Fondamentaliste et fier de l'être !

Fondamentaliste et fier de l'être !
Cher Pasteur,

Dans l'éducation que j'ai reçue, il y avait la notion d'ordre : "Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place". Ce n'est peut-être pas le reflet de ma table de travail, qui serait plutôt le type parfait du désordre organisé, mais cela mis à part, je dois avouer que j'aime l'ordre. C'est pour cela qu'il y a quelque temps, j'ai orné les murs de mon bureau d'une série d'étagères pour mes vidéocassettes et mes livres. Cependant, ma vidéothèque a subi, au cours des années, une certaine inflation, et même sur des étagères, il est pas toujours facile de trouver ce qu'on cherche. J'ai donc attribué un code spécifique à chaque vidéocassette, et à l'aide de mon ordinateur, je me suis constitué un catalogue bien pratique. Je n'ai pas encore pu faire cela pour mes livres, qui sont beaucoup plus nombreux, mais cela viendra peut-être un jour, si Dieu me donne de vivre jusqu'à cent dix ans !

L'être humain, c'est bien connu, aime faire des classifications. Je n'en veux pour preuve que la surabondance des suffixes "isme" et "iste" dans les domaines philosophique et religieux. Ils pullulent littéralement. L'un de ces termes en "isme", bien que mal compris, occupe depuis un certain temps le devant de la scène. J'ai nommé le fondamentalisme.

On allie allègrement aujourd'hui ce vocable à un autre "isme", le terrorisme. Il a, de ce fait, acquis une connotation extrêmement péjorative. Et il se pourrait fort bien que certains aient réagi négativement à la lecture du titre de cet article !

Pourtant, "fondamentalisme" vient tout simplement de fondamental, qui se rattache au fondement. En ce qui concerne le monde chrétien, le fondamentalisme se caractérise par un retour aux sources fondamentales de la Bible, considérée comme littéralement inspirée, et devant être comprise comme telle. Il s'oppose vigoureusement à une certaine théologie libérale qui évacue de l'Écriture tout le miraculeux, le reléguant au niveau des mythes. Les différents auteurs de cette "mythologie biblique", n'ayant pas accès à nos connaissances scientifiques actuelles, auraient laissé parler leur imagination, nous laissant, dans le meilleur des cas, de simples allégories. Ces théologiens libéraux se plaisent à affirmer que la Bible n'est pas la parole de Dieu, mais que la parole de Dieu est dans la Bible !

Puisque nous sommes dans les "ismes", disons que ce libéralisme a une origine très lointaine, ayant été inventé par un certain serpent (allégorie ?), dans un certain jardin (mythe ?) :

"Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que l'Éternel Dieu avait faits. Il dit à la femme : Dieu a-t-il réellement dit : Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin ?" (Gen 3.1)

Depuis ce jour, des libéraux de tout poil n'ont cessé de répéter : "Dieu a-t-il réellement dit ?", pour leur propre ruine, et celle de ceux qui les écoutent (2Pi 3.16 ; 2Tim 2.14). Ce que Jésus disait autrefois des pharisiens s'applique aujourd'hui parfaitement à eux :

"Laissez-les : ce sont des aveugles qui conduisent des aveugles ; si un aveugle conduit un aveugle, ils tomberont tous deux dans une fosse." (Matt 15.14)

Pour ma part je veux dire avec Ésaïe :

"À la loi et au témoignage ! Si l'on ne parle pas ainsi, il n'y aura point d'aurore pour le peuple." (És 8.20)

Oui, je suis fondamentaliste, et fier de l'être !



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire
  • Laurence Il y a 10 années, 11 mois

    Un grand AMEN à notre frère Monsieur Guillaume. Et merci pour tous vos textes qui nous encouragent tous à demander l'Esprit de Vérité et d'Amour pour ne pas tomber dans les subtils et nombreux pièges proposés à notre époque. Bien fraternelles salutations.