Hey ma sœur, fais-tu la différence ?

Hey ma sœur, fais-tu la différence ?

Je suis une provinciale ! Quand il y a trop de monde, trop de routes et surtout d'autoroutes, trop de gens, trop de bruit, trop de pollution ... je ne me sens pas tout à fait chez moi. Mais j'aime bien observer les gens et les situations, surtout quand elles sont touchantes ou par moments surprenantes, voire même invraisemblables, à mes yeux …

Il y a quelques mois j'étais Gare d'Austerlitz à Paris, autrement dit la plus petite gare de la capitale. J'étais assise et j'attendais mon train. Tout d'un coup je vois arriver de loin sur ma droite, devinez qui ? Michael Jackson en personne ! Je ne suis vraiment pas très calée en histoire de people mais là j'étais absolument certaine : il était mort et bien mort. Et pourtant l'homme avait la même silhouette, la coiffure, le manteau, les bottes, la démarche ...

J'avais déjà vu à l'hôpital psychiatrique un homme qui se prenait pour un chanteur très connu et qui déambulait toute la journée en chantant à tue-tête « ses » chansons. Alors j'ai juste suivi l'homme du regard. Puis j'ai aperçu un retraité qui faisait la même chose.

Au risque de vous étonner, ce qui m'a le plus marquée dans cette histoire, c'est que hormis ce retraité et moi, personne ne s'intéressait à ce personnage. Même en imaginant que l'homme était un habitué des lieux, comme nous étions dans une gare, tous les passagers en présence, eux ne l'étaient sûrement pas. Donc ils auraient du remarquer ce qui se passait, ou pour le moins jeter un coup d'oeil.

Je savais que nous vivions dans une civilisation du chacun pour soi, mais là j'étais littéralement sidérée. Je reconnais que mes concitoyens m'ont fait peur, de par leur totale indifférence. Ils m'ont aussi interpellée sans le savoir :

Et toi, la chrétienne convaincue,
est-ce que tu fais vraiment la différence ??


Alors ma sœur, je t'interpelle aussi : Sors de ta bulle ! Ne t'habitue pas au n'importe quoi, à l'invraisemblable, à l'injuste … Si tu peux faire la différence : fais-le ! Ne te laisse pas phagocyter par l'atmosphère et les normes ambiantes, elles sont rarement en accord avec ta foi.


Si vous aimez ceux qui vous aiment,
quelle récompense méritez-vous ?
Les publicains aussi n'agissent-ils pas de même ?
Et si vous saluez seulement vos frères,
que faites-vous d'extraordinaire ?
Les païens aussi n'agissent-ils pas de même ?


Matthieu 5:46-47



PS : Et si un jour tu vois passer un « people », réfléchis bien avant de te précipiter pour lui demander un autographe !!!

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Retranscrit par les mains d’Elisabeth, ce récit rend la vie des siens dynamique et pétillante. Il nous fait passer des rires aux larmes, des concepts les plus rudimentaires à la philosophie de la vie...

L’ouvrage pourrait s’intituler carpe diem tant Elisabeth, malgré les difficultés traversées et communes à beaucoup d’entre nous, a su puiser de l’espoir dans sa foi, son goût de vivre et ses amis.

Découvrez et procurez-vous le livre "Hors-Piste" en cliquant sur ce lien ! 

10 commentaires
  • Elsa Bénévole du Top Il y a 4 années, 1 mois

    Oui Elisabeth tu as raison. Ne nous laissons pas phagocyter par l'atmosphère et les normes ambiantes qui sont belle et bien rarement en accord avec notre foi.
  • Lorette ASSI Il y a 4 années, 5 mois

    C'est très intéressant, Ce récit nous interpelle, que l'amour du prochain doit être, au centre de notre vie chrétienne, "Aimez vous les uns et aux autres, comme je vous ai aimé. Car l'amour est plus que tout ! Que l'Eternel nous aide être amour pour son prochain. Soyez bénis. Amen !
  • Jean-michel Roger Bénévole du Top Il y a 7 années, 10 mois

    Je pense, Élisabeth, que ce conseil est aussi valable pour les frères. Nous devons être des lumières, c'est à dire être visibles pour ceux qui marchent dans les ténèbres du dehors. Une clef nous est donnée par l'évangile de Jean "Je vous donne un commandement nouveau : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres". Que Dieu vous garde.
  • Afficher tous les 10 commentaires