Jésus est-il venu dans le monde pour lutter contre la pauvreté ?

Jésus est-il venu dans le monde pour lutter contre la pauvreté ?
Les organisations humanitaires, chrétiennes ou non, parlent souvent de « lutter contre la pauvreté et les injustices ». Quelqu’un a un jour objecté : mais Jésus n’est pas venu dans le monde pour lutter contre la pauvreté ! Le sous-entendu, c’est que si Jésus n’est pas venu pour cela, nous ne devrions pas nous consacrer à cette tâche nous non plus. Qu’en est-il ?
Jésus et les pauvres

Si nous nous tournons vers les Évangiles pour y chercher ce qu’ils ont à nous dire sur le thème « Jésus et les pauvres », que trouvons-nous ?

Relevons quelques éléments.

1. Jésus est venu dans le monde dans des conditions qui le rapprochent des pauvres :
  • Dans une étable, parce qu’il n’y avait pas de place pour lui à l’hôtellerie.
     
  • Dans une famille aux revenus modestes qui a bientôt dû fuir en Egypte sous la menace d’un tyran. Jésus est ainsi devenu un petit immigré. Avec la veuve et l’orphelin, "l’immigrant" est l’une des figures du pauvre dans la Bible.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que Jésus s’est approché des pauvres.

2. Jésus a vécu son ministère dans la proximité avec les exclus :

  • Il fréquentait ceux qui n’étaient pas « fréquentables » ou simplement marginalisés : les pécheurs, mais aussi les prostituées, les lépreux, les gens du peuple, les enfants, les collecteurs d’impôts, etc.
     
  • Il opérait de nombreux miracles en leur faveur

3. L’enseignement de Jésus concernait les pauvres :
  • Il a dit qu’il avait été envoyé pour annoncer la bonne nouvelle aux pauvres (Luc 4.18).
     
  • Son enseignement a abordé des sujets comme l’aumône ou l’amour du prochain dans le besoin.
     
  • Jésus et ses disciples ont certainement mis en pratique cet enseignement (voir Jean 13.29 qui suggère qu’une partie de l’argent du groupe des disciples de Jésus était consacrée aux pauvres).

4. Jésus a dénoncé l’injustice des chefs religieux qui font de longues prières pour l’apparence tout en dévorant les maisons des veuves (Marc 12.40).

Mais :
  • Il ne met pas en place de projets humanitaires ou sociaux
     
  • Il ne se lance pas dans le combat politique
     
  • Ses miracles sont des signes du Royaume qui vient, davantage qu’une sorte d’action sociale
Le combat de Jésus

Pourquoi Jésus est-il venu dans le monde ? Il nous donne lui-même la réponse : « C’est ainsi que le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour beaucoup. » (Matthieu 20.28)

A la croix, Jésus a mené le plus grand de tous les combats et il a vaincu : le diable a été jeté dehors, le voile du temple s’est déchiré pour que tous les pécheurs qui feraient appel au Seigneur – comme le brigand crucifié à ses côtés – aient librement accès à Dieu. Il a acquis la victoire sur la mort et l’avènement futur d’un nouveau ciel et d’une nouvelle terre où la justice habitera.


Sans la victoire de Jésus tous nos combats deviennent futiles… mais avec sa victoire, ils peuvent trouver un sens.

Dans certains cas, aimer veut dire lutter.

Jésus résume ce que Dieu attend de nous dans nos relations avec ceux qu’il place sur notre chemin : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »

Ce commandement doit s’appliquer de manière variée :
- Avec son conjoint
- Avec ses parents
- Avec ses enfants
- Avec les frères et sœurs de l’Église
- Avec ses collègues

Comment s’applique-t-il avec les pauvres ?
- Parfois par l’aumône
- Parfois en s’assurant que les plus faibles sont traités avec justice

Ceux qui se consacrent à ce travail parmi les pauvres se rendent bien compte que la pauvreté est une réalité :
- Mauvaise
- Destructrice
- Hostile


Et alors leur action prend la forme d’un combat.
Et chaque fois que la pauvreté recule, même un peu, c’est une victoire.
Dans certains cas, aimer veut dire lutter… et Jésus est aussi venu dans le monde pour nous apprendre à aimer.

Daniel Hillion - SEL
SEL

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

9 commentaires
  • Pastorpie Il y a 2 années, 3 mois

    Et c'est part ce processus du combat de la prière que nous chrétiens devrions prier sans cesse et pratiquer les bonnes œuvres de la foi en Jésus-Christ. En effet, l'apôtre Pierre nous en exhorte quand il déclare ceci: "*** Comme de bons dispensateurs des diverses grâces de Dieu, que chacun de nous mette au service des autres, le don qu'il a reçu.***" (1 Pierre 4: 10). Que notre Dieu père de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ qui possède les richesses de sa bonté, vous comble de toutes les richesses spirituelles et Que la paix du Christ ressuscité remplisse votre cœur. Amen.
  • Pastorpie Il y a 2 années, 3 mois

    Si je peux me reprendre, la pauvreté est héréditaire de part le péché de désobéissance à la saints volonté d'Elohim. Avant que la pauvreté soit physique, elle l'est spirituellement. Quand Jésus-Christ vint sur terre, il l'affronta depuis même sa naissance dans une étable. En formant son équipe des combattants contre la pauvreté, il porta son choix sur des pêcheurs, un spécimen d'ouvriers qui, au quotidien luttèrent contre la pauvreté. Le combat de la pauvreté commence par le combat spirituel, c'est-à-dire la prière. Et à cet effet, l'apôtre Paul exhortait les chrétiens de l'église chrétienne de Thessalonique de prier sans cesse! 1Thessaloniciens 5: 17)
  • Pastorpie Il y a 2 années, 3 mois

    Genèse 2: 7-25 Au commencement, le mot PAUVRETÉ n'était point dans le concept: création. Ce texte est claire Dieu a formé l'homme(mâle & femelle) et Elohim a même préparé un Éden (un jardin ou un paradis) ou il vivra o
  • Afficher tous les 9 commentaires