Faut-il aller au culte le dimanche ?

Faut-il aller au culte le dimanche ?

Faut-il se réunir pour rendre un culte hebdomadaire à Dieu ?
Est-ce obligatoirement le dimanche ?

C'est quoi, un culte ?

Je vous encourage donc, frères et soeurs, par les compassions de Dieu, à offrir votre corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu. Ce sera de votre part un culte raisonnable.
Romains 12.1

Rendre un culte à Dieu, c'est répondre à Celui qui nous fait grâce. De multiples manières, c'est sans cesse lui re-consacrer notre vie, l'écouter, lui parler et apprendre à toujours mieux le connaître et à lui obéir.

La pratique des premiers chrétiens

Que faire donc, frères ? Lorsque vous vous assemblez, les uns ou les autres parmi vous ont-ils un cantique, une instruction, une révélation, une langue, une interprétation, que tout se fasse pour l'édification.
1 Corinthiens 14.26

Les premiers chrétiens se rassemblaient pour célébrer Dieu, recevoir l'enseignement des apôtres, prier et participer au repas du Seigneur. Ils le faisaient d'abord dans les maisons privées (1 Corinthiens 16.19) puis dans de plus grands édifices comme des bâtiments publics, et, lorsque le christianisme fut institué comme religion officielle, dans des églises construites tout exprès. 

De tout temps, le culte a été un des piliers fondamentaux de l'Eglise. Célébrer Dieu et grandir ensemble fait partie de la vie du Corps de Christ.

Quel jour ?

Le premier jour de la semaine, nous étions réunis pour rompre le pain. Paul, qui devait partir le lendemain, s'entretenait avec les disciples, et il prolongea son discours jusqu'à minuit.
Actes 20.7

Que chacun de vous, le premier jour de la semaine, mette à part chez lui ce qu'il pourra, selon sa prospérité, afin qu'on n'attende pas mon arrivée pour recueillir les dons.
1 Corinthiens 16.2

Les chrétiens se réunissaient le premier jour de la semaine pour fêter la résurrection du Christ. Ils lui donnèrent bientôt le nom de jour du Seigneur (dies dominica ou dies dominicus), inspiré d'Apocalypse 1.10, qui, en français, a donné le mot dimanche.

Certaines sources indiquent que des chrétiens fêtaient le repas du Seigneur le samedi soir. Cette célébration fut repoussée au dimanche lorsque, sous l'empereur Trajan, les réunions du soir furent interdites.

Dès 321, le jour de congé du dimanche imposé par l'empereur Constantin facilita la participation au culte.

Aujourd'hui, certaines Eglises sont très à cheval sur le jour à réserver au culte ou à la messe. D'autres privilégient l'événement plutôt que le moment. Certaines célébrations ont alors lieu le samedi soir ou, ici ou là, un soir de semaine pour rester en lien avec une partie de la population qui préfère garder le dimanche pour toutes sortes d'autres activités.

Le culte personnel est important. Est-ce juste de le célébrer ensemble ?

Veillons les uns sur les autres pour nous inciter à l'amour et à de belles oeuvres.  N'abandonnons pas notre assemblée, comme certains en ont l'habitude, mais encourageons-nous mutuellement. Faites cela d'autant plus que vous voyez s'approcher le jour.
Hébreux 10.24-25

76 commentaires
  • hares_972 Il y a 2 semaines, 2 jours

    Hmm Pour se faire un avis objectif avec un site qui prône le contraire: http://www.adventistemagazine.com/sabbat-dimanche-dieu-na-change-dopinion/
    • SandraMc Il y a 1 semaine, 4 jours

      Bénis sois-tu "Hares_972" pour avoir mis ce lien ici et bravo de ne pas taire la Vérité. Bien que je crois que nul ne détient la vérité a 100%, et que beaucoup prêchent en toute bonne foi, bien qu’égaré eux-mêmes et égarant les autres, je pense qu’il faut rester attentif aux avertissements et prendre garde de rechercher la vérité et ne pas croire d’emblée toutes doctrines comme il est nous ainsi recommandé de rester prudent (Exemple en 2Pierre2 :3). J'ai cru aussi dans ma jeunesse que le dimanche était le jour du sabbat. Une majorité de chrétiens l’observent alors pourquoi seraient-ils dans l’erreur ? Mais la vérité est tout autre et quiconque nie cette vérité après l'avoir vue, fait offense et pèche contre le Saint Esprit. Ce n’est pas parce que c’est la majorité, que leur revendication est la vérité. De même que la majorité des juifs n’ont pas crû que Jésus est bien le Messie annoncé dès les temps anciens et prophétisé dans de nombreux livres de l’ancien testament (+de 300 prophéties). C’était pourtant la grande majorité ! Que serions-nous devenus, nous Chrétiens, si ce petit nombre n’avaient pas soutenu et défendu leur foi et continué, malgré l’opposition et la répression à proclamer l’Evangile et la bonne nouvelle que Jésus est « l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde » ? (Jean 1 :29) Et puis ce n’est pas parce qu’on lis que les disciples de Jésus se sont réuni le 1er jour de la semaine, le dimanche donc, qu’ils n’observent soudainement plus le sabbat du 7ème jour qui est le samedi. Ne trompons pas les brebis du Seigneur et ne devenons pas un loup pour elles ! Jean lui même a déclaré dans 1Jean, chapitre 5 verset 3 : « Car l’amour de Dieu consiste à garder ses commandements ». Il n’a pas déclaré que l’amour de Dieu consiste à garder seulement 9 de ses 10 commandements MAIS que l’amour de Dieu consiste à garder SES commandements, autrement dit, TOUS. Jacques a déclaré « Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous » (Jacques 2 :10) J'honore mon Père Céleste chaque jour qu'il me donne de vivre et depuis plus de 20 ans maintenant, je mets à part le Sabbat, qui est le samedi, et le sanctifie tel qu'il m'est prescrit dans la 4ème Parole, écrite du "doigt" de Dieu lui-même ! En effet Dieu ne change pas !!! ("Je suis l'Eternel, je ne change pas" - Malachie 3:6). Mais au contraire nous, nous sommes appelés à changer et à vivre sur le chemin de la vérité (Ezéchiel 18:23). Jésus à dit "Je suis le chemin, la vérité et la vie" (Jean 14:6) ; voyez et suivez l'exemple de Jésus durant son ministère parmi les hommes. Le sabbat a été gardé et honoré précieusement par Jésus. Si après sa crucifixion ce jour devait changer, il ne se serait pas abstenu d'en avertir au moins ses disciples et si le sabbat avait peu d'importance, il l'aurait aussi annoncé, comme il annonçait toute chose, d'autant plus si cette révélation est capitale. Or, les pharisiens entre autres le critiquaient et dénonçaient ses pratiques le jour du sabbat (Il guérissait et faisait du bien le jour du sabbat) et lorsqu'il leur répondait, Jésus réprimandait leur façon d'observer ce 4ème commandement (ils s'imposaient des centaines de restrictions qui les rendaient esclaves en faisant de ce jour Saint une contrainte plutôt qu'un jour de joie où Dieu nous ordonne le "repos" , que nous puissions nous reposer en lui et lui apporter tous nos fardeaux et être libérés. Libérés aussi des contraintes et des obligations de la vie quotidienne (Le travail, les préoccupations et responsabilités terrestres) nous sommes appelés à venir nous ressourcer auprès du Père et nous rappeler qu'IL EST DIEU. En ce jour, il n'était nullement prescrit de s'abstenir de faire du bien ! Je consacre ce jour à ma famille, à mon fils bien-aimé. Si je le peux je me ressource dans la nature que Dieu a faite et me réjouis de ce qu'un jour je la verrai transformée et restaurée dans son état originel. Je prends du temps plus que d'ordinaire pour lire sa Parole et accompagnée et dirigée par son Esprit Saint, pour la comprendre toujours un peu plus, un peu mieux, être édifiée, suivre des enseignements spécifiques sur sa Parole... Et certainement, s'il devait survenir un accident ou simplement une personne ayant un besoin quelconque, je me précipiterai et tenterai d'aider du mieux que je peux et, évidemment, je porterai des fardeaux s'il fallait dégager un blessé coincé sous les décombres cela va de soit ! Ne soyons pas stupides comme les pharisiens de l’époque. Je ne vais pas dans les centres commerciaux et n’achète rien le jour du sabbat, j’ai eu soin de préparer ce jour en faisant mes courses avant. Cependant, si je m’en vais rendre une visite en ville et croise une personne qui a faim, parce que c’est le sabbat, m’empêcherais-je de lui acheter un sandwich et une boisson dans la boulangerie d’à côté ? Jésus a observé scrupuleusement le 4ème commandement et cela pourtant, en toute bonne intelligence ! Et c'est ce point qui contrariait tant les Docteurs de la loi, car il démontrait leur grand manque de discernement, pour ne pas dire leur bêtise. Jésus a également déclaré : "Si vous m'aimez, gardez mes commandements." (Jean 14:15). Comment puissions nous croire qu'un commandement, si grand, car il nous rappelle QUI est Dieu, puisse être changé ? Et cela même pour honorer la mémoire du jour de sa résurrection ? ... "Car je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passerons point, il ne disparaitra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre jusqu'à ce que tout soit arrivé. Celui donc qui supprimera l'un de ces plus petit commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux; mais celui qui les observera et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux, car je vous le dis, si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n'entrerez point dans le royaume des cieux" (Matthieu 5:18-20). Et si un doute survient sur le fait que Jésus parlait bien des DIX PAROLES donné au mont Sinaï, lisons la suite au moins jusqu'au verset 28. Et je rajouterai quelle est ma position en citant Galates 1:10 : "Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu ? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes ? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ." Actes 4:19 déclare : "Il faut obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes". Et pourquoi pensons nous que ne pas tuer ou ne pas être adultère serait-il toujours important tandis qu'observer le sabbat serait du légalisme ? Et si les arguments du lien d'hares_972 ne suffisent pas, ou si vous n'êtes pas sûr que le sabbat est toujours bel et bien le samedi, lisez ce précieux et excellent livre du Pasteur Mark FINLEY "Quand Dieu dit : « Souviens-toi »" ou si vous le trouvez encore, « Un jour à part » de Paul NOUAN. « La loi de Dieu représente son autorité. Si Satan peut s’en défaire, il peut ainsi saper l’autorité de Dieu. La loi de Dieu est le fondement du gouvernement divin. Si Satan peut tromper le peuple de Dieu en ce qui concerne la loi, il peut ainsi ébranler le fondement même du trône de Dieu et miner sa puissance, sa crédibilité, son autorité. Au cœur même de la loi se trouve le sabbat. N’est-il pas logique que Satan, le grand mystificateur, s’attaque au Créateur en défiant le symbole de la création, le sabbat ? » (Mark Finley, Quand Dieu dit : souviens-toi… Page 77» Et cela avait été annoncé dans la prophétie de Daniel dont il faut absolument faire un sujet d’étude chers frères et sœurs : « Il prononcera des paroles contre le Très-Haut, il opprimera les saints du Très-Haut, et il espérera changer les temps et la loi … » (Daniel 7 :25). Ainsi, moi, je ne peux nier la Vérité, qui est Jésus, celui qui a bénit le septième jour et qui l'a sanctifié (Genèse 2 :3) dès la création et l'a donné à Adam et Eve et de ce fait, à tous les hommes, comme un rendez-vous hebdomadaire perpétuel célébrant la création et nous permettant de revenir à celui qui est la Source de vie. Nous souvenant aussi constamment que nous lui sommes assujettis car il est notre créateur comme Il nous exhorte dans son 1er commandement à toujours nous le rappeler et donc à nous remettre en question si nécessaire pour encore et toujours garder fixés nos yeux sur le maître. Ce jour est mis à part, il est sanctifié et béni. Et tout ce que Dieu bénit, reste béni à jamais. Il est déclaré en Chroniques 17:28 « Car ce que tu bénis Ô Eternel, est bénis pour l’éternité. En Esaïe 56, nous pouvons constater que la bénédiction éternelle repose sur le sabbat du septième jour et que nous sommes richement bénis lorsque nous l’observons. Ainsi, la vie quotidienne qui nous emporte dans le monde d'aujourd'hui, nous soumettant à de nombreuses tentations et même celles, reconnaissons-le de déifier parfois un autre dieu celui qui est nôtre, l'Eternel (travail, argent, sport, soucis, ego etc... nous déifions un autre dieu dès lors que quelque chose ou quelqu’un prend la première place dans notre vie). "Je suis l'Eternel, ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Egypte, de la maison de servitude..." (Autrement dit, celui qui te libère de l'esclavage du péché et qui te sauve) et la suite " Tu n'auras point d'autres dieux devant ma face" (Exode 20:2-3) ... En cela, le sabbat, est un point de repère, une invitation hebdomadaire et perpétuelle de ne pas se laisser envahir par le monde et sa folie, et révérer le seul, l'unique Dieu, en lui ouvrant notre coeur, en lui consacrant encore et encore et chaque sabbat en particulier, notre coeur et notre vie entière, reconnaissant qu'il Est "l'Eternel qui a fait les cieux, la terre, la mer et tout ce qui y est contenu" (Exode 20:11) et qui nous est rappelé dans le livre de l'apocalypse (Révélation en Anglais) : "Craignez Dieu et donnez-lui gloire, car l'heure de son jugement est venue; ET ADOREZ CELUI QUI A FAIT LE CIEL, ET LA TERRE, ET LA MER ET LES SOURCES D'EAUX" (apocalypse 14:7) et plus loin "C'est ici la persévérance des Saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus" (Apocalypse 14:12). Alors, tel que Jacques nous exhorte à le faire dans son Epître au verset 22 « Mettez en pratique la parole et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vous-même par de faux raisonnements » Et bien que nous soyons sauvé par la grâce : « C’est par la grâce que nous sommes sauvé, par le moyen de la foi et cela ne vient pas de vous c’est le don de Dieu » (Ephésiens 2 :8) ; nous ne sommes en rien dispensés de suivre les commandements et nous y sommes invités par Jésus (« Si vous m’aimez, gardez mes commandements »), nous le faisons donc en retour de l’amour que Dieu nous a manifesté. Ainsi donc, bien que sous la Grace, nous devons observer la loi : « Quoi donc ! Pécherions-nous, parce que nous sommes, non sous la loi mais sous la grâce ? Loin de là ! Ne savez-vous pas qu’en vous livrant à quelqu’un comme esclave pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l’obéissance qui conduit à la justice ? » (Romains 6 :15-16) « Si vous demeurez dans ma parole, vous connaitrez la vérité et la vérité vous affranchira » (Jean 8 :31) et au verset 34 « En vérité je vous le dis, quiconque se livre au péché est esclave du péché. » Qu’est-ce que le péché ? Romains 3 :20 répond à cette question « …c’est par la loi que vient la connaissance du péché. » « Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour le péché… » (Hébreux 10 :26) Autrement dit le sacrifice de Jésus mort sur la croix pour nous sauver aura été pour nous en vain. Certes, lorsque vous déciderez de suivre la vérité et d’honorer le Saint sabbat, le samedi, en lieu et place de la contrefaçon institué par les ténèbres et gouverné par Satan, vous serez critiqués, accusés, persécutés … Ne craignons pas ce qu’il est annoncé dans apocalypse 12 :17 « Et le dragon (Satan) fut irrité contre la femme (l’église), et il s’en alla faire la guerre aux restes de sa postérité (quels sont-ils ? →), à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus-Christ. » Jésus déclare « Vous aurez des tribulations dans le monde mais ne craignez pas, j’ai vaincu le monde. » Ne taisons point la vérité, afin de suivre la parole de Jésus, lorsqu’il dit a Paul à qui il est apparu lorsqu’il était en chemin pour Damas « Je t’ai choisi du milieu de ce peuple et du milieu des païens, vers qui je t’envoie, afin que tu leur ouvres les yeux, pour qu’ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour qu’ils reçoivent par la foi en moi, le pardon des péchés et l’héritage avec les sanctifiés ». (Actes 26 :17-18). Et rappelons-nous : « Voici je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu’est son œuvre. Je suis l’Alpha et l’Oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin. HEUREUX CEUX QUI OBSERVENT SES COMMANDEMENTS, AFIN D’AVOIR DROIT A L’ARBRE DE VIE… » (Apocalypse 22 :12-14) Que Dieu vous bénisse et vous conduise dans toute la vérité. Sandra.
  • ZorobabelAkora Il y a 2 semaines, 4 jours

    Si c'est en ce moment que beaucoup de personnes sont libres des activités professionnelles...pour se consacrer à Dieu.
  • laudo Bénévole du Top Il y a 2 semaines, 6 jours

    Dans certains pays, les chrétiens ne peuvent pas se réunir librement. Nous qui pouvons le faire, profitons-en pour rendre grâce à Dieu ensemble et porter dans la prière nos frères et soeurs qui ont moins de "chance" que nous.
  • Afficher tous les 76 commentaires