire : ‘aujourd'hui, j’ai pris un peu de temps au soleil !’

Alors que j'écris ceci, je pense à elle, parce qu'enfin, quelle folie ! Mais qu'est-ce qui nous pousse donc à être si occupé(e)s ? L'admiration des autres ? Les antécédents de nos parents, leur exemple ? Un mariage en difficulté ? La peur du dialogue et la fatigue, le soir, qui donne la bonne excuse pour ne pas communiquer ? La volonté d’échapper à nos responsabilités ? Le fait qu’on va se sentir coupable si on se détend, alors que l’agenda est encore rempli de choses à faire ? La frustration ? La recherche d’une promotion dans notre vie professionnelle ? Après tout, c'est difficile de critiquer un homme qui travaille si fort pour sa famille, n’est-ce pas ; ou encore une femme qui fait tellement de bien aux autres…
Et je vois le même phénomène dans les églises. Moi aussi, j’étais devenue comme mon amie : importante et indispensable ! J'ai pris du temps à comprendre que Dieu ne m'appelait pas à servir à la fois à l'accueil, à la cafeteria, dans la chorale, sur le comité des dames et à diriger la librairie !

Mon premier pasteur renvoyait régulièrement chez eux les maris / pères de famille qui passaient trop de temps à l'église... Oui, oui, c’est vrai. Il leur disait : ‘Tu as une femme et des enfants à la maison ; c'est là ton premier ministère !’

Tiens, au fait, pouvez-vous me dire où il est écrit que Jésus courait de ville en ville? Au contraire, il me semble qu'il prenait du temps avec ses disciples et aussi du temps à part avec son père, pour son équilibre.

Je me demande parfois, quel témoignage nous sommes pour nos enfants quand ils nous voient tout le temps occupés, occupés, occupés ? Et pour notre voisinage?
Vous vous rappelez – dans Exode 18 – ce passage sur Jethro, le beau-père de Moïse ? Il a bien vu que la tâche de Moïse était trop lourde et qu’elle l'épuisait. Quels conseils lui a-t-il donné ?

-> Redéfinir les responsabilités quand le travail s’accroît, et les déléguer à d’autres hommes de valeur, craignant Dieu

-> Etre fidèle dans les tâches et les responsabilités qui lui avaient été données par Dieu (expliquer les lois au peuple)

->S’occuper des affaires difficiles

Est-ce que ça n'est pas un modèle pour gérer un foyer?
La nouvelle église, dans le livre des Actes, a eu à faire face au même problème. Comme le nombre de disciples se multipliait, la charge de travail et les responsabilités des leaders augmentaient proportionnellement. Les besoins des veuves n'étaient pas satisfaits. Il devenait nécessaire de redéfinir les responsabilités des leaders afin de ne pas négliger la Parole. Ils ont fini par choisir sept hommes pour ‘administrer les autres tâches’.

L'apôtre Paul était bien occupé lui aussi, mais ses occupations étaient dirigées par Dieu. Ephésiens 5:15-17 nous donne quelques conseils à méditer :
Veillez-donc avec soin sur votre conduite. Vivre avec soin requiert du temps et de la réflexion; mais heureux l'homme (et la femme) qui trouve la sagesse et devient raisonnable
Non comme des fous, mais comme des sages. Si quelqu'un manque de sagesse, qu'il la demande à Dieu

Rachetez le temps. Ne remplissez pas votre temps de plus d'activités mais débarrassez-vous de vos activités inutiles (à vous de juger lesquelles sont inutiles)
Ne soyez pas sans intelligence, mais comprenez quelle est la volonté du Seigneur
Dieu est un Dieu d'équilibre. Il ne nous demande pas de remplir chaque seconde de chaque jour, mais d'organiser notre temps selon Sa volonté ; et cela inclue :
Une vie spirituelle saine : lecture de la Parole, méditation sur les vérités, prières solitaires, en famille, avec votre conjoint, avec les autres, vie à l'église raisonnable etc.
De bonnes habitudes alimentaires : des repas sautés ou avalés à la va-vite, trop de café... tout cela constitue des habitudes néfastes pour l’humeur et l'équilibre

Favorisez votre stabilité émotionnelle : temps de récupération, repos, un bon équilibre entre les activités sociales et personnelles
Veillez sur vos activités à l'église : qu'elles ne prennent pas le dessus par rapport à votre ministère au sein de votre famille
De l’exercice physique : c’est important ça aussi, pour vous émerveiller de l'équilibre qui réside dans Sa création
Allez, je crois que je vais promener le chien…
Love,

En partenariat avec www.famillejetaime.com



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

11 commentaires
  • Brigitte Desenclos Il y a 2 années, 11 mois

    Excellent message Sharmion, comme toujours. Pour moi, c'est le contraire, Je voudrais un peu plus d'activité surtour pour honorer et oeuvrer pour le royaume de Dieu car je suis en "isolement" volontaire de sa part. Je n'ai qu'une hâte, qu'il me transmette enfin le message qui me donnera cette possibilité. Je sais qu'il travaille dans ce sens et le remercie. Alleluïa, béni soit mon Père Eternel !
  • BenedicteKDK Il y a 2 années, 11 mois

    Bonjour et merci pour ce témoignage. Cela fait 3 mois et 3 semaines que le Seigneur m'a permise d'avoir un nouveau travail. Je suis très contente de cette opportunité. Mais voilà, ce travail me prends énormément d'énergie et de temps. Je dois m' investir et être disponible et cela est stressant. De plus, j'ai sport et danse ; donc j'ai des semaines très chargées. J'ai voulu cela ds un 1e tps pr m'empêcher de penser à de mauvaise chose puis pr m'epuiser afin de ne pas affronter mon quotidien. Malheureusement avc tt cela, j'ai oublié la place de notre Seigneur. Cette semaine ds ma voiture, je me suis rendue compte que je ne lui consacrait plus de tps. Et j'ai commencé mes prières et la lecture de la Parole. Car il ne faut pas oublié que sans lui, ns ne sommes rien. Si j'ai tt ce que j'ai, c'est par sa grâce et sa volonté. Seigneur, ne me laisse pas me détourner de toi. Garde mon regard fixé sur toi. Parle moi, écoute moi. Merci
  • Sharmion Il y a 9 années, 11 mois

    Hello "Morgane"...j'ai trouvé ton commentaire et je te remercie beaucoup. C'est un vrai encouragement.
  • Afficher tous les 11 commentaires