J’ai du temps pour Dieu

J’ai du temps pour Dieu

 Méditons un instant sur la portée de chaque mot de cette phrase :

J’ai du temps pour Dieu : JE, moi, c’est ma décision, ça ne dépend pas que des éléments extérieurs, JE peux choisir ce que JE fais de mes 24 heures… alors pour Dieu, qui me traite en enfant unique et précieux : ai-je du temps ?
J’AI du temps pour Dieu : j’ai, du verbe avoir au présent continu, ce n’est pas du conditionnel … pour Dieu, qui m’a façonné, dont l’amour ne change pas, qui a gravé mon nom dans Sa main et dans Son cœur : ai-je du temps ?
J’ai DU TEMPS pour Dieu : j’ai de l’amour pour Dieu, j’ai des prières à lui présenter, des louanges à faire monter, des remerciements à lui adresser, deux heures chaque dimanche à consacrer au culte… mais lui, Il veut ce que j’ai de plus précieux dans ce Monde : mon temps … Pour Dieu, qui est présent à chaque instant, à chaque fois que je crie à Lui : ai-je du temps ?
J’ai du temps POUR Dieu : j’ai du temps pour le travail, les loisirs, pour la télé, pour internet, pour aller faire du sport… mais pour Dieu, qui jamais ne dort et veille sans cesse sur moi : ai-je du temps ?
J’ai du temps pour DIEU : j’ai du temps pour ma famille, mes amis, mes collègues, mes voisins… mais pour Dieu, qui a sacrifié son fils unique pour que je sois racheté, qui a créé le ciel et la terre, qui m’arrache des grandes eaux pour me mettre au large quand vient la tempête : ai-je du temps ?
Bien sûr, passer du temps avec Dieu, dans la journée, par ci - par là, puis le soir, pour « débriefer», tout cela est agréable à Dieu. Mais Dieu ouvre nos yeux chaque matin. C’est un cadeau. Et je pense qu’Il a hâte que nous nous réveillions pour pouvoir passer du temps avec nous. Il cherche notre présence. Oui, Il cherche notre présence ! Lui, le Dieu des dieux, le Rois des rois, le Seigneur des seigneurs, il cherche « notre » présence ; à nous, petit être humain parmi des milliards, minuscule poussière dans l’immensité de Sa création.

Commençons par nous lever plus tôt : un quart d’heure, une demi-heure. Certains pensent peut-être « Mais je vais manquer de sommeil ! »… Alors, couchons-nous plus tôt ! Un quart d’heure, une demi-heure.
Oui, levons-nous plus tôt : pour prendre le temps de Le rencontrer, pour entrer en contact avec Lui et pour communier avec Lui.

Nous formons tous le souhait de bien commencer notre journée ? Et nous sommes heureux de ce que « Les bontés de Dieu se renouvellent chaque matin. » Jérémie 3 : 22
Pourquoi, alors, ne pas prendre le temps d’écouter ce qu’Il a à déposer sur notre cœur, en lisant la Parole qui guidera nos pas tout au long de la journée ? Commençons la journée en entrant pleinement dans sa douce et réconfortante présence. Mettons-nous en marche avec assurance, avec joie, avec sérénité… La manne se ramasse avant le lever du soleil (Exode 16 : 14-21). Tous ceux qui veulent manger la nourriture du Seigneur doivent se lever tôt.
Je décide d'avoir du temps pour Dieu dès maintenant !

(Inspiré de la préface du livre « Du temps pour Dieu », de Reinhold Ruthe, éditions Empreinte Temps Présent)

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

📚 Un livre exceptionnel !

Nous avons réuni dans un livre, rien que pour vous, les 100 meilleures "Pensées du Jour" du Top !
Pour quelques jours encore, le tarif de ce très beau livre est réduit pour vous permettre de le découvrir et de l'offrir à vos amis.
Plus d’infos en cliquant ici !

14 commentaires