Jahbets et la bénédiction de Dieu

Jahbets et la bénédiction de Dieu
" Jahbets fut plus honoré que ses frères ; et sa mère l'avait appelé du nom de Jahbets, disant : je l'ai enfanté avec douleur. Et Jahbets invoqua le Dieu d'Israël, disant : si tu me bénissais abondamment, et si tu étendais mes limites, et si ta main était avec moi, et si tu me mettais à l'abri du mal, en sorte que je fusse sans douleur ! Et Dieu fit arriver ce qu'il avait demandé ". 1 Chroniques 4 9-10

La mère de Jahbets avait beaucoup souffert pour mettre son fils au monde, et l'avait affublé de ce nom qui signifie : " douleur " ou " il cause de la souffrance ". Vous rendez-vous compte de ce que porter un tel nom pouvait représenter pour cet enfant, puis pour cet homme ?

Ce nom lui rappelait ce que sa naissance avait coûté à sa mère et peut-être entraînait-il en lui un profond sentiment de culpabilité. Jahbets pouvait penser que, par voie de conséquence, la souffrance et la douleur seraient sa part durant toutes sa vie et qu'il en causerait encore à d'autres.

Il se tourne alors avec foi vers le Dieu d'Israël, celui qui, seul, peut le délivrer de cette sinistre perspective. Il n'hésite pas à demander le maximum pour que Dieu écarte la douleur dont il porte le nom. Et, se défiant de lui-même pour se garder du mal, il anticipe dans ses demandes ce que le Seigneur enseignera à ses disciples : " Délivre-nous du mal " (Matt. 6.13). Dieu l'exauce, et " Jahbets fut plus honoré que ses frères " (v.9).

Les bénédictions que Jahbets demandait concernaient des choses terrestres. Nous savons bien que Dieu nous a promis des bénédictions plus élevées. Nous pouvons donc prononcer la prière de cet homme en pensant à notre vie chrétienne avec le but final que nous n'ayons jamais à supporter la douleur de déshonorer le Seigneur.

Adressons-la de tout notre coeur à Dieu, ne nous contentant pas d'une vie chrétienne médiocre, mais cherchant au contraire la bénédiction d'une vie bien remplie pour le Seigneur.

Ne minimisons pas la richesse de ce que Dieu veut nous donner ! Croyons fermement que Dieu veut nous bénir et " qu'il peut faire infiniment plus que tout ce que nous demandons ou pensons " (Ephésiens 3.20).
Plus nous accordons foi aux promesses de Dieu, plus nous honorons celui qui, dans sa grâce, nous les a faites.

Extrait de la revue " Plaire au Seigneur à tous égards "

En partenariat avec www.famillejetaime.com



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

13 commentaires