Faut-il prier pour Jérusalem ?

Faut-il prier pour Jérusalem ?

Question d'un Internaute :

"Un membre de mon église déclare qu'il ne faut pas prier pour Jérusalem, sous prétexte qu'ils sont déjà sauvés. Car Jésus les appelle le peuple élu. Doit on prier pour Jérusalem ?"

Recommandez au "membre de votre église" d'étudier attentivement ce que Paul dit du peuple élu dans Rom 9.1-5 et Rom 10.1-13. Il verra que "élu" ne veut pas dire "sauvé".

Dieu s'est choisi un échantillon d'humanité, le peuple d'Israël, ou peuple élu. Il lui a donné ce qu'il y avait de meilleur en matière de Loi. Un peu comme si on voulait voir la fertilité d'un champ en n'ensemençant qu'un petit lopin, qui représenterait le champ tout entier.

Dieu connaissait le résultat, mais il fallait que cette expérience prouve à l'homme son incapacité à observer la Loi, et la nécessité pour lui d'avoir un Sauveur. C'est ce que dit Paul :

"Ainsi la loi a été comme un pédagogue pour nous conduire à Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi. La foi étant venue, nous ne sommes plus sous ce pédagogue. Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus-Christ ; vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ. Il n'y a plus ni Juif ni Grec, il n'y a plus ni esclave ni libre, il n'y a plus ni homme ni femme ; car tous vous êtes un en Jésus-Christ. Et si vous êtes à Christ, vous êtes donc la postérité d'Abraham, héritiers selon la promesse." (Gal 3.24-29)

Quant à Jérusalem, posons la question inverse : Pourquoi ne prierait-on pas pour Jérusalem, sachant que cette ville a un rôle primordial à jouer dans les temps de la fin ? Il est écrit, dans le Psaume 122.6-9 :

"Demandez la paix de Jérusalem. Que ceux qui t'aiment jouissent du repos ! Que la paix soit dans tes murs, et la tranquillité dans tes palais ! À cause de mes frères et de mes amis, je désire la paix dans ton sein ; À cause de la maison de l'Éternel, notre Dieu, je fais des vœux pour ton bonheur."

Certains objecteront peut-être que cela concerne l'Ancienne Alliance, et que rien dans le Nouveau Testament ne nous invite à prier spécialement pour Jérusalem. Mais rien ne nous empêche non plus d'inclure Jérusalem dans notre intercession !



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire