Faut-il aller au culte le dimanche ?

Faut-il aller au culte le dimanche ?

Faut-il se réunir pour rendre un culte hebdomadaire à Dieu ?
Est-ce obligatoirement le dimanche ?

C'est quoi, un culte ?

Je vous encourage donc, frères et soeurs, par les compassions de Dieu, à offrir votre corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu. Ce sera de votre part un culte raisonnable.
Romains 12.1

Rendre un culte à Dieu, c'est répondre à Celui qui nous fait grâce. De multiples manières, c'est sans cesse lui re-consacrer notre vie, l'écouter, lui parler et apprendre à toujours mieux le connaître et à lui obéir.

La pratique des premiers chrétiens

Que faire donc, frères ? Lorsque vous vous assemblez, les uns ou les autres parmi vous ont-ils un cantique, une instruction, une révélation, une langue, une interprétation, que tout se fasse pour l'édification.
1 Corinthiens 14.26

Les premiers chrétiens se rassemblaient pour célébrer Dieu, recevoir l'enseignement des apôtres, prier et participer au repas du Seigneur. Ils le faisaient d'abord dans les maisons privées (1 Corinthiens 16.19) puis dans de plus grands édifices comme des bâtiments publics, et, lorsque le christianisme fut institué comme religion officielle, dans des églises construites tout exprès. 

De tout temps, le culte a été un des piliers fondamentaux de l'Eglise. Célébrer Dieu et grandir ensemble fait partie de la vie du Corps de Christ.

Quel jour ?

Le premier jour de la semaine, nous étions réunis pour rompre le pain. Paul, qui devait partir le lendemain, s'entretenait avec les disciples, et il prolongea son discours jusqu'à minuit.
Actes 20.7

Que chacun de vous, le premier jour de la semaine, mette à part chez lui ce qu'il pourra, selon sa prospérité, afin qu'on n'attende pas mon arrivée pour recueillir les dons.
1 Corinthiens 16.2

Les chrétiens se réunissaient le premier jour de la semaine pour fêter la résurrection du Christ. Ils lui donnèrent bientôt le nom de jour du Seigneur (dies dominica ou dies dominicus), inspiré d'Apocalypse 1.10, qui, en français, a donné le mot dimanche.

Certaines sources indiquent que des chrétiens fêtaient le repas du Seigneur le samedi soir. Cette célébration fut repoussée au dimanche lorsque, sous l'empereur Trajan, les réunions du soir furent interdites.

Dès 321, le jour de congé du dimanche imposé par l'empereur Constantin facilita la participation au culte.

Aujourd'hui, certaines Eglises sont très à cheval sur le jour à réserver au culte ou à la messe. D'autres privilégient l'événement plutôt que le moment. Certaines célébrations ont alors lieu le samedi soir ou, ici ou là, un soir de semaine pour rester en lien avec une partie de la population qui préfère garder le dimanche pour toutes sortes d'autres activités.

Le culte personnel est important. Est-ce juste de le célébrer ensemble ?

Veillons les uns sur les autres pour nous inciter à l'amour et à de belles oeuvres.  N'abandonnons pas notre assemblée, comme certains en ont l'habitude, mais encourageons-nous mutuellement. Faites cela d'autant plus que vous voyez s'approcher le jour.
Hébreux 10.24-25

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

74 commentaires