Jésus, notre merveilleux canot de sauvetage !

Jésus, notre merveilleux canot de sauvetage ! Jésus, notre merveilleux canot de sauvetage !

Un canot de sauvetage est un bateau, en toile, en bois ou en plastique, conçu pour porter assistance aux équipages et aux passagers des navires en difficulté ou en perdition.

Mais quels sont la cause, le but et les effets du plan de sauvetage de Dieu pour nous  ? Sauvetage que nous offre Jésus ...

La cause

Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu`il ait la vie éternelle.
Jean 3.16

Magnifique verset, même si le péché originel est la cause de ce merveilleux canot de sauvetage proposé par Dieu.

Merci Seigneur, tu es venu me sauver !

Qui dit canot de sauvetage, ne parle pas d'avoir sa chambre individuelle avec tout le luxe et le service de chambre compris, mais la possibilité d'être sauvé et de continuer à vivre dans son amour éternel.

Imaginez la joie des personnes victimes d'un naufrage, lorsqu'ils prennent place dans un canot de sauvetage. Le seul fait d'avoir échappé à une mort certaine, les rend tous immédiatement heureux. Ils en oublient leur statut social et aucun ne pense à l’avenir et aux moments difficiles qui pourraient suivre.

On peut alors penser à Adam et Eve et se dire : “Et si seulement, ils n'avaient pas chuté, je n'aurais pas dû prendre ce canot et serais occupé à boire un café au bar sur le pont principal !”

C'est vrai, qui ne l'a jamais pensé, mais pourquoi donc, leur remettre cette faute sur les épaules alors que je ne suis même pas capable de faire un jour sans commettre moi-même, un péché !?

Allez hop, on évacue, tous sur son canot !

Le but

Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.
Jean 3.17

Ok, je suis dans le canot de sauvetage, ça y est, je suis sauvé et je regarde couler le bateau qui m'a vu naître et j'éprouve presque du plaisir à le voir s'enfoncer dans l'abîme.

Toujours sous l'émotion d'avoir été sauvé, je sors la boussole, ma carte et je vais commencer à ramer direction Jésus !

Suis-je loin des côtes ? Vais-je devoir ramer longtemps ? Est-ce qu'il y a une tempête qui se prépare à l'horizon ? Les premières inquiétudes vont faire surface et les premiers signes de fatigue commencent à se faire ressentir les premiers jours, ainsi que les ampoules aux mains dûes au frottement des rames...

Heureusement pour nous, nous ne sommes pas les seuls naufragés. Certains vont naviguer avec nous un certain temps. Ou nous remorquer un peu. Ou même nous encourager et nous nourrir. Mais pas pour le reste de nos jours ...

Les jours passent, et la fatigue, la faim et la soif peuvent se faire ressentir à travers les tempêtes indomptables ou ces heures interminables de solitude sur de l'eau à perte de vue avec un soleil de plomb. Combien de fois, pourrions-nous alors passer la journée, lassés, accablés, totalement découragés, à demi-morts et sans force en disant : “Mais où est donc le paquebot Jésus qui était censé venir me chercher et m'accueillir à son bord ?”

Et les effets ?

En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul; mais, s'il meurt, il porte beaucoup de fruit.
Jean 12.24

Les jours, les mois, les années passent, et avant même que vous ne vous en aperceviez, vous deviendrez un marin hors pair. Vous serez tellement entraîné, que vous aurez cousu une voile de fortune, et que vous ramerez d'une seule main prenant plaisir à l'effort, en gardant l'autre pour aider les nouveaux naufragés.

Peut-être même que vous leur apprendrez à pêcher pour qu'ils puissent se nourrir seuls, comme de bons marins l'avaient fait pour vous après votre naufrage.

Vous êtes convaincu, et déterminé à être prêt pour que le vaisseau de notre merveilleux Seigneur et Sauveur Jésus n'oublie pas votre foi, votre courage et qu’il vous prenne avec Lui pour l’éternité.

Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.
Apocalypse 21.4

Notre Seigneur, dans son infinie bonté, nous laisse le choix de rester un moussaillon ou de devenir un marin hors pair. Alors, mon frère, ma soeur, je vous invite à prier afin de vous laisser transformer par notre Seigneur afin d'être un marin expérimenté, prêt à monter sur le plus merveilleux des bateaux, nommé Jésus!

Soyez bénis,



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

9 commentaires