J'en ai mare d'être une bonne poire!

J'en ai mare d'être une bonne poire!
" La vengeance est un plat qui se mange froid "
" oeil pour oeil, dent pour dent "
" j'en ai marre d'être une bonne poire "

Autant de petites phrases " vengeresses " que chacun peut prononcer. Bien sûr la plupart du temps cela n'a pas de graves conséquences, quoique.

Souvenons-nous du petit dernier à l'école qui se fait toujours taper par le plus grand.
" Défends-toi, ne te laisse pas faire ", incitation à la vengeance ?
Nos enfants et nous même vivons des situations tant dans la vie scolaire, que familiale, que sociale ou nous sommes amenés à prendre certaines positions, à quel moment y a-t-il vengeance ou non ?

Dans le monde ou nous vivons certaines notions peuvent paraître floues, voir dépassées : bien/mal, tolérance, pardon, respect de l'autre dans sa différence, dans sa douleur. L'absence de ces notions justifie des comportements comme la vengeance.

" Je me venge parce qu'il  m'a fait mal physiquement ou psychologiquement "
" Je me venge parce que je suis un sanguin et que sous le coup de la colère je ne me contrôle plus "
" Je me venge parce que je ne veux pas passer pour un lâche "
" Je me venge parce que j'ai mal "

La vengeance prend diverses formes et il n'est pas toujours facile de la situer pour nos enfants (petits ou grands). Je crois que le fait de se venger, peut-être le signe extérieur d'un mal être intérieur, justifié ou pas.

Dans l'ancien testament Dieu nous est décrit quelque fois comme un Dieu vengeur, oui mais dans le nouveau testament Jésus tend l'autre joue et nous enseigne à pardonner et à " aimer les autres comme soi-même " .

Le choix d'être Chrétien nous entraîne à pouvoir mettre Dieu " dans le coup " dans toutes nos situations !

Nous pouvons enseigner nos enfants en leur parlant des injustices que Jésus a subit en allant à la croix pour moi. Aujourd'hui vivant, il  s'occupe de mon histoire.

" Notre père qui est au cieux
Pardonnes nous nos offenses,
comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés... "

La solution à la vengeance n'est-elle pas le pardon ? Quand nous entrons dans cette démarche nous voyons l'oeuvre de Dieu se faire en nous. Attention suivant les situations vécues cela peu demander du temps, de la patience et de la persévérance.
Ayant la vie de Dieu en nous, les fruits de l'Esprit sont à notre portée " amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, douceur, maîtrise de soi... " Galates5-22

Nous avons là une ligne de conduite à partager avec nos enfants, même si quelque fois ils ne prennent pas le même chemin que nous.

en partenariat avec : www.famillejetaime.com


Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

1 commentaire
  • croixdeviebleue Il y a 10 années, 7 mois

    J'ai subit tant d'injustices depuis toujours que j'ai bien souvent songé à la vengeance, surtout depuis mon licenciement du mois de mars ou un résponsable de l'entreprise a voulu casser la figure à mon mari lorsque je ramenais mes affaires, mais j'ai refusé que mon mari vienne avec moi pour éviter des dégats et moi-meme n'ai rien dit de plus.Je sais simplement que lorsque l'on "seme, on récolte" et c'est le Seigneur qui s'en charge(j'en ai eu des preuves)On m'a trés souvent dit que j'étais gentille et serviable; mais d'une façon méchante.Je crois qu'il faut se défendre mais pas se venger.