Irritations : stop !!!

Irritations : stop !!!

Quel vaste sujet, n'est ce pas ?

En ce qui me concerne, je dois avouer que beaucoup de choses m'irritent …

Je ne peux absolument pas supporter que quelqu'un mange une pomme à côté de moi. Sans parler de ceux qui aiment croquer leur glaçon - ou pire, qui mâchent du chewing-gum en faisant péter leurs bulles. "Le chewing-gum... c'est pour les vaches", disait ma mère. Et je préfère laisser de côté ceux qui parlent avec la bouche pleine, ceux qui lèchent leur couteau, ou encore mes bien aimés français qui trempent leur croissant dans leur café. 

Mon éducation joue sans doute un rôle important dans mes dispositions envers certaines pratiques.

Bon, ça c'était ce qui concerne les irritations de premier niveau. Maintenant, passons aux choses sérieuses. J'imagine que je ne vous surprendrai pas si je vous dis que je peux être irritée par certaines personnes. 

Justement, il y a une semaine, j'étais dans une réunion et je cherchais à me rappeler quelles étaient les règles d'or de l'écoute : Ah, oui, c'est ça, il faut pencher la tête, la hocher de temps en temps, faire un peu de bruit pour signaler qu'on écoute, garder le contact avec les yeux... bref, j'étais en train de faire tout sauf écouter. Oui, c'est vraiment difficile d'être en compagnie de ceux qui monopolisent la conversation, qui ramènent tout à eux-mêmes, et qui sont souvent hors sujet ; sans compter que, la plupart du temps, ce qu'ils disent en 15 minutes aurait pu n’en prendre que 5.  

Il y a une dame dans notre atelier de peinture qui nous informe chaque fois de ce qu'elle a mangé à midi. Je n'ai jamais compris pourquoi j'avais besoin d'entendre son menu : quatre feuilles de laitue (pas deux ou cinq), une tomate coupée en rondelles (je me suis retenue de demander en combien de rondelles) et un yaourt périmé. Et son téléphone qui ne cesse de sonner. Je connais tous ses itinéraires pour les prochaines semaines. J'avoue qu'elle m'irrite ; et pas qu'un peu... 

Dernière confession : j'évite de demander à certaines personnes comment elles vont, par peur d'un bulletin de santé qui va durer 20 minutes. 

Sharmion, tu te dis chrétienne ? 
Oui, mais soyez patients, Dieu n'a pas encore fini avec moi.

Figurez-vous, je sais que je ne suis pas seule. Ce n'est bien entendu pas une excuse, juste un réconfort. Mon premier pasteur, un grand sage maintenant à la retraite, nous a raconté un jour son expérience avec quelqu'un qui l'irritait. La personne en question ne disait pas de calomnies, mais il parlait beaucoup et gaspillait pas mal du temps des uns et des autres. Il avait aussi tendance à critiquer systématiquement toutes les solutions proposées par la direction de l'église. Notre pasteur s'est donc mis à prier que Dieu trouve une autre église pour cette brebis. Comme vous l'avez sans doute expérimenté, Dieu ne répond pas toujours à nos prières comme nous le voulons, nous. En tout cas, ce qui est sûr, c'est qu'Il répond. Et Sa réponse à notre pasteur fut d'envoyer deux autres brebis qui ressemblaient comme deux gouttes d'eau à la première. 

Une autre fois, suite à notre déménagement, notre nouveau pasteur a connu des difficultés avec une personne et il a fait le même genre de prière. Cette fois-là cette personne a quitté l'assemblée peu après. 

La grande différence entre les deux scénarios, c'est que dans le premier cas, le pasteur était irrité par cet homme et – comme il l'a admis lui-même – il avait des leçons à apprendre en tant que berger ; quant au deuxième cas, c'est l'église qui était blessée par cette personne. 

Ce qui nous montre que Dieu sait bien ce qu'Il fait. 

Vous savez quoi ? Il ne m'est jamais venu à l'idée que je pourrais être irritante. Jamais ! Une belle chanson d'Enzo - qui s'intitule « Juste Quelqu'un de Bien » - me convenait parfaitement.

Donc moi aussi, j'avais des leçons à tirer de cette réunion l'autre jour. Les prédications des dimanches qui ont suivi étaient pour moi. Souvent, les irritations sont comme des abeilles qui tournent autour de la table en été : quand on n'en peut plus, on réagit et on n'est pas vraiment gentil.

« Ne cherche pas querelle à quelqu'un sans raison, alors qu'il ne t'a fait aucun mal. »

J'ai appris que mes irritations m'empêchaient de grandir dans le fruit de l'Esprit, surtout en ce qui concerne la patience. Et que le fait de ne pas grandir dans le fruit de l'esprit m'empêche également de connaître toujours mieux Jésus.

J'avais besoin de changer ma façon de voir ceux qui m'irritaient, et de prier pour ces changements en moi. Cela m'a beaucoup aidé à poser des gestes sincères, aimants et ne pas tout simplement faire semblant d'écouter. Je sais que Dieu est fidèle et qu'Il répond à
cette sorte de prière. Je Le remercie de tout cœur, en sachant qu'en fin de compte Il me met sur le chemin pour devenir progressivement « quelqu'un de bien ».

Quant aux chewing-gums, aux glaçons, etc... hélas, je n'ai pas de vraies solutions à donner. Auriez-vous des idées pour moi ?

                                                                    Love,



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

30 commentaires
  • elrod Il y a 1 mois

    Je suis également dans une phase où je ne supporte plus un membre de la famille. J'ai prié Dieu, je l'ai supplié de m'aider, et même pas 2 minutes après, je tombe sur ce partage. Merci Seigneur car je crois que Tu vas faire sortir quelque chose de bon, d'agréable et je dirais même de merveilleux face à la situation à laquelle je me trouve. Merci Seigneur, et merci Sharmion
  • Danavadee Il y a 1 mois, 4 semaines

    J'avoue que souvent je me mets en colère pour des choses inutiles. Merci infiniment pour cette revelation que c'est pas l'autre personne qu'on doit changer mais nous même d'abord. Toutefois c'est pas facile. Mais je sais, rien est impossible à notre Seignuer bien aimé. Je sais que par sa grâce j'arriverai à mieux gerer les choses. Je voulais juste vous dire que quand vous vous sentez irrité de simplement penser aux choses merveilleuses que Jésus a déjà accompli pour vous et vous pouvez gerer les choses mieux.
    • Sharmion Il y a 1 mois, 3 semaines

      Merci Danavadee pour votre contribution. Sympa de votre part. Une prière SOS peut être utile aussi.
  • N Il y a 2 mois

    Nous sommes probablement tous irritants parfois ! Que le Seigneur opère en nous le changement qui convient. Soyez bénis !
  • Afficher tous les 30 commentaires