Il y a danger à l'horizon dans le monde du travail

Il y a danger à l'horizon dans le monde du travail

Imaginez un peu la difficulté que vous auriez à trouver des salariés pour votre nouvelle entreprise, si vous découvriez que 6 personnes sur les 10 que vous aviez embauchées n’étaient pas dignes de confiance.

Ce cauchemar pourrait bien devenir une réalité dans le milieu du travail si l’on en croit une étude réalisée par l’Institut d’Ethique Josephson. Cette étude a été menée auprès de 36.122 élèves du secondaire, aux Etats-Unis, et elle met en lumière le fait que 61% de ces jeunes avaient triché dans un examen durant la dernière année; que 39% avaient menti pour économiser de l’argent et que 28% avaient volé un article ou de l’argent dans un magasin.

Ces élèves constituent notre prochaine génération de leaders. Leurs futurs employeurs doivent faire bien attention au risque potentiel que les individus qui font partie de cette génération rebelle constituent vis à vis de leur culture d’entreprise. C’est faire preuve d’un grand manque de réalisme que de présumer que la malhonnêteté qui prévaut dans de nombreuses institutions scolaires va soudain disparaître, comme par enchantement, dès que ces jeunes gens vont intégrer le monde du travail. 

L’étude Josephson souligne que seulement 2% des tricheurs et des menteurs se font attraper et que la moitié d’entre eux uniquement font l’objet d’une forme quelconque de punition ou de mesure disciplinaire. On peut raisonnablement en conclure que les 98% restants n’ont aucune raison de croire que la mauvaise conduite est inacceptable sur le plan éthique.

Etant donné que ces jeunes gens n’ont pas été forcés de faire face aux conséquences de leur conduite malhonnête et non éthique, la probabilité qu’ils recommencent à tricher d’une manière ou d’une autre est très élevée. Ils assument tout simplement que leur mauvais comportement continuera de ne pas être détecté. Quelques uns, en fait, deviendront encore plus téméraires et seront prêts à prendre de plus gros risques – tout cela pour atteindre leurs objectifs égoïstes, même si de telles actions compromettent les entreprises pour lesquelles ils travaillent.

A cause de cette réalité du monde du travail qui se dessine, nous devrons relever des défis importants au niveau du recrutement. Il deviendra crucial de pouvoir détecter les qualités et les caractères de loyauté parmi les candidats à un poste, si vous désirez bâtir un environnement de travail qui est basé sur l’intégrité et des normes éthiques élevées. Choisir les bonnes personnes deviendra tout un art, mais l’effort supplémentaire que cela représentera vaudra largement la peine et rapportera bien plus à l’entreprise à long terme, dans un environnement des affaires hautement concurrentiel. 

Dans Exode 18, Jethro donna de sages conseils à son gendre Moïse, au sujet du genre de personnes qu’il devrait embaucher: “Choisis parmi tout le peuple des hommes capables, craignant Dieu, des hommes intègres, ennemis de la cupidité; établis-les sur eux comme chefs de mille, chefs de cent, chefs de cinquante et chefs de dix»

Ce qui est le plus difficile, quand on veut mettre ces conseils en pratique, c’est d’arriver à déterminer quels sont les individus qui satisferont à ces critères. Cependant, le fait de savoir à l’avance les qualités que l’on doit rechercher, cela aide beaucoup. Nous voulons tous des hommes et des femmes «capables» comme collaborateurs, des individus qui acceptent des normes morales et éthiques supérieures à eux-mêmes. Nous voulons des gens qui veulent réussir et exceller, mais sans qu’ils aient recours à des pratiques malhonnêtes en vue d’atteindre leurs objectifs.

Si vous êtes à un poste qui vous amène à embaucher des jeunes gens, je vous recommande de suivre les conseils de Jethro. Si vous faites cela, vous aurez de bien plus grandes chances de recruter ceux qui font partie des 39% qui sont dignes de confiance plutôt que ceux qui figurent parmi les 61 autres % qui finiront par vous coûter cher à cause de leur malhonnêteté et de leurs traits de caractère non éthiques.



© MANNE DU LUNDI est un article hebdomadaire de CBMC INTERNATIONAL, un ministère évangélique à but non lucratif qui a pour objet de servir les gens d’affaires et les professionnels qui veulent suivre Jésus, de présenter Jésus-Christ en tant que Seigneur et Sauveur auprès des autres gens d’affaires et professionnels.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

0 commentaire