Insignifiante mais...

Il y en aura toujours quelques unes pour se surestimer, par orgueil. Mais, d'une manière générale, nous nous déprécions, ne sachant pas nous estimer à notre juste valeur. Je ne sais pas quelle opinion vous avez de vous-mêmes, mais il est bon de connaître l'avis de Dieu, son appréciation à notre sujet.


Cette semaine nous lisons : 1Corinthiens 1.26-31


Seigneur, je suis insignifiante mais tu m'as aimée d'un amour significatif - ton pardon immérité - en m'offrant le plus beau des cadeaux, Jésus, ton fils bien-aimé ! C'est lui qui est mort pour moi, à la croix, pour pardonner tous mes péchés. Éphésiens 2.4-5 ; 1Jean 4.9-10

Seigneur, je suis insignifiante mais tu m'as signifié que - devenue ta fille bien-aimée - tu m'accordes le privilège de t'appeler Père. Ma position d'enfant de Dieu me donne de l'assurance pour venir, chaque jour, me blottir dans tes bras paternels, en toute simplicité. 1Jean 3.1

Seigneur, je suis insignifiante mais tu as donné une signification - ma raison de vivre - à mon existence. Si je te perds, je perds tout. Mon trésor le plus précieux, c'est toi, qui m'accordes une valeur inestimable ! Philippiens 1.21 ; 3.7-8

Seigneur, je suis insignifiante mais tu as mis ton signe - le sceau de ton Esprit - sur mon cœur. La marque divine, ta présence sainte et permanente, est la preuve que je t'appartiens. Romains 8.14-15 ; 2Corinthiens 1.22

Seigneur, je suis insignifiante mais j'ai reçu l'insigne honneur - que seul le Roi des rois peut accorder - de devenir princesse, cohéritière de Christ. Je n'ai rien à mendier ni à revendiquer, je possède tout. Je suis pleinement comblée, car j'ai tout pleinement en Jésus ! Romains 8.17 ; Colossiens 2.10

Seigneur, je suis insignifiante mais tu m'as assigné - c'est toi qui l'as voulu - la fonction d'ambassadrice de ton royaume. Je suis dépositaire du plus merveilleux des messages : celui de la réconciliation avec Dieu, par le Christ. 2Corinthiens 5.19-20

Seigneur, je suis insignifiante mais à ton signal - au son de la trompette - j'entrerai dans ton ciel de gloire. J'attends ce jour béni où je connaîtrai comme j'ai été connue. Après les larmes et les combats de cette terre, je verrai mon Sauveur face à face, dans sa maison. Quelle joie, quelle félicité ! 1Thessaloniciens 4.16-17 ; 1Jean 3.2


Ma prière : Seigneur, mon cœur est plein de reconnaissance, car je suis si importante à tes yeux. Je déborde de joie quand je réalise toute ta bonté pour donner de la valeur au petit vase que je suis. Quand tu as touché la poussière, tu lui as communiquée la vie, créant l'être humain. Et moi, si petite, tu me donnes une valeur éternelle, et m'accorderas une demeure, pour l'éternité, dans ta maison.


Verset Clé : 1Corinthiens 1.28 : "Dieu a porté son choix sur ce qui n’a aucune noblesse et que le monde méprise, sur ce qui est considéré comme insignifiant, pour réduire à néant ce que le monde estime important."



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

5 commentaires
  • Claude Calu Il y a 5 années, 8 mois

    Insignifiante mais tu m'accordes une valeur éternelle par Jésus Christ ton bien aimé Fils . Merci Père !!!
  • dimah20 Il y a 5 années, 8 mois

    exact ! dieu vous bénisse .
  • MUMUCINDY Il y a 6 années, 1 mois

    Oui maintenant nous savons ce que nous valons à Ses Yeux ! Magnifique. Toute la terre peut bien se liguer contre nous, notre richesse n'est pas de ce monde, dans les trésors ou la considération, ni la reconnaissance car les gens sont ingrats mais vos vrais amis connaissent votre vraie valeur, et surtout Celui qui vous a appris combien vous comptez ^pour Lui. Nous avons le passeport pour le plus beau voyage : celui de cette terre vers le Royaume Céleste dans un corps parfait, et un bonheur parfait. Jésus nous attend au bout du chemin car Il a gardé une place pour notre nom inscrit dans le Livre de Vie, garant d'une place dans l'une de ses demeures éternelles et c'est en joie que nous vivrons éternellement pour faire des milliers de choses avec notre Sauveur que nous verrons éternellement, et de près., dans toute sa Splendeur. Cette vie de combats de tous les jours ne vaut-elle pas la peine d'être ''domptée'' pour persévérer jusqu'au bout et gagner cette couronne de vie ?? Cela ne vaut-il pas le coup ? Franchement, mais il faut foncer dans cette perspective, oui je vis, je souffre, mais j'ai aussi une joie et une valeur que certains reconnaissent et que mon Dieu m'a donnée par grâce, mais c'est pour une bonne cause, notre bien-être éternel dans Son Amour.
  • Afficher tous les 5 commentaires